Yemen. Une vidéo de l'otage Isabelle Prime publiée sur YouTube

Le visage fatigué, vêtue de noir, Isabelle Prime, à genoux, s’adresse au président François Hollande: « Please bring me to France, fast », dit-elle, probablement sous la menace de ses kidnappeurs (« S’il vous plaît, ramenez-moi en France, vite »).

Une vidéo filmée par les ravisseurs d’Isabelle Prime, dont Ouest-France a pu visionner un court extrait, mais que nous avons choisi de ne pas diffuser, montre la jeune femme en captivité.

Arrivée à Sanaa, en mars 2013, Isabelle Prime travaille pour Ayala Consulting, une société de conseil américaine, dans le cadre d’un projet financé par la Banque mondiale.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Essayez la règle des trois mails High-Tech – à 08h30L’appli de la semaine : avec Rushin’ Paris, fais courir Ibra ! le 01 juin 2015 à 12h47 , mis à jour le 01 juin 2015 à 12h53. confiden[email protected]html’) » href= »# » rel= »nofollow »>Confidentiels Défense : le rôle actif de la France dans la guerre au Yémenfrançois hollande , otage , yémen Moyen-orientLe Quai d'Orsay a confirmé lundi matin l'authenticité de la vidéo dans laquelle apparaît la jeune femme.

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé lundi à la mi-journée avoir authentifié la première vidéo dans laquelle la Française Isabelle Prime, enlevée le 24 février au Yémen, apparaît.

Agée de 30 ans, Isabelle Prime, qui travaillait pour une société de conseil, et son interprète yéménite Chérine Makkaoui, avaient été enlevées le 24 février à Sanaa, la capitale, par des hommes déguisés en policiers alors qu’elles se rendaient en voiture à leur travail.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

PARIS, 1er juin (Reuters) – La France a annoncé lundi avoir
authentifié une vidéo dans laquelle la Française Isabelle Prime,
enlevée en février au Yémen, appelle François Hollande à oeuvrer
en faveur de sa libération.

Dans la vidéo de 21 secondes mise en ligne le 4 mai dernier
sur Youtube, la jeune femme, vêtue de noir, apparaît à genoux le
visage fatigué et s’adresse en anglais au chef de l’Etat
français et au président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi. « M. Hollande et M.

Le Yémen est plongé dans le chaos depuis le départ en
janvier du président Abd-Rabbou Mansour Hadi sous la pression
des miliciens chiites Houthis qui ont pris le contrôle de la
capitale en septembre dernier.

Lire la suite sur www.challenges.fr…

Isabelle Prime, qui travaillait pour une société de conseil, et son interprète yéménite Chérine Makkaoui avaient été enlevées le 24 février à Sanaa par des hommes déguisés en policiers alors qu’elles se rendaient en voiture à leur travail.

Il s’agit d’une vidéo sur laquelle apparaît Mme Isabelle Prime, a déclaré lundi Alexandre Giorgini, porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères, lors d’un point-presse, authentifiant ainsi le document dont le quotidien régional français Ouest-France avait fait état en premier.

Dubaï – Une vidéo de la Française Isabelle Prime, enlevée il y a plus de trois mois à Sanaa, la capitale du Yémen, a été mise en ligne sur YouTube.

Lire la suite sur www.romandie.com…

Le ministère français des Affaires étrangères a authentifié une vidéo de la Française Isabelle Prime enlevée le 24 février au Yémen, dans laquelle la jeune femme demande au président français François Hollande d’œuvrer à sa libération, rapporte lundi la presse française.

Le visage fatigué, vêtue de noir, Isabelle Prime, à genoux, s’adresse au président François Hollande: ‘Please bring me to France, fast’, dit-elle, probablement sous la menace de ses kidnappeurs (‘S’il vous plaît, ramenez-moi en France, vite’) », écrit lundi le journal Ouest France.

Isabelle Prime, 30 ans, originaire de la région d’Angers (ouest), a été enlevée le 24 février dans la capitale yéménite Sanaa, où elle travaillait depuis deux ans pour le compte de l’organisation Ayala Consulting spécialisée dans la protection sociale, rappelle la presse française.

Lire la suite sur french.cri.cn…

Une vidéo d'Isabelle Prime, enlevée le 24 février à Sanaa, dans laquelle elle s'adresse à François Hollande a été mise en ligne sur YouTube.

Enlevée le 24 février à Sanaa, la capitale du Yémen, Isabelle Prime apparaît ce lundi 1er juin dans une vidéo mise en ligne sur Youtube.

Une vidéo de 21 secondes, authentifiée par le ministères des Affaires étrangères, dans laquelle l’otage angevine s’adresse en anglais aux présidents français François Hollande et yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi pour leur demander d’agir en vue de sa libération.

Lire la suite sur www.rtl.fr…

Après l’enlèvement, le président Hollande avait exigé une libération "dans les meilleurs délais" d’Isabelle Prime. "Nous travaillons avec détermination et dans la discrétion à la libération de notre compatriote", a indiqué lundi une source diplomatique à Paris, après que le quotidien régional français Ouest-France a fait état en premier de l’existence de la vidéo.

Isabelle Prime, qui travaillait pour la société de conseil américaine Ayala Consulting, a été enlevée le 24 février à Sanaa avec son interprète yéménite, Chérine Makkaoui, par des hommes déguisés en policiers alors qu’elles se rendaient à leur travail.

L’otage interpelle en anglais les présidents français François Hollande et yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi pour leur demander d’agir en vue de sa libération. "Please bring me to France, fast", dit-elle ("S’il vous plaît, ramenez-moi en France, vite").

Lire la suite sur www.france24.com…