Yémen: Les Houthis saluent la demande d’enquête indépendante

DUBAI/GENEVE (Reuters) – Les milices Houthies ont salué vendredi la demande du secrétaire général de l’Onu d’ouvrir une enquête indépendante sur les frappes aériennes menées par la coalition sous commandement saoudien qui ont provoqué la mort de dizaines d’enfants au Yémen jeudi.

Un responsable des services de santé yéménites et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) rapportaient jeudi qu’une frappe aérienne avait touché un autocar transportant des enfants alors qu’il traversait un marché dans la province de Saada dans le nord du Yémen.

Le secrétaire général de l’Onu, António Guterres, a condamné cette attaque jeudi et a demandé « une enquête indépendante et rapide », a déclaré son porte-parole.

Lire la suite sur www.challenges.fr…

Au moins 29 enfants ont été tués dans une attaque ayant frappé jeudi leur bus sur un marché dans le nord du Yémen, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Un hôpital de la province de Saada soutenu par le CICR « a reçu les corps de 29 enfants âgés de moins de 15 ans et 48 blessés, dont 30 enfants », a annoncé l’organisation sur son compte Twitter, sans donner de détails sur la nature de l’attaque ayant touché le marché de Dahyan.

La coalition a reconnu avoir mené une frappe aérienne qui a touché un bus mais soutient que celui-ci ne transportait pas des enfants mais des « combattants Houthis », a déclaré son porte-parole, Turki al-Maliki.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

GUERRE – Washington a demandé à la coalition dirigée par l’Arabie saoudite une investigation «approfondie»…

Washington a demandé à la coalition dirigée par l’Arabie saoudite une investigation «approfondie»…

Au moins 29 enfants ont été tués dans une attaque ayant frappé jeudi leur bus sur un marché dans le nord du Yémen, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), la coalition sous commandement saoudien affirmant avoir mené une opération militaire «légitime» dans ce secteur rebelle.

Un hôpital de la province de Saada soutenu par le CICR «a reçu les corps de 29 enfants âgés de moins de 15 ans et 48 blessés, dont 30 enfants», a annoncé l’organisation sur son compte Twitter, sans donner de détails sur la nature de l’attaque ayant touché le marché de Dahyan.

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé à une enquête «indépendante», tandis que Washington a demandé à la coalition dirigée par l’Arabie saoudite une investigation «approfondie».

Lire la suite sur fr.news.yahoo.com…

« D’après les informations que nous recevons, l’attaque a frappé un marché de Dahyan, une localité de la province de Saada, où un bus conduisant des enfants passait », indiquait jeudi soir Mirella Hodeib, du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Sanaa, la capitale du Yémen, également tenue par les houthistes.

« Etant donné le nombre de victimes qui comprend des dizaines d’enfants et le mode d’action de la coalition menée par l’Arabie saoudite depuis le début du conflit, il est difficile de croire que cette frappe a été conduite en conformité avec le droit international humanitaire comme l’affirme la coalition, indique Rasha Mohamed, chercheuse spécialiste du Yémen pour Amnesty international.

La coalition saoudienne de même que les rebelles houthistes et les autres acteurs du conflit figurent sur la liste des parties commettant des violations graves annexée au rapport du secrétaire général des Nations unies sur « Le sort des enfants en temps de conflit armé » d’août 2017.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…