Washington ne financera plus l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens

Les États-Unis, historiquement le principal pays donateur de l’UNRWA, avaient encore fourni 350 millions de dollars en 2017 à l’agence de l’ONU.

Après avoir «attentivement examiné la question», le gouvernement «a décidé que les États-Unis ne feraient pas de contribution supplémentaire à l’UNRWA», a annoncé la porte-parole du département d’État Heather Nauert dans un communiqué.

«Lorsque nous avons fait une contribution américaine de 60 millions de dollars en janvier, nous avions dit clairement que les États-Unis n’avaient pas l’intention de supporter la part très disproportionnée du fardeau des coûts de l’UNRWA, que nous avions pris en charge pendant de nombreuses années», a-t-elle rappelé.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Après avoir «attentivement examiné la question», l’administration de Donald Trump «a décidé que les Etats-Unis ne feraient pas de contribution supplémentaire à l’UNRWA», une «opération irrémédiablement biaisée», a indiqué la porte-parole du département d’Etat Heather Nauert dans un communiqué

Avant son annonce, les responsables palestiniens avaient accusé les Etats-Unis de «renier leurs engagements internationaux et leur responsabilité».

«En faisant siennes les positions israéliennes les plus extrêmes sur tous les sujets, y compris sur les droits de plus de cinq millions de réfugiés palestiniens, l’administration américaine a perdu son statut de médiateur et nuit non seulement à une situation déjà instable, mais aussi aux chances d’une paix future au Moyen-Orient», a dénoncé l’émissaire palestinien à Washington Hossam Zomlot.

Cette décision, assortie d’un «examen» de toute éventuelle contribution supplémentaire, avait déjà plongé dans la crise cette agence de l’ONU, qui assiste plus de trois millions de Palestiniens sur les cinq millions enregistrés comme réfugiés, mais est accusée de «biais anti-Israéliens» par le gouvernement américain.

Lire la suite sur 24heures.ch…