Vol MH370 : débris et des bribes

Plus d’un an après la mystérieuse disparition du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, les morceaux trouvés sur  les plages de la Réunion sont arrivés en France afin d’être analysés.

L’analyse de ce fragment commencera mercredi après-midi, après son convoyage dans un laboratoire spécialisé des environs de Toulouse, dépendant du ministère de la Défense.

Un numéro partiel découvert sur ce «flaperon» confirme qu’il provient bien d’un Boeing 777, même type d’appareil que le MH370.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. 20H12
Etats-Unis: Hillary Clinton appelle à mettre fin à l’embargo contre… 20H08
MH370 : le vol acheminant le débris d’avion a quitté la Réunion 19H27
Mistral : pas d’accord « pour l’instant » entre Paris et Moscou 19H21
Mistral: Moscou annonce un accord pour un dédommagement, Paris dément 18H42
Des migrants attaqués et dépouillés en mer Méditerranée 18H07
Turquie : dixième jour d’attaques du PKK, les leaders kurdes visés… 17H45
Glissements de terrain au Népal: 36 morts 17H20
Yémen: 9 soldats tués par un attentat à la voiture piégée dans le… 17H17
Nouvelles tueries dans le nord-est du Nigeria, plus de 100… 16H50
Les Palestiniens dans la rue après la mort d’un bébé brûlé vif 16H46
Un bébé palestinien brûlé vif dans une attaque d’extrémistes… 16H34
Bébé palestinien brûlé vif: Netanyahu appelle Abbas 16H13
Affaire Litvinenko: Moscou dénonce une enquête britannique… 15H40
Calais : David Cameron déplore une « situation inacceptable » 15H32
MH370 : la fin du mystère est « proche » 15H25
Taïwan: des manifestants tentent d’envahir le ministère de… 15H02
Lion Cecil : le Zimbabwe demande l’extradition du chasseur américain 14H51
La coalition détruit deux ponts clés pour l’EI à la frontière… 14H39
La succession éclair du mollah Omar, une victoire à risques pour le… 14H29
Iran: 47. 000 femmes renvoyées à leur retour de congé maternité 14H14
La Lettonie achètera l’an prochain aux Etats-Unis des missiles… 14H03
Incendie sur un ferry au large du Japon 13H54
Boko Haram : 2 500 Nigérians chassés du Cameroun 13H49
UE: « tolérance zéro » pour les violences commises par des colons… 13H44
Ukraine: la Cour constitutionnelle se prononce en faveur d’une loi… 13H44
Bébé palestinien brûlé vif : Netanyahu dénonce « un acte de terrorisme » 13H39
Turquie: la coprésidente du parti pro-kurde également visée par la… 13H36
Tunisie: l’état d’urgence prolongé au nom de la « guerre contre le… 13H34
Grèce: premiers entretiens entre les chefs de mission des… 13H16
Attaque contre la Gay pride à Jérusalem: garde à vue de l’auteur…

Y assisteront un juge français, des gendarmes français des transports aériens (SRGTA), « un représentant du Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA), un représentant de l’autorité d’enquête aéronautique malaisienne et un représentant des autorités judiciaires malaisiennes », a précisé le parquet. « Des morceaux d’une valise, découverts à proximité du débris d’avion, vont également être acheminés et feront l’objet d’une expertise à l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) à Pontoise », dans le Val-d’Oise, a ajouté le parquet.

Le parquet de Paris avait ouvert en mars 2014 une enquête préliminaire pour homicides involontaires quelques heures après la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines, à bord duquel se trouvaient 239 personnes, une procédure quasiment automatique quand des Français sont victimes d’un accident à l’étranger.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Un numéro partiel sur le débris découvert mercredi confirme que l’objet provient d’un Boeing 777, même type d’appareil que celui qui a disparu il y a un an et demi, a annoncé le vice-ministre des transports malaisien, Abdul Aziz Kaprawi, qui évoque la possibilité d’une résolution prochaine de l’affaire. « Je crois que nous nous rapprochons de la résolution du mystère de MH370.

Le fait que « l’on retrouve des débris à La Réunion ne signifie pas que le MH370 ait été si loin », précise Xavier Tytelman, un expert français en sécurité aérienne.

L’Australie, qui coordonne l’enquête internationale menée avec la Malaisie, est également très confiante. « Nous sommes de plus en plus convaincus que les débris sont ceux du MH370 », a affirmé Martin Dolan, directeur du Bureau australien de la sécurité des transports.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Il me semble que c'est plutôt à la Malaisie de faire cette enquête………… il n'est pas du tout sûr que le mystère soit levé , la seul chose que ce débris apporte c'est que l'avion est bien un boeing 777 et qu'il s'est bien crashé en mer et que de facto, tous les occupants sont morts ; c'est tout ! pouvoir faire leur deuil et les assurances aussi …… heritage …. il faut en effet apporter en france la preuve de la mort …….. et bien !!! en lisant tous les commentaires on peut se rendre compte que l enquete ne va pas trainer avec tous les scientifiques exposant leur théorie ,leurs constatations ! et Jhonny y est pour beaucoup , non ? mais à quoi servent donc le BEA et la GTA ?

Ce dernier dirige les opérations de recherche de l’appareil de la Malaysia Airlines dans l’océan Indien. «Nous sommes de plus en plus convaincus que les débris sont ceux du MH370», a déclaré Martin Dolan à l’AFP vendredi. «Nous continuons à travailler avec nos collègues français et malaisiens pour analyser l’information disponible, donc nous ne sommes pas encore certains à 100%, mais nous espérons très rapidement atteindre ce degré de confiance. » Compte tenu des projections de dérive de débris de l’avion en fonction des courants, «nous restons convaincus de chercher au bon endroit», a pour sa part déclaré le ministre australien des Transports, Warren Truss. «Nous ne sommes pas encore certains à 100%, mais nous espérons très rapidement atteindre ce degré de confiance.

D’après BFMTV et le site réunionnais Linfo. re, deux bouteilles, portant des inscriptions en malaisien, ainsi qu’une petite valise en très mauvaise état se sont échoués sur le littoral de Saint-André, au même endroit que le débris d’avion, soit près de l’étang de Bois-Rouge. «Le morceau de valise était là depuis hier, mais personne n’y a vraiment prêté attention», a déclaré Johnny Bègue, membre d’une association chargée de nettoyer le littoral, qui, la veille, avait repéré le débris d’avion. «Il faut considérer ces nouveaux éléments avec la plus grande prudence car des cargos asiatiques naviguent au large des côtes réunionnais et des déchets peuvent donc échouer sur le littoral», nuance Linfo. re.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Le parquet de Paris avait ouvert en mars 2014 une enquête préliminaire pour homicides involontaires quelques heures après la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines, à bord duquel trouvaient 239 personnes, une procédure quasiment automatique quand des Français sont victimes d’un accident à l’étranger.

Une réunion se tiendra par ailleurs lundi à Paris entre un des trois magistrats français chargés de l’enquête, la délégation malaisienne dont des experts, un représentant du BEA et les gendarmes enquêteurs français.

L’expertise du fragment d’aile retrouvé sur une plage de l’île de La Réunion débutera mercredi après-midi pour tenter de déterminer s’il s’agit d’un débris du vol MH370 mystérieusement disparu depuis mars 2014, a annoncé ce vendredi le parquet de Paris.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Depuis 17 mois, les familles des passagers du vol MH370 attendent une explication à la disparition de l’appareil de la Malaysia Airlines.

Avec la découverte de ce débris d’avion sur une plage de La Réunion le 29 juillet, une nouvelle épreuve les attend.

Vol MH370 : une nouvelle épreuve pour les proches des disparusUne équipe de France 2 a rencontré des proches des disparus du vol MH370.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

La pièce doit y arriver samedi dans la journée. « Cette expertise, confiée par les juges d’instruction à la DGA-TA et à un expert judiciaire en aéronautique, débutera mercredi 5 août après-midi, en présence d’un magistrat instructeur, de la SRGTA, d’un représentant du bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA), d’un représentant de l’autorité d’enquête aéronautique malaisienne et d’un représentant des autorités judiciaires malaisiennes », continue le texte. 16h45 : Mais au fait, pourquoi le flaperon flotte et la boîte noire coule ? « Toutes les pièces de la voilure et de la dérive [d’un avion] sont creuses », rappelle Jean-Paul Troadec, ancien directeur du Bureau enquêtes et analyses (BEA).

Le parquet de Paris, qui a ouvert une enquête préliminaire suite à la disparition du vol MH 370 le 11 mars 2014, puis une information judiciaire le 7 mai 2014, annonce dans un communiqué que le débris d’aile va être acheminé depuis Saint-Denis (La Réunion) au centre de la Direction générale de l’armement-Techniques aéronautiques (DGA-TA) à Balma, près de Toulouse, « pour expertise judiciaire ».

Cela pourrait être une preuve convaincante que le MH370 s'est abîmé dans l'océan Indien », a déclaré Abdul Aziz Kaprawi à l'AFP, après avoir précisé qu'un numéro partiel du débris confirmait que ce fragment provenait d'un Boeing 777. « Le numéro partiel confirme qu’il (le débris) provient d’un avion Boeing 777.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…