Vidéo – Violents incidents en marge d'un concert annulé de Booba

Un youtu­beur de Vénis­sieux, près de Lyon, lui repro­chait depuis plusieurs semaines, d’atti­ser « la haine entre les commu­nau­tés », et a même appelé au boycott de son concert, prévu dans une boîte de nuit de Dardi­gny, non loin de Lyon, ce vendredi, pour montrer « l’hon­neur des Lyon­nais qui ne se recon­naissent pas » dans ces paroles.

Le feuille­ton qu’il a entre­tenu avec le rappeur Rohff a dérapé plusieurs fois, obli­geant même le « Duc de Boulogne » à se rendre à l’hôpi­tal après une violente agres­sion à coup de cein­tures.  Ce vendredi, près de Lyon,  un nouvel épisode dans la guéguerre des rappeurs français a vu le jour.

Une boîte de nuit près de Lyon dans laquelle devait se produire le rappeur a été le théâtre d’inci­dents avec des « anti-Booba ».

Lire la suite sur www.gala.fr…

Suite aux incidents du concert annulé de Booba au Red Room dans la ville de Lyon ce vendredi soir l’image du rap français dans les médias est une nouvelle fois écornée, des événements qui n’ont pas échappé à Marion Maréchal-Le Pen interpellant la police sur Twitter après les échauffourées autour du concert diffusés en live sur Periscope. « Bonsoir Police Nationale, vous laissez faire ? », a tweeté sur le réseau social la jeune femme politique, Marion Maréchal-Le Pen avec le lien d’une vidéo Périscope avant de supprimer sa publication (copie d’écran ci dessous).

Accueil » Divers » Booba : Marion Maréchal-Le Pen interpelle la police après les incidents au Red Room !

Booba : Marion Maréchal-Le Pen interpelle la police après les incidents au Red Room !

Lire la suite sur www.13or-du-hiphop.fr…

Tout est parti d’un appel au boycott lancé par le youtubeur Bassem Braiki car selon lui Booba ne respecte pas les femmes musulmanes et attise « la haine entre les communautés ».

Le Red Room, une discothèque située à Dardilly (Rhône), a en effet été saccagé après l’annulation d’un concert de Booba.

Auparavant de violents heurts avaient eu lieu devant l’établissement où le rappeur devait se produire poussant la direction à annuler le concert.

Lire la suite sur www.stars-actu.fr…

Depuis plusieurs semaines, les insultes et les menaces sur les réseaux sociaux volaient entre le «Youtubeur» de Vénissieux Bassem Braki et le rappeur parisien Booba.

Depuis plusieurs semaines, les insultes et les menaces sur les réseaux sociaux volaient entre le «Youtubeur» de Vénissieux Bassem Braki et le rappeur parisien Booba.

Samedi, Bassem Braiki, s’est félicité de cette affaire sur Facebook avant de menacer à nouveau le rappeur de lui réserver le même accueil partout où il irait. « Voter jusqu’à 19 heures ? Inutile et compliqué ! EN DIRECT. VIDEOS. EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Alors que l’on entend Bassem Braiki dire qu’il a eu Rohff au téléphone dans une vidéo, Booba a ensuite commenté les images à travers plusieurs hashtags : #lecomplotdesloozer #bassemcitygang #elgaleriano #couillesdeboisversuscouillesdeverre #bahmorrayçachantegratuitoucestcomment #tapinecmieux #ausuivant #ouloulooouuuuuu #quellerigolade #streetyoutubeurs lâche-t-il.

Booba tacle Rohff et Bassem Braiki sur l’annulation de son concert à Lyon !

Booba tacle Rohff et Bassem Braiki sur l’annulation de son concert à Lyon !

Lire la suite sur www.melty.fr…

En vérité, c’est l’honneur des hommes maghrébins qu’on a voulu défendre, parce que ceux d’hier soir se sont acharnés à vouloir démontrer que c’est leur image à eux qui a été salie.

Pas très respectueux envers les femmes vous en conviendrez, surtout quand on a conscience que l’insulte de « pute », qui désigne les prostituées, fait référence à un système esclavagiste violent, dont les femmes sont les premières victimes.

Tout ce que la clique de Bassem s’est acharnée à défendre, c’est le droit des hommes à disposer librement de « leurs » femmes.

Lire la suite sur leplus.nouvelobs.com…

Après plusieurs vidéos échangées et un appel au boycott du concert, l’établissement de Dardilly, en banlieue lyonnaise, a finalement décidé d’annuler le concert de Booba à la dernière minute.

Après plusieurs semaines de « clash » sur Internet, le rappeur Booba, alias le « duc de Boulogne », a annulé sa venue dans une boite de nuit lyonnaise.

Entre 150 et 200 jeunes gens ont alors bloqué la boite nuit puis ont pénétrés à l’intérieur, malgré le dispositif de sécurité, ce vendredi soir.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Sur Périscope, le youtubeur et blogueur, qui a récemment été condamné par le tribunal correctionnel de Lyon à cinq mois ferme pour "outrages et menaces à l’encontre d’une personne chargée de mission de service public et d’un policier", avait appelé au rassemblement et au boycott du concert de Booba vendredi dernier à Lyon, "quitte à faire usage de la violence".

Vendredi soir, le 25 mars, une boîte de nuit de la banlieue nord-ouest lyonnaise le "Red Room", où devait se produire le rappeur Booba, a été saccagée.

Malgré l’annulation du showcase de Booba, une boîte de nuit lyonnaise où le rappeur devait se produire a été saccagée vendredi 25 mars.

Lire la suite sur www.public.fr…