VIDEO. Un homme se tire dessus, pour faire avancer la science

Dans son émission Med livet som innsats (« Avec une vie en jeu »), diffusée sur la chaîne norvégienne NRK1, le norvégien Andreas Wahl a l’habitude se mettre dans des situations extrêmes pour prouver des faits scientifiques.

Au cours d’une émission de télé son émission Med livet som innsats, le Norvégien s’est tiré dessus avec une arme de guerre pour montrer que la densité de l’eau était suffisante pour arrêter la balle.

Plus impressionnant encore, il s’est arrosé d’eau avant de se jeter dans un brasier pour démontrer que cela suffisait pour en sortir indemne. VIDEO. VIDEO.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Pour intéresser le public à la cause scientifique, le physicien norvégien Andreas Wahl a trouvé une méthode imparable : il met tout simplement  sa vie en danger en expliquant des théories, pour des vidéos édifiantes diffusées dans l’émission scientifique qu’il anime sur la chaîne norvégienne NRK1.

Quand il tire une corde qui actionne la détente, la balle part à toute vitesse vers lui avant de couler au fond de l’eau, à quelques mètres à peine d’Andreas Wahl.

La densité de l’eau est près de 1 000 fois plus importante que celle de l’air, dans une piscine une balle est donc très vite freinée explique le magazine Maxisciences.

Lire la suite sur www.midilibre.fr…

Il n’en demeure pas moins que, comme toute expérience, celle-ci n’était pas sans risque, quand bien même Andreas Wahl était confiant quant à ses chances de réussite.

Cette expérience scientifique aurait pu lui coûter la vie, comme peut en témoigner la réaction de ce physicien norvégien au sortir de son test.

Un physicien norvégien s’est livré à une expérience scientifique potentiellement dangereuse pour sa vie, en s’étant ainsi fait tirer dessus sous l’eau.

Lire la suite sur www.24matins.fr…

Dans un fracas, la balle est propulsée hors de l’arme.  Mais au fur et à mesure, le projectile ralentit pour finir sa course,  par terre, à quelques mètres du scientifique.

Andreas Wahl est en effet coutumier des expériences extrêmes  : pour la même émission de vulgarisation scientifique, il a déjà sauté dans le vide ou traversé un brasier, le tout pour partager sa science.

La densité de l’eau est près de 1000 fois plus importante que celle de l’air, dans une piscine une balle est donc très vite freinée explique le magazine Maxisciences.

Lire la suite sur www.sudouest.fr…

C’est avec une grande confiance qu’il a pu réaliser cette expérience qui a permis de confirmer que l’eau est plus dense que l’air.

La Science ne semble pas avoir de limites, mais ce physicien aurait pu perdre la vie au cours de cette expérience.

La Science ne semble pas avoir de limites, mais ce physicien aurait pu perdre la vie au cours de cette expérience.

Lire la suite sur www.lesnewseco.fr…

Alors que les appels au chef de l’Etat se multipliaient depuis plusieurs jours, l’Elysée a fait savoir qu’il recevrait en fin d’après-midi Sylvie, Carole et Fabienne Marot, les filles de Jacqueline Sauvage, ainsi que ses avocates, avec pour elles, « l’espoir qu’il s’agisse d’un premier pas vers la grâce présidentielle ».

Le chef de l’Etat se retrouve, ce vendredi, coincé entre ses déclarations d’alors et une histoire qui bouleverse la France aujourd’hui.  Celle de Jacqueline Sauvage. >> A lire aussi : Pourquoi y a-t-il une telle mobilisation autour de la demande de grâce de Jacqueline Sauvage ?

A noter que chaque pays n’a été autorisé à livrer que deux noms, exception faite de la France qui a pu en communiquer trois : Salah Abdeslam (recherché dans l’enquête sur les attentats du 13 novembre), David Gras (braqueur mutirécidiviste) et Dominique Delattre (condamné pour banditisme).

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Le constat est sans appel, note France TV Info : après qu’Andreas Wahl a actionné le mécanisme, la balle est propulsée par le fusil d’assaut, puis ralentit fortement avant de terminer sa course à quelques mètres du physicien.

Afin de prouver la forte densité de l’eau par rapport à celle de l’air, l’expert, immergé dans une piscine, a tout simplement choisi de se tirer lui-même dessus.

Une expérience sans précédent réalisée au cours de l’émission de télévision « Med livet som innsats » diffusée sur la chaîne locale NRK1.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…