VIDEO. Sommet sur le climat : la France tente de remobiliser pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris

20

Un bateau sur la Seine et à son bord, une cinquantaine de chefs d’État.

La France souhaite à nouveau montrer l’exemple dans la lutte contre le réchauffement climatique, à l’occasion du One Planet Summit ce mardi 12 décembre.4 000 participants, 130 pays représentés… Un sommet pendant lequel Emmanuel Macron a tiré la sonnette d’alarme.

La Fondation de Bill Gates, la Commission européenne et plusieurs pays comme la France ont pour leur part annoncé la mise à disposition d’une enveloppe totale de 650 millions d’euros servant à aider le monde agricole à s’adapter aux bouleversements climatiques.La plupart de projets qui ont été dévoilés ou précisés ont pour ambition de dégager de nouveaux financements, les fonds faisant aujourd’hui cruellement défaut pour la mise en oeuvre des objectifs contenus dans l’accord voté en 2015 dans le cadre de la COP 21.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Le président français Emmanuel Macron a souhaité que le sommet climat qui s’est tenu à Paris mardi se répète chaque année, en France ou ailleurs, pour vérifier que les engagements pris pour l’action climatique soient bien mis en oeuvre.

EDEN School Publicité
EDEN School L'école digitale et numérique des 14/18 ans en rupture scolaire

« Nous avons commencé aujourd’hui à rattraper un peu de terrain dans ce champ de bataille » contre le réchauffement climatique, a-t-il estimé.

La France co-organisait ce sommet avec la Banque mondiale et l’ONU, afin d’accélérer la mobilisation des financements, publics et privés, dans la lutte contre le changement climatique.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait prouvé sa capacité à se saisir des opportunités s’offrant à lui, démontrant un pragmatisme à toute épreuve.

En juin, le retrait américain de l’Accord de Paris, signé il y a deux ans, a ouvert une brèche dans le leadership mondial dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Lundi soir, sur la chaîne américaine CBS, Emmanuel Macron a estimé que la décision de Donald Trump de se retirer de l’Accord de Paris l’avait obligé à créer une « contre-dynamique » sur la question climatique.

Lire la suite sur www.lesechos.fr…

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO – Au cours d’une interview accordée à la chaîne CBS, le président de la République française a interpellé son homologue américain sur sa «responsabilité face à l’Histoire», après sa décision de retirer les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

Lundi, à la veille de l’ouverture du Sommet Climat, à Paris, le président de la République a une nouvelle fois interpellé son homologue américain, au cours d’une interview accordée à CBS.

«Je suis désolé de le dire, ça ne marche pas, donc désolé, mais je pense que c’est une grande responsabilité face à l’Histoire et je suis assez certain que mon ami le président Trump va changer d’avis dans les mois ou les années à venir», a-t-il affirmé, en anglais.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Après deux semaines de négociations marathon, la quasi-totalité des Etats du monde s’accordaient sur la nécessité de contenir le réchauffement climatique sous la barre des 2°C. La planète était sauvée.

L’accord de Paris entrait dans l’histoire.

Deux ans après, il s’y trouve toujours.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…