Vidéo : les visages de la résistance à Boko Haram

ANTOINE CORMERY
Présentateur

Diplômé du CFJ, il a travaillé à Europe 1, France 2 et France Info, avant de participer à la création de FRANCE 24 en 2006, en tant que présentateur de la matinale et du débat.

Depuis 2011, il est directeur de l’Académie France 24-MCD-RFI.

Lire la suite sur www.france24.com…

Mais 30 ou 40 ans plus tard, je constate qu’il ne s’est pas passé grand chose ni du côté de la société ni du côté du gouvernement pour progresser sur ce terrain.

Et de cette nouvelle génération pourraient sortir les meneurs de demain, des hommes qui pourraient soit rejoindre Boko Haram, soit devenir des leaders du pays.

Q: Comment y parvenir en dépit du poids des traditions et de la religion dans cette région ?

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Le fief du mouvement djihadiste Boko Haram.

Boko Haram signifie « l’éducation occidentale est un péché » en haoussa, la langue la plus parlée dans le nord du Nigeria.

« Énormément d’enfants se sont retrouvés à la rue, personne ne se souciait d’eux, ils étaient 37 quand j’ai démarré, aujourd’hui, 800 », confie Zannah, lauréat du prix Nansen du HCR devant la caméra de Jonathan Walsh et Catherine Norris Trent, deux journalistes qui se sont rendus dans cette région de Maiduguri, capitale du Borno.

Lire la suite sur afrique.lepoint.fr…