VIDEO – L’article de loi qui pourrait faire basculer le destin de Laeticia selon l’avocat de Laura Smet

Invité par David Puja­das sur le plateau de son émis­sion sur LCI, maître Rava­nas, avocat de Laura Smet a argué pour le bien fondé de la procé­dure lancée par sa cliente d’un article de loi qui ferait préva­loir la loi française sur la loi améri­caine dans la succes­sion de Johnny Hally­day

Johnny Hally­day était indé­nia­ble­ment un monu­ment de la chan­son française, atta­ché au pays comme ses citoyens étaient atta­chés à lui.

C’est d’ailleurs à Paris qu’a eu lieu un gran­diose hommage quelques jours après son décès, dans sa rési­dence de Marnes-la-Coquette, des suites d’un cancer des poumons contre lequel il se battait depuis des mois.

Face à David Puja­das, et quelques jours seule­ment après le premier juge­ment rendu par le tribu­nal de Nanterre dans l’affaire de la succes­sion de Johnny Hally­day, maître Rava­nas, avocat de Laura Smet a tenu à oppo­ser au clan adverse un argu­ment indé­niable : celui de l’article 21.2 du règle­ment euro­péen et qui prévoit « à titre excep­tion­nel  » que lorsqu’il « résulte de l’en­semble des circons­tances de la cause que, au moment de son décès, le défunt présen­tait des liens mani­fes­te­ment plus étroits avec un Etat autre » que celui de la dernière rési­dence habi­tuelle, appli­ca­tion sera faite de la loi de cet autre Etat.

Lire la suite sur www.gala.fr…

Le 13 avril dernier, le tribu­nal de grande instance de Nanterre refer­mait le premier volet de la bataille judi­ciaire qui oppose David Hally­day et Laura Smet à leur belle-mère Laeti­cia.

Alors que les juges vont devoir désor­mais se pencher sur l’épi­neuse ques­tion de la loi appli­cable au règle­ment de la succes­sion de Johnny Hally­day, ce lundi 16 avril sur RTL, l’avo­cat de Laura Smet a tendu la main à la veuve du rocker en lui propo­sant un accord à l’amiable.

Je forme un vœu, Johnny Hally­­day aurait eu 75 ans le 15 juin prochain, a déclaré Me Emma­nuel Rava­nas.

Lire la suite sur www.voici.fr…

En attendant que le litige soit tranché, le tribunal de Nanterre a ordonné, vendredi, le gel d’une partie des avoirs et droits d’auteur et d’interprétation de Johnny Hallyday.

L’avocat de Laura Smet, première fille de Johnny Hallyday, a formé le vœu lundi de trouver un accord à l’amiable sur l’héritage du chanteur français «pour le 15 juin», jour où il aurait eu 75 ans.

Vendredi, le juge des référés du tribunal de grande instance de Nanterre, près de Paris, a reconnu dans son ordonnance que Laura Smet et David Hallyday «font valoir des moyens sérieux quant à l’applicabilité de la loi française à la succession».

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Invité sur RTL, ce lundi matin, l’avocat de Laura Smet, Emmanuel Ravanas a proposé un arrangement pour mettre fin aux tensions autour de l’héritage de Johnny Hallyday.

Il a déclaré au micro d’Yves Calvi : « Affrontons le principe de réalité, déployons l’intelligence du cœur, arrivons à trouver un accord sur deux points essentiels : l’avenir immense du devenir de l’œuvre de Johnny avec Jade et Joy, et entamons un partage en pleine propriété des biens. »

Emmanuel Ravanas est allé encore plus loin en annonçant : « Johnny aurait eu 75 ans le 15 juin prochain : je forme le vœu que pour le 15 juin, nous ayons réussi à trouver, dans le respect des droits de chacun, un point d’équilibre et régler la succession de Johnny Hallyday. »

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

TO BE CONTINUED L’avocat de Laura Smet souhaite trouver un accord avec Laeticia Hallyday avant la date d’anniversaire de Johnny Hallyday, le 15 juin…

Emmanuel Ravanas, avocat de Laura Smet, était l’invité d’Yves Calvi ce matin sur RTL.

« Je forme un vœu, Johnny Hallyday aurait eu 75 ans le 15 juin prochain, je forme le vœu que pour le 15 juin prochain nous ayons réussi à trouver le respect des droits de chacun et un point d’équilibre », a-t-il déclaré, tendant la main à la veuve de Johnny Hallyday.

Arrivons à trouver un accord sur deux points essentiels : le devenir de l’œuvre de Johnny Hallyday avec Jade et Joy et un partage en pleine propriété des biens », a ajouté le conseil de la comédienne Laura Smet.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…