Un juge ordonne le retour aux Etats-Unis de demandeuses d’asile expulsées

Un juge de Washington a ordonné jeudi qu’un avion renvoyant chez elles une mère et sa fille ayant demandé l’asile aux Etats-Unis rebrousse chemin, et a menacé le ministre américain de la Justice de le poursuivre pour outrage à magistrat, a indiqué une ONG.

Les deux migrantes avaient porté plainte pour contester leur expulsion vers le Salvador, et une audience consacrée à leur requête s’est tenue jeudi, a expliqué l’ACLU, la puissante organisation de défense des droits civiques, qui a déposé la plainte en leur nom.

Mais « alors que nous étions devant la cour, nous avons appris que le gouvernement avait expulsé une cliente et son jeune enfant à peine quelques heures auparavant, mettant leurs vies en danger », a affirmé l’ACLU dans une série de tweets.

Lire la suite sur www.la-croix.com…

Un juge de Washington, aux États-Unis, a ordonné jeudi 9 août qu’un avion fasse demi-tour pour ramener une mère et sa fille expulsées.

En pleine audience, le magistrat comprend qu’une mère de famille, Carmen, et sa fille, sont en fait déjà dans l’avion pour être renvoyées dans leur pays d’origine, le Salvador.Colère du magistrat qui non seulement suspend l’expulsion mais ordonne aussi que l’avion fasse immédiatement demi-tour.

En fait, l’appareil va quand même se poser à San Salvador, mais la mère et sa fille ne vont pas débarquer et repartiront dans le même avion pour retourner au Texas.Des procédures de demande d’asile durcies sous l’administration TrumpL’organisation de défense des droits civiques aux États-Unis, l’ACLU, qui avait porté plainte au nom de cette femme et de son enfant, veut faire de ce cas un symbole de la manière dont l’administration Trump traite ce type de dossiers.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

ÉTATS-UNIS – Un juge de Washington a ordonné ce jeudi 9 août qu’un avion renvoyant chez elles une mère et sa fille ayant demandé l’asile aux Etats-Unis rebrousse chemin, et a menacé le ministre américain de la Justice de le poursuivre pour outrage à magistrat, a indiqué une ONG.

Les deux migrantes avaient porté plainte pour contester leur expulsion vers le Salvador, et une audience consacrée à leur requête s’est tenue jeudi, a expliqué l’ACLU, la puissante organisation de défense des droits civiques, qui a déposé la plainte en leur nom.

Mais « alors que nous étions devant la cour, nous avons appris que le gouvernement avait expulsé une cliente et son jeune enfant à peine quelques heures auparavant, mettant leurs vies en danger », a affirmé l’ACLU dans une série de tweets.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…

Un juge de Washington a ordonné jeudi qu’un avion renvoyant chez elles une mère et sa fille ayant demandé l’asile aux Etats-Unis rebrousse chemin, et a menacé le ministre américain de la Justice de le poursuivre pour outrage à magistrat, a indiqué une ONG.

Les deux migrantes avaient porté plainte pour contester leur expulsion vers le Salvador, et une audience consacrée à leur requête s’est tenue jeudi, a expliqué l’ACLU, la puissante organisation de défense des droits civiques, qui a déposé la plainte en leur nom.

Et «il a dit que si le problème n’était pas résolu, il envisagerait des poursuites pour outrage à magistrat -visant pour commencer le ministre de la Justice» Jeff Sessions.

Lire la suite sur www.parismatch.com…