Un hommage à Tomi Ungerer en la cathédrale de Strasbourg ce vendredi 15 février : « c’était dans son testament »

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

Tomi Ungerer était capable d’avis très tranchés, comme il l’avait prouvé lors d’un entretien pour ActuaBD réalisé par Florian Rubis en 2009.

Humour, attention à l’autre, recul sur sa vie et sa pratique artistique, engagement humaniste : ce sont quelques-uns des traits de Tomi Ungerer, qui en ont fait outre un artiste reconnu internationalement, une personnalité admirée.

Rare artiste à posséder un musée dédié à son œuvre de son vivant à Strasbourg, Tomi Ungerer fait partie de ces auteurs qui ont contribué à faire découvrir les ressources et les possibilités offertes par la littérature jeunesse, une démarche pourtant pas toujours évidente, ce genre restant encore aujourd’hui sous la surveillance de groupes de pression qui n’hésitent pas à s’ériger en censeurs ou gardiens des bonnes mœurs.

Lire la suite sur www.actuabd.com…

Lire la suite sur www.dna.fr…

Les obsèques de Tomi Ungerer se dérouleront mardi 12 février à 13h en l’église St Brendan de Bantry en Irlande, a-t-on appris à la lecture du faire-part de décès paru en ligne sur un site d’annonces mortuaires irlandais.

Un hommage sera rendu ce vendredi 15 février à 10h à la cathédrale de Strasbourg.

L’auteur, dessinateur et illustrateur strasbourgeois Tomi Ungerer est décédé dans la nuit de vendredi 8 à samedi 9 février, à Cork, en Irlande.

Lire la suite sur www.lalsace.fr…

Samedi, les gilets jaunes ont manifesté samedi après-midi en France, après presque trois mois de contestation, des rassemblements à nouveau marqués par des incidents dans la capitale, où un manifestant a eu une main arrachée devant l’Assemblée nationale.

Le dessinateur, auteur et illustrateur français Tomi Ungerer, est mort à 87 ans dans la nuit de vendredi à samedi à Cork, en Irlande, au domicile de sa fille.

Craignant que le gouvernement de Pedro Sanchez ne négocie l’approbation de son budget avec les indépendantistes catalans contre un nouveau référendum, les partis de droite et d’extrême droite, qui refusent le principe même d’une médiation, ont manifesté ce dimanche.

Lire la suite sur www.liberation.fr…