Trois questions sur l’ouragan Maria, qui menace les Antilles françaises

La Martinique et la Guadeloupe ont été placées dimanche 17 septembre en vigilance cyclonique orange par Météo France en raison de la proximité de Maria, une tempête tropicale devenue un ouragan de catégorie 1 ces dernières heures.

La préfecture de Guadeloupe a prévu de passer en vigilance rouge dès lundi 12 heures locales (18 heures à Paris), car l’ouragan Maria pourrait se renforcer et passer très près de l’île.

Une trajectoire plus au sud, « menaçant plus directement la Martinique », n’est cependant pas totalement exclue à l’heure actuelle.Les îles de Saint-Martin et Saint Barthélemy, durement éprouvées par le passage de l’ouragan Irma, « devraient échapper au cœur de l’ouragan, c’est-à-dire là où les vents sont les plus violents », précise Météo France.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Son centre devrait passer au sud de la Grande Galette mardi à 2h du matin, puis sur Basse-Terre, avant de s’éloigner au large de Bouillante », indique dimanche soir dans un communiqué la Préfecture de Guadeloupe.

En effet, « la Guadeloupe était le centre logistique à partir duquel nous pouvions alimenter l’île de Saint-Martin et organiser l’ensemble des rotations aériennes et des approvisionnements », a-t-il souligné lors d’un point de situation à Paris.

« Dès ce lundi 18 septembre, Météo-France prévoit pour la Guadeloupe une forte houle, des vents violents, avec rafales jusqu’à 200 km/h, de fortes pluies pouvant aller jusqu’à 400 mm par endroit », a fait savoir la préfecture dans un communiqué à la mi-journée.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Le bulletin émis par Météo France ce lundi matin à 5 h (heure de Paris) est clair : « La Guadeloupe et la Dominique semblent les îles les plus exposées de l’Arc antillais et il faut prendre cette menace très au sérieux, des conditions dangereuses sont attendues à son passage. »

La position de Maria, ce lundi matin à 8 (heure de Paris), et sa trajectoire île par île, à quoi il faut s’attendre dans les heures et les jours qui viennent.

Météo France et le NHC prévoient pour le moment de 60 à 100 km/h de vent de secteur ouest au plus fort du passage ce lundi après-midi et jusqu’à 130 km/h de vent au nord-est de l’Île (la Caravelle et au-dessus).

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

La Martinique a, elle, été placée en vigilance orange cyclonique, à partir de ce lundi midi a annoncé la préfecture.

Son centre devrait passer au sud de la Grande Galette mardi à 02h00 du matin, puis sur Basse-Terre, avant de s’éloigner au large de Bouillante », indiquait dimanche soir dans un communiqué la Préfecture de Guadeloupe.

Il « n’est pas totalement exclu que Maria atteigne la catégorie 3 à son passage au plus près de la Guadeloupe », alerte Météo France pour qui « cette menace doit être prise très au sérieux ».

Lire la suite sur www.nicematin.com…

Alors que Maria s’intensifiait d’heure en heure, la Guadeloupe a été placée en alerte rouge cyclonique à partir de lundi 12h00 locales (18 heures, heure de Paris).

Dans un communiqué, la préfecture de Guadeloupe indiquait dimanche soir que le cyclone Maria se trouvait à 500 kilomètres de Marie-Galante.

Selon les dernières indications météorologiques, il est prévu que Maria passe sur les Antilles mardi après-midi (heure de Paris) au stade d’ouragan de catégorie 2 ou de catégorie 3, c’est-à-dire ouragan majeur,  avec des vents supérieurs à 150 km/h et des vagues de 6 à 8 m. S’il y a encore des doutes sur l’intensité des vents, l’incertitude est encore plus grande pour les pluies (du simple au double, de 200 à 400 mm).

Lire la suite sur www.lci.fr…

Les Caraïbes, ravagées par Irma il y a une dizaine de jours, se préparaient lundi à l’arrivée d’un nouvel ouragan, Maria, qui pourrait prendre de la puissance au fil des heures et causer d’importants dégâts.

Des alertes ouragan ont été déclenchées dès dimanche à Saint Kitts et Nevis ainsi qu’à Montserrat (Royaume-Uni), à la Dominique et dans les deux grandes îles des Antilles françaises, la Guadeloupe et la Martinique.

A 21h00 GMT dimanche, Maria, tempête tropicale jusqu’alors, a été requalifiée en ouragan de catégorie 1, le niveau le plus bas sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, et son oeil était à 225 kilomètres au nord-est de la Barbade, selon le centre américain des ouragans (NHC).

Lire la suite sur www.clicanoo.re…

La Guadeloupe s’apprête à passer en « alerte rouge cyclonique » à partir d’aujourd’hui 12H00 locale (18H00 à Paris), en prévision de l’arrivée de l’ouragan Maria, une dizaine de jours après le passage ravageur d’Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

»

Lire aussi – Maria se transforme en ouragan et menace les Antilles françaises

Le gouvernement, accusé par une partie de l’opposition et des habitants sur place d’avoir tardé à envoyer secours et renforts policiers dans les deux îles où Irma a fait 11 morts et des centaines de millions d’euros de dégâts, a annoncé l’envoi de 110 militaires supplémentaires de la protection civile en Guadeloupe.

Saint-Martin et Saint-Barthélémy ont été placées en vigilance jaune et la Martinique en vigilance orange à partir de lundi 12H00 (heure locale).

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Après Irma et José, les Antilles françaises s’apprêtent à subir un nouveau gros coup de vent.

L’ouragan Maria devrait balayer lundi soir ou mardi la Guadeloupe, Saint-Martin ou encore Saint-Barthélémy.

Voici ce qu’écrit l’organisme dans son dernier communiqué : »Cette menace doit être prise très au sérieux » Les établissements scolaires de Guadeloupe seront fermés lundi « et jusqu’à nouvel ordre » ont annoncé les autorités locales.

Lire la suite sur www.sudouest.fr…