Thomas Pesquet : la Terre, "un joyau" si fragile

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. 07H17
Les villes pourraient gagner 8 °C d’ici à 2100 10H04
Chine : le superordinateur champion du jeu de go tire sa révérence 19H28
Une bactérie extraterrestre pour protéger les astronautes en route… 10H45
Comment les bébés reconnaissent les émotions de leur mère 17H25
Le biomimétisme selon Idriss Aberkane #16 – La bio-inspiration animale 19H20
Édouard Philippe-Nicolas Hulot : danger de haute tension 06H21
Glyphosate : la substance herbicide continue d’inquiéter 12H13
Le biomimétisme selon Idriss Aberkane #17 : le management de la nature 12H59
Le secteur des énergies renouvelables emploie près de 10 millions… 11H32
Le pari d’une agriculture sans pesticides 09H08
« Corail cœur de vie » : la nouvelle exposition de l’Aquarium de Paris 15H20
Des microalgues pour sauver la planète 21H28
Canada : un dinosaure « momie » de 110 millions d’années exposé 12H53
Le biomimétisme selon Idriss Aberkane #15 : la spiruline 17H08
Alerte sur le niveau des nappes phréatiques avant l’été 17H14
Hypnose : comment ça marche ? 15H23
Eau : le plastique, ce n’est pas fantastique 12H58
Bentley veut asseoir ses clients sur des méduses 06H16
Des nanoparticules d’or pour soigner le cancer ? 11H53
Le biomimétisme selon Idriss Aberkane #14 – Le marc de café 08H24
Ferdinand Monoyer, l’homme qui vous fait lire d’un oeil ! 17H16
Le Sri Lanka, premier pays connecté via les ballons de Google 08H37
Le technicien 3.

Pendant son séjour, l’astronaute a mené de nombreuses expériences scientifiques, il a effectué deux sorties dans l’espace, tout en partageant son aventure en photo et vidéo avec le grand public grâce aux réseaux sociaux.  « L’espace m’a changé un peu », reconnaît Thomas Pesquet. « J’ai conscience que la planète est vraiment un joyau.  » Avec ses clichés, Thomas Pesquet s’est réellement rendu compte de l’état de la Terre.

L’astronaute français fera son grand retour vendredi sur Terre, après 6 mois dans l’espace à bord de l’ISS, avec un « regard changé » sur notre planète. Ça y est, l’équipe de la mission Proxima fera son grand retour sur Terre vendredi.  L’astronaute français Thomas Pesquet, qui a déjà fait sa valise, reviendra avec « un regard changé » sur la planète bleue, sur sa « fragilité », a-t-il dit mardi interrogé en direct par l’AFP depuis le module européen de l’ISS.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Sur le même sujet> Pourquoi Thomas Pesquet sera plus grand d'environ 5 centimètres à son retour sur Terre> Thomas Pesquet : « Il s’agit maintenant de revenir sain et sauf sur Terre »> Thomas Pesquet : « Si on me propose Mars, je signe tout de suite ! Un projet immobilier ? CARTE.

A la plus grande joie des internautes, Thomas Pesquet a photographié la France armé de son Nikon 4D.

A la plus grande joie des internautes, Thomas Pesquet a photographié la France armé de son Nikon 4D.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Si l’ensemble des régions françaises n’échappent pas à l’objectif de l’astronaute, sa région natale, la Normandie, est l’objet d’une attention particulière.  L’estuaire de la Seine, la ville portuaire du Havre mais surtout la ville où il a grandi, Dieppe, sont les stars de l’album photo de l’homme de 38 ans, réalisé à l’aide de boîtiers Nikon numériques, des D4S, qui font partie des outils permanents de l’ISS.

DIAPORAMA – De retour sur Terre vendredi 2 juin après plus de six mois à 400 km de la Terre à bord de la Station spatiale internationale (ISS), l’astronaute français Thomas Pesquet a mis son séjour à profit pour publier sur Twitter et Instagram des clichés magnifiques du monde entier vu de l’espace.

En attendant son retour sur Terre, vendredi 2 juin, les clichés de l’Hexagone sous toutes ses coutures devraient continuer à garnir la collection du natif de Rouen, pour le plus grand bonheur de ses 380. 000 abonnés sur Instagram et de ses 556. 000 followers sur Twitter.

Lire la suite sur www.lci.fr…

Suivi de la pression exercée sur les yeux et le cerveau avec l’expérience Fluidshifts: l’impesanteur ne ménage pas le corps! #tuesdayscience pic. twitter. « Nous, on va très vite en fait, les gens ne se rendent pas compte car maintenant on est un peu impatients, on veut voir les choses se faire non pas à l’échelle d’une génération, mais à l’échelle d’une, deux ou dix années.

Pour ce dernier opus de son journal de bord sur RFI, nous avons donc sollicité les auditeurs de la « radio du monde » pour lui poser une question. « Comment voyez-vous l’avenir de la conquête spatiale ?  », demande donc Habib Zébro, de Côte d’Ivoire. « L’avenir de la conquête spatiale, je le vois de près car j’y travaille !  » répond Thomas Pesquet. « Il y a plusieurs choses : d’abord l’orbite basse terrestre, où se trouve l’ISS.

On l’a occupée, on l’a découverte, on l’a approfondie depuis quelques années déjà », explique l’astronaute français. « Maintenant, on a appris à vivre en orbite basse terrestre, cela fait quinze ans qu’il y a des gens dans la Station de manière permanente. SeineMaritime!

Lire la suite sur www.rfi.fr…

Cher Thomas Pesquet, depuis l'espace ne voit-on pas que la Terre ne tourne pas rond?

Cher Thomas Pesquet, depuis l'espace ne voit-on pas que la Terre ne tourne pas rond?

C’est une des questions à laquelle doit répondre Thomas Pesquet ce vendredi 2 juin, à son retour sur Terre.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…