Syrie: 36 civils tués dans une frappe russe

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le chef de l’opposition syrienne en exil Khaled Khoja a affirmé aujourd’hui que 36 civils avaient été tués dans une frappe russe à Homs (centre de la Syrie).  « Les Russes ont frappé le nord de Homs aujourd’hui et tué 36 civils innocents dans des zones qui ont combattu et vaincu les jihadistes de l’Etat islamique », a déclaré Khaled Khoja, chef de la coalition nationale syrienne, l’opposition en exil, depuis New York.  « Toutes les victimes sont des civils.

Donc il est tout à fait évident que l’intervention russe visait à soutenir le régime et créer une atmosphère encore plus chaotique en Syrie », a-t-il ajouté.

Moscou a lancé aujourd’hui ses premières frappes aériennes en Syrie, au nom de la lutte contre le terrorisme.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

MOSCOU/WASHINGTON (Reuters) – La Russie est passée à l’action militaire mercredi en Syrie, menant une vingtaine de raids aériens contre, dit-elle, des intérêts de l’Etat islamique, une initiative qui alarme les Occidentaux qui n’ont pas été prévenus et doutent des motivations de Vladimir Poutine.

La Russie est engagée depuis cet été dans un renforcement de sa présence militaire en Syrie, où elle soutient le régime Assad, menacé par l’EI mais aussi par d’autres groupes rebelles, qui ont progressé ces derniers mois dans le centre, avec la chute de Palmyre, mais aussi dans le nord-ouest du pays en s’emparant de la province d’Idlib.

Le ministère de la Défense a confirmé, selon les agences de presse russes, que l’armée russe avait commencé à mener des raids aériens contre les positions des djihadistes de l’Etat islamique en Syrie.

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…

Mais le Kremlin et la télévision nationale syrienne maintiennent leur version : selon eux, les avions russes ont bien bombardé des positions de l’Etat islamique. 5 juin 2014, un homme à vélo adsn les rues dévastée de Homs, en Syrie.

Selon Djamil Al-Saleh, commandant de l’Armée syrienne libre (ASL), soutenue par l’Occident, les raids russes, qui, d’après le Kremlin, ont visé les jihadistes de l’Etat islamique, ont en fait frappé des positions de l’ASL, blessant huit de ses membres.

Syrie : des habitants accusent les Russes de bombarder des civilsDes images tournées mercredi dans les provinces de Homs et de Hama montrent des survols de bombardiers russes, des destructions dans deux villes et des blessés secourus par les habitants.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Les forces russes stationnées en Syrie, en soutien au président Bachar al-Assad, ont procédé mercredi à leur premier bombardement aérien près de la ville de Homs, en partie tenue par des rebelles, selon un responsable américain.

Les Etats-Unis sont à la tête d’une coalition qui depuis plus d’un an bombarde les positions du groupe Etat islamique en Syrie et en Irak. Les plus lus Tunisie. Vu des Etats-Unis. Réalité virtuelle. “Summer Lesson” : pourquoi ce jeu vidéo de flirt est-il aussi dérangeant ? Témoignage.

« Les Russes nous ont prévenus qu’ils allaient commencer leurs frappes », a indiqué ce responsable de la défense américain.

Lire la suite sur www.courrierinternational.com…

Alors que les diplomaties américaines et françaises estiment que les frappes conduites par la Syrie sont plutôt destinées à « soutenir » Bachar al Assad qu’à « lutter » contre le groupe Etat islamique, le chef de l’opposition syrienne affirme que ces frappes menées par des avions russes ce mercredi en Syrie ont tué au moins 36 civils. «  Tous les objectifs des frappes aériennes russes d’aujourd’hui, dans le nord de la province de Homs, ont été des civils », a déclaré Khaled Khodja, chef de la Coalition nationale syrienne, basée en Turquie.

G, a déclaré Djamil al Saleh.   Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a estimé mercredi que les frappes annoncées par la Russie en Syrie pourraient ne pas avoir visé le groupe Etat islamique.  Il y a « des indications selon lesquelles les frappes russes n’ont pas visé Daesh » (acronyme arabe de l’EI), a-t-il déclaré à New York, ajoutant qu’il « faudrait vérifier quels étaient les objectifs » des avions russes.  Le Kremlin et la télévision nationale syrienne ont affirmé, eux, que les avions russes avaient bombardé des positions de l’Etat islamique.

Khodja, qui se trouve actuellement à New York pour l’Assemblée générale des Nations unies, a assuré que des civils avaient été bombardés dans cinq endroits différents. « Les zones visées par les opérations russes d’aujourd’hui étaient celles qui avaient combattu et battu l’EI voici un an », a expliqué Khaled Khodja.  Selon le commandant de l’Armée syrienne libre, soutenue par l’Occident, les raids russes, qui d’après le Kremlin ont visé l’EI, ont en fait frappé des positions de l’ASL, blessant huit de ses membres.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

En outre, il n’aura pas fallu longtemps pour que la France, puis les Etats-Unis, émettent des doutes et des réserves sur le choix des cibles choisies par l’armée russe.  Il y a « des indications selon lesquelles les frappes russes n’ont pas visé Daech », acronyme arabe du groupe Etat islamique, a déclaré à New York le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, ajoutant qu’il « faudrait vérifier quels étaient les objectifs » des avions russes.  « Ce n’est pas sur Daech qu’ils (les Russes) ont frappé, c’est sans doute sur les groupes d’opposition, ce qui confirme qu’ils sont davantage dans le soutien au régime de Bachar al-Assad que dans la lutte contre Daech », a également affirmé une source diplomatique française sous couvert d’anonymat.

Syrie : la Russie lance son offensive… et s’attire les foudres de WashingtonCONFLIT – L’aviation russe, en coopération avec l’armée syrienne, a mené mercredi ses premiers bombardements contre « des positions terroristes » situées dans trois provinces de Syrie.

Selon une source de sécurité syrienne, l’aviation russe, en coopération avec l’armée syrienne, a frappé « des positions terroristes » situées dans trois provinces de Syrie, à Hama, Homs et Lattaquié, dans le nord-ouest et le centre du pays.

Lire la suite sur www.metronews.fr…

Celle-ci autorise l’armée à mener des opérations contre l’Etat Islamique (EI) en Syrie et en Irak. 01. 10 Paris a décidé de déployer une frégate anti-aérienne dans le Golfe et de mobiliser trois avions de chasse de plus , dans le cadre du renforcement de son dispositif militaire pour l’Irak
30. 09 Des ravisseurs de l’otage français Hervé Gourdel décapité en Algérie ont été identifiés, a annoncé mardi le ministre algérien de la Justice Tayeb Louh. «Les premiers éléments de l’enquête ont permis d’identifier certains des membres du groupe terroriste auteurs de ce crime», a déclaré le ministre à la télévision publique. 29. 09 Selon l’Unesco, une grande partie du patrimoine culturel et historique irakien est en danger, l’Etat islamique en détruisant une partie ou en en revendant des pièces pour se financer. (ici en photo un bas-relief conservé au Musée national de Bagdad. 28. 09 Quelque 32 combattants kurdes ont entamé en Bavière, en Allemagne, une formation à l’utilisation des missiles antichar Milan de l’armée allemande. (Photo d’illustration). 28. 09 Les compagnons algériens de l’otage français décapité ont été détenus durant 14 heures. 26. 09 Selon une information de la «NZZ» publiée vendredi, l’Etat islamique est de facto interdit en Suisse, le groupe tombant sous le coup de l’ordonnance de l’Assemblée fédérale qui interdit Al-Qaïda et les organisations apparentées. 26. 09 Les chasseurs belges mis à la disposition de la coalition internationale contre les jihadistes de l’organisation Etat islamique en Irak ont quitté vendredi la Belgique en direction de la Jordanie. 26. 09 Le Premier ministre britannique David Cameron a estimé vendredi que l’intervention éventuelle du Royaume-Uni en Irak pourrait «prendre des années». 26. 09 Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, a appelé «les musulmans et leurs amis» à se rassembler devant la Mosquée de Paris, en hommage à Hervé Gourdel. 25. 09 Le FBI a identifié l’assassin des Américains James Foley et Steven Sotloff, dont les meurtres par décapitation avaient été revendiqués par les jihadistes de l’Etat islamique. 25. 09 «Abattus», les habitants de Saint-Martin-Vésubie, où Hervé Gourdel partageait sa passion de la montagne, faisaient jeudi le deuil de celui qu’ils considèrent comme un «brave». 25. 09 Nicolas Sarkozy aurait fait le nécessaire pour que la nouvelle de son coup de fil aux proches d’Hervé Gourdel, otage français décapité par un groupe proche de l’Etat islamique, soit connu de tous. 24. 09 La Suisse a cosigné la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU visant les combattants étrangers qui rejoignent les groupes radicaux, tel l’Etat islamique (EI). 24. 09 Le président français François Hollande a condamné mercredi à New York le «lâche» et «odieux» assassinat d’un otage français en Algérie par un groupe islamiste affilié au groupe Etat islamiste, soulignant qu’elle renforçait sa «détermination» à lutter contre cette organisation. 24. 09 Le groupe djihadiste Jund al-Khilafa a annoncé dans une vidéo avoir exécuté Hervé G. , le Français pris en otage dimanche. 23. 09 Les frappes contre les jihadistes en Syrie «ne sont que le début» des efforts de la coalition internationale pour affaiblir les jihadistes de l’Etat islamiste (EI) et d’autres groupes, a annoncé mardi l’armée américaine.

L’armée syrienne libre est aussi sur place pour apporter son soutien. 28. 10 Des combattants kurdes irakiens ont quitté leur base dans le nord de l’Irak pour rejoindre la ville syrienne et participer à sa défense contre les jihadistes du groupe Etat islamique. 28. 10 Les Etats-Unis déboursent chaque jour 8,3 millions de dollars pour financer leur campagne aérienne contre l’organisation Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak, selon le Pentagone. 24. 10 Les Etats-Unis veulent asphyxier les finances de l’Etat islamique (EI) pour l’empêcher d’administrer les territoires, dont il a pris le contrôle en Syrie et en Irak. 22. 10 Des frappes aériennes menées par la coalition sous conduite des Etats-Unis ont fait mercredi 25 morts dans les rangs de l’Etat islamique (EI) dans le nord de l’Irak, ont indiqué des habitants. 22. 10 Dans une nouvelle vidéo publiée mardi par l’Etat islamique (EI), Abdullah Elmir, un Australien de 17 ans, qui avait quitté son pays en juin, menace la coalition occidentale. 16. 10 Le services de renseignements kosovars ont conduit avec succès une opération de sauvetage d’un enfant qui était entre les mains du groupe État islamique en Syrie, où son père, un jihadiste, l’avait emmené. 12. 10 L’Etat islamique a exécuté ces derniers jours au moins quatre femmes, dont deux médecins et une politicienne, dans le nord de l’Irak, ont rapporté samedi des proches et défenseurs des droits de l’Homme. 12. 10 Bachir Kherza, présenté comme le «mufti» des jihadistes algériens de Jund Al-Khilafa, a été identifié comme l’exécuteur du Français enlevé et décapité en septembre par ce groupe. 06. 10 L’Argovien Cendrim R, arrêté en mars pour le meurtre de trois personnes dans le centre de la Turquie, figurerait parmi les jihadistes échangés contre des otages turcs de l’Etat islamique (EI) à la in du mois de septembre. 04. 10 La femme de l’otage britannique exécuté par les jihadistes du groupe Etat islamique, s’est déclarée accablée de douleur« samedi devant le meurtre d’un «homme bien qui se souciait des autres». 04. 10 Alan Henning, que les jihadistes de l’Etat islamique (EI) déclarent avoir décapité, était présenté par ses proches comme un chauffeur de taxi de Manchester «au grand coeur».

Il s’agit de la troisième exécution de ce type en un mois. 13. 09 Des comptes affiliés à l’Etat islamique paraissent avoir été mis en veille, selon plusieurs sources gouvernementales américaines. 12. 09 le secrétaire d’Etat américain s’est dit confiant pour parvenir à former une coalition mondiale de pays européens et arabes, aux côtés des Etats-Unis, pour détruire à terme l’Etat islamique en Irak et en Syrie. 12. 09 Dans un entretien avec a chaîne de télévision CNN, la mère de James Foley, mère de l’otage américain décapité par les jihadistes de l’Etat islamique (EI) en août, a déclaré avoir senti que le cas de son fils avait constitué une «gêne» pour l’administration américaine. 12. 09 L’agence américaine du renseignement (CIA) a dénombré «entre 20’000 et 31’500» combattants dans les rangs de l’Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak, selon leur nouvelle estimation. 11. 09 Le président des Etats-Unis a promis, dans une allocution solennelle retransmise mercredi soir à la télévision (jeudi matin en Suisse), de «détruire» le groupe de jihadistes ultraradicaux. 10. 09 La France participera «si nécessaire à une action militaire aérienne» en Irak, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie française, indiquant que l’action de Paris ne suivra pas les mêmes modalités en Syrie. 08. 09 Quelque 700 enfants ont été tués ou mutilés en Irak depuis le début de l’année, dont certains utilisés dans des attentats suicide par les jihadistes de l’Etat islamique (EI), a indiqué lundi Leila Zerrougui, représentante spéciale de l’ONU pour les enfants et les conflits armés. 05. 09 Les Etats-Unis ont entrepris vendredi la formation d’une coalition pour combattre l’Etat islamique (EI) en Irak, tout en excluant d’envoyer des troupes au sol. 05. 09 Les pays membres de l’OTAN «condamnent unanimement les actes barbares et ignobles» de l’Etat islamique (EI), a déclaré vendredi le Premier ministre britannique David Cameron. 04. 09 Le bras droit d’Abou Bakr Al-Baghdadi, chef du mouvement terroriste, a trouvé la mort dans un bombardement aérien, près de la ville irakienne de Mossoul. 04. 09 La famille de Steven Sotloff, journaliste américain décapité par les djihadistes de l’Etat islamique, a mis au défi leur chef de débattre sur les enseignements du Coran. 03. 09 Le Parquet général russe a demandé mercredi de restreindre l’accès à une vidéo diffusée sur Youtube par l’Etat islamique (EI) qui menace de «détrôner» Vladimir Poutine en raison du soutien apporté par Moscou au régime syrien et de déclencher une «guerre» dans le Caucase russe afin de le «libérer». 02. 09 Les jihadistes de l’Etat islamiste (EI) ont revendiqué dans une vidéo diffusée mardi sur internet la décapitation d’une deuxième otage, Steven Sotloff. 02. 09 L’Etat islamique (EI) mène «une campagne systématique de nettoyage ethnique» dans le nord de l’Irak.

Lire la suite sur www.20min.ch…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn