Stormy Daniels arrêtée, son avocat dénonce « un coup monté »

Jeudi, Michael Avenatti a révélé sur son compte Twitter que sa cliente Stormy Daniels, l’actrice X qui a reçu 130 000 dollars pour taire la liaison qu’elle aurait eue avec Donald Trump en 2006, avait été arrêtée.

Elle se trouvait mercredi dans un club de strip-tease de l’Ohio «réalisant la même prestation qu’elle a réalisée à travers le pays dans près d’une centaine de clubs» lorsqu’elle aurait laissé un client la toucher sur scène, ce qui va contre les lois de l’Etat.

A lire :Ma nuit avec Stormy Daniels

«Elle a été arrêtée pour avoir soi-disant laissé un client la toucher pendant qu’elle était sur scène d’une façon non sexuelle!

Lire la suite sur www.parismatch.com…

L’actrice de films pornographiques Stormy Daniels, actuellement en litige judiciaire avec Donald Trump, a été arrêtée mercredi pour un délit mineur, une interpellation aux « raisons politiques », selon Michael Avenatti, son avocat.

L’actrice a été arrêté dans un club de strip-tease de l’Ohio où elle présentait un numéro qu’elle a déjà présenté dans une centaine de clubs aux Etats-Unis, a expliqué son avocat, Michael Avenatti, sur Twitter.

Stormy Daniels, dont le vrai nom est Stephanie Clifford, tente d’obtenir en justice l’annulation d’un accord signé en 2016, pour lequel elle a touché 130.000 dollars, soit 110.000 euros, en échange de son silence sur la liaison qu’elle avait eu avec Donald Trump en 2006.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

OHIO L’actrice de films pornographiques fait la une des médias depuis janvier pour avoir revendiqué une relation sexuelle avec Trump en 2006…

La strip-teaseuse et actrice de films pornographiques Stormy Daniels a été arrêtée mardi dans l’Ohio, selon CBS News.

Michael Avenatti a publié un message indiquant que sa cliente a été arrêtée pour « avoir supposément laissé un client la toucher pendant qu’elle était sur scène, d’une façon non sexuelle ».

L’avocat indique que Stormy Daniels a déjà effectué ce spectacle « dans une centaine de clubs de strip-tease.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…