Steven Spielberg : "Star Wars

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le réalisateur Steven Spielberg a déclaré au micro de la radio RTL attendre beaucoup de Star Wars – Le Réveil de la Force, le nouveau volet de la célèbre saga intergalactique.

Au cours du même entretien téléphonique accordé à RTL, Steven Spielberg confirme qu’après Le Pont des Espions, ses deux projets suivants sont Le Bon gros géant, en salles le 20 juillet 2016, et le film de SF Ready Player One, prévu pour décembre 2017.

En pleine promotion du Pont des Espions, son nouveau long métrage en salles ce mercredi 2 décembre, le réalisateur américain a évoqué le nouvel opus de la saga intergalactique au micro de la radio RTL.

Lire la suite sur www.allocine.fr…

Amis de longue date, Steven Spielberg et Tom Hanks, deux monstres sacrés de Hollywood, ont dessiné ensemble le personnage principal du Pont des espions, un banal avocat d’assurances de Brooklyn envoyé à Berlin afin de négocier la libération d’un pilote américain capturé.

Pour Le Figaro, le tandem raconte quelques secrets de sa réussite au cinéma. LE FIGARO. – Comment est née chez vous cette passion pour les films d’espionnage? Steven SPIELBERG. – Depuis que je suis tout jeune, je suis accro à la Spy vs Spy, BD présente dans …

INTERVIEW – L’acteur principal et le réalisateur du Pont des espions collaborent ensemble pour la quatrième fois après Il faut sauver le soldat Ryan, Attrape-moi si tu peux et Le Terminal.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Alors je me suis penché vers lui, je lui ai pris la main et je lui ai dit « Billy… Manifestement, tu n’es pas au courant, mais je pars justement la semaine prochaine à Cracovie pour tourner le film. » Il ne savait pas que j’étais en pré-production depuis cinq ou six mois, que je travaillais sur le script depuis des années… Il ne savait rien de tout ça, il avait juste entendu dire que j’avais les droits de ce livre qu’il voulait adapter… C’est l’un des trucs les plus durs que j’ai jamais eu à dire à qui que ce soit, a fortiori à l’un des cinéastes qui m’avaient tout appris.

Quand Steven Spielberg commence sa carrière, les grands anciens, ceux qu’il admire, (Alfred Hitchcock, David Lean, Howard Hawks, John Ford… ) ont pris leur retraite, de gré ou de force.

Bref, il m’appelle un jour pour me dire « Steven, il faut que je te parle, j’ai quelque chose de très important à te demander ».

Lire la suite sur www.premiere.fr…

Et c’est sans compter le fait que Steven Spielberg a aussi participé à la réalisation de La Revanche des Sith en mettant en scène une certaine séquence sur Mustafar… Bref, le papa d’E. T. est probablement lui aussi un fan de la première heure de la franchise, et savoir qu’il a déjà vu Le Réveil de la Force 3 fois aurait donc tendance à nous rassurer.

Star Wars, Le Réveil de la Force : Steven Spielberg a déjà vu le film 3 fois !

Star Wars, Le Réveil de la Force : Steven Spielberg a déjà vu le film 3 fois !

Lire la suite sur www.melty.fr…

People – à 16h40Découvrez quelle chanteuse Adele considère comme la reine de la pop ? le 30 novembre 2015 à 09h49 , mis à jour le 30 novembre 2015 à 09h54. obama-de[email protected]html’) » href= »# » rel= »nofollow »>Obama décore Spielberg, réalisateur à « l’imagination sans limites »steven spielberg ,tom hanks News Ciné-Séries Un avocat américain qui parvient, presque à lui seul, à délivrer deux prisonniers du bloc de l'Est pendant la Guerre froide: c'est l'histoire vraie de James Donovan qu'a voulu raconter le réalisateur américain Steven Spielberg dans "Le Pont des espions", en salles mercredi.

Passionné par les destins exceptionnels, comme il l’a prouvé dans Arrête-moi si tu peux, La liste de Schindler ou, plus récemment, Munich et Lincoln, Steven Spielberg relate dans Le pont des espions le parcours de l’avocat James Donovan (Tom Hanks), spécialisé en droit des assurances.

Son seul vrai complice est finalement Rudolf Abel, dont le détachement, l’intégrité et l’humour, joués avec subtilité par le Britannique Mark Rylance (vu dans Intimité de Patrice Chéreau et Institut Benjamenta des frères Quay), le séduisent. Étant donné la nature du film (les personnages sont plus importants que l’intrigue, et non l’inverse), son principal ressort repose sur ses interprètes.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Interrogé par nos confrères de Première sur le sujet, le réalisateur avoue : "J’essaie de m’éloigner des trucs trop évidents, des choses que j’ai déjà faites, des plans que j’ai déjà pu tourner par le passé, qui ont pris une dimension iconique et qui pourraient détourner votre attention de l’histoire que j’essaie de raconter en vous ramenant à un film d'il y a trente ans… Des fois c’est plus fort que moi, bien sûr, et des fois je n’y peux rien".

C'est surtout une question d’opportunité.  Lincoln, j’étais dessus depuis onze ans, et d’un seul coup, le film s’est déclenché parce que Daniel Day Lewis a accepté de le faire (… ) Il n’y aucun processus raisonné.

Le cinéaste poursuit alors, se rappelant une récente rencontre : "Il y a quelques jours, un journaliste me dit 'J’ai retrouvé des éléments de E. T.  dans Le Pont des espions'.

Lire la suite sur reviewer.lavoixdunord.fr…

Le « Pont des espions », le nouveau film de Steven SpielbergLe réalisateur américain propose son nouveau film qui se déroule au cœur de la guerre froide.

Le réalisateur Steven Spielberg présente son nouveau film, « Le Pont des espions ».

« Le pont des espions » est une plongée dans le Berlin de la guerre froide.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn