Sénégal: Khalifa Sall perd la mairie de Dakar sur décision du président

« Monsieur Khalifa Ababacar Sall est révoqué de ses fonctions de maire de la Ville de Dakar », selon un décret signé par Macky Sall et par le Premier ministre, Mahammed Boune Abdallah Dionne.

« La condamnation du maire de Dakar par la Cour d’appel le prive de la capacité juridique et de l’autorité morale nécessaires à l’exercice de ses fonctions », d’après un rapport du ministre de la Gouvernance territoriale, qui a la tutelle sur les villes, et sur lequel se fonde notamment le décret.

La révocation du maire de Dakar a été immédiatement dénoncée comme « illégale, anti-démocratique et sans fondement » par un de ses avocats, Amadou Ali Kâne, joint par téléphone par l’AFP.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur
votre site internet.

Nous vous demandons de suivre ces
Règles de base

Le Partenaire s’engage à ne pas porter atteinte au droit
moral des journalistes.

A ce titre, le Contenu devra être
reproduit et représenté par le Partenaire tel qu’il a été mis à
disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts,
incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Lire la suite sur www.rfi.fr…

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

En plus de ses déboires judiciaires dans la ténébreuse affaire de la caisse d’avance pour laquelle sa condamnation vient tout fraîchement d’être confirmée, Khalifa Sall devra faire face à une autre sanction.

Le président Macky Sall a signé un décret pour révoquer le mandat de Khalifa Sall à la Mairie de Dakar

Jusqu’ici, la seule communication avec un individu étranger au pénitencier de Rebeuss, c’est lorsque son directeur de cabinet à la Mairie de Dakar qui lui apporte les parapheurs contenant les dossiers des affaires courantes à signer.

La condamnation en appel, principal argument du décret

«Monsieur Khalifa Ababacar Sall est révoqué de ses fonctions de Maire de la Ville de Dakar», écrit l’article premier d’un décret signé de la main de Macky Sall.

Lire la suite sur www.ferloo.com…

Le maire de Dakar Khalifa Sall a été condamné ce jeudi en appel à cinq ans de prison ferme pour escroquerie portant sur des fonds publics et faux.

La cour d’appel a également condamné Khalifa Sall et trois de ses sept coaccusés à verser «solidairement» la somme de 1,8 milliard de francs CFA (environ 2,75 millions d’euros) à l’Etat du Sénégal.

En l’état, ce socialiste dissident de 62 ans ne peut pas se présenter pour défier dans les urnes le président sortant Macky Sall en février 2019, comme il en avait l’intention, mais il lui reste la possibilité d’introduire un recours devant la Cour suprême.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…