Saint-Exupéry est-il mort lors d’un interrogatoire ?

1

Un livre rédigé par quatre spécialistes, dont François d’Aguay le neveu de l’écrivain, résume les longues années de recherches relatives à la disparition de l’auteur du Petit Prince, le 31 juillet 1944.

Le 31 juillet 1944, lors d’une mission de reconnaissance aérienne, le commandant Antoine de Saint-Exupéry disparaît à bord du Lightning N223.

L’ouvrage Saint-Exupéry, révélations sur sa disparition, en lève un large bout du voile.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Co-signé par deux proches du célèbre écrivain, dont son neveu, et deux plongeurs archéologues, le livre revient sur les dernières heures du père du Petit Prince et relance le mystère autour des circonstances de son décès.

EDEN School Publicité
EDEN School L'école digitale et numérique des 14/18 ans en rupture scolaire

Les auteurs de l’ouvrage avancent l’hypothèse selon laquelle Antoine de Saint-Exupéry aurait survécu au crash de son avion au large de Marseille, le 31 juillet 1944.

Pour arriver à cette conclusion, note La Provence, les quatre auteurs s’appuient sur un témoignage qu’ils ont recueilli: celui de la fille d’un marin allemand ayant participé au sauvetage de l’écrivain.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Saint-Ex aurait survécu au vol, et serait en réalité mort de ses blessures, dans une prison allemande.

Le 31 juillet 1944, lors d’une mission de reconnaissance aérienne, le commandant Antoine de Saint-Exupéry disparaît à bord du Lightning N223.

Ce bijou sera le déclencheur d’une longue enquête qui conduira les auteurs jusqu’à Horst Rippert qui avouera avoir abattu un Lightning là même où repose celui d’Antoine.

Lire la suite sur www.actualitte.com…

ECRIVAIN Les auteurs de ce livre affirment que le célèbre auteur du «Petit Prince» aurait survécu au crash de son avion…

Mais quelles ont été les dernières heures d’Antoine de Saint-Exupéry ?

Dans un livre intitulé Saint-Exupéry, révélations sur sa disparition, et repéré parLa Provence, deux proches de la famille de l’aviateur, François d’Agay et Bruno Faurite, ainsi que les deux plongeurs archéologues Lino von Gartzen et Luc Vanrell, affirment que le célèbre écrivain aurait survécu au crash de son avion au large de Marseille, survenu en pleine Seconde Guerre mondiale.

>> A lire aussi : La statue de Saint-Exupéry s’installe à l’aéroport de Lyon

Ramené à terre àPort-de-Bouc par des soldats allemands, Antoine de Saint-Exupéry aurait subi un interrogatoire et serait décédé des suites de ses blessures ou sous les coups de ses geôliers.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Un travail quasi-scientifique qui associe les compétences de quatre des meilleurs spécialistes de l’un des épisodes les plus mystérieux de la dernière guerre.Outre le fait qu’il conforte et enrichit de nombreux faits avérés, à commencer par les circonstances de la mort du pilote, tordant au passage le cou aux rumeurs et incertitudes entretenues depuis 73 ans autour de cette affaire, cet ouvrage explore toutes les pistes connues, en ouvre même de nouvelles.

Le naufragé aurait ensuite été ramené à Port-de-Bouc, port d’attache de la vedette, avant que l’on ne perde sa trace ; l’une des possibilités étant qu’il ait été transféré pour interrogatoire sur l’aérodrome le plus proche, en l’occurrence celui Saint-Martin-de-Crau où il aurait pu succomber à ses blessures ou sous les coups de ses geôliers.

À moins que l’une des 64 tombes de prisonniers alliés enterrés sous « X » à Draguignan ne détienne la clef du mystère… »Il est très complexe de travailler sur une personnalité aussi riche et puissante que celle de Saint-Exupéry », souligne pour sa part Luc Vanrell, à qui on doit l’invention, non loin de l’archipel de Riou, de l’épave du bimoteur de reconnaissance F-5B que pilotait l’auteur de Vol de Nuit.

Lire la suite sur www.laprovence.com…

Lire la suite sur www.mlyon.fr…