Saint-Etienne-du-Rouvray : où en est l'enquête ?

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Il s’était rendu le 10 juin en Turquie avec Abdel Malik Petitjean, mais il avait été refoulé du pays le lendemain.

Ces éléments ont été transmis par le parquet de Paris à son homologue de Rouen, territorialement compétent et qui pourrait décider d’ouvrir une procédure distincte pour « apologie du terrorisme ».

Interpellé à Vichy (Allier) jeudi soir, il avait été transféré à Paris, selon La Montagne, qui affirme que « ce jeune homme ne serait pas connu pour être radicalisé et ne ressortait d’aucun fichier de renseignement ».

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

La garde à vue du demandeur d’asile syrien interpellé jeudi dans l’Allier a par ailleurs été levée, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

La photocopie du passeport de cet homme, qui résidait dans un centre d’accueil de demandeurs d’asile de l’Allier, avait été retrouvée au domicile d’un des auteurs de l’attentat, Adel Kermiche.

La garde à vue du mineur de 16 ans a été levée samedi, même s’il n’en a pas fini avec la justice, des documents de propagande djihadiste ayant été retrouvés dans son téléphone ainsi que dans son ordinateur.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Selon la source proche de l’enquête confirmant des informations de La Montagne, «la photocopie d’un passeport syrien a été retrouvée au domicile d’Adel Kermiche et les enquêteurs cherchent à savoir s’il pourrait s’agir de cet homme».

Il s’agit du petit frère d’Adel Bouaoun, un homme de 26 ans qui a rejoint la zone irako-syrienne en mars 2015 avec la carte d’identité d’un des tueurs, Adel Kermiche.

Un jeune homme de 19 ans, «fiché S» (signalé pour radicalisation), arrêté le 25 juillet dans une enquête distincte des services de renseignement, a été mis en examen vendredi.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Le 22 juillet, un « service étranger » (les Marocains avaient ainsi mis la France sur la piste d’Abaaoud après le 13 novembre) avertit l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat) : un homme à l’identité inconnue « déjà présent en France » serait « prêt à participer à un attentat sur le territoire national ».

«Les téléphones des deux jeunes hommes ont « borné » aux mêmes endroits à Saint-Étienne-du-Rouvray dès le samedi 23 juillet»
En tout cas, la vidéo dans ­laquelle Petitjean prête allégeance à l’EI en annonçant une action a été tournée avant le 22 juillet, date où la France reçoit sa photo en polo vert du « service étranger ».

Dans les contacts de Petitjean, un autre fiché S a été interpellé mercredi en région parisienne : Jean-Louis S., 20 ans, avec lequel le Savoyard avait tenté de gagner la Syrie le 10 juin.

Lire la suite sur www.lejdd.fr…

Dans une interview au Monde vendredi, Manuel Valls a admis un « échec » dans le suivi judiciaire d’Adel Kermiche, qui était placé sous surveillance électronique et faisait l’objet d’une fiche S.
Le jihadiste avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dès mars 2015 pour avoir tenté de rejoindre la Syrie.

Après une seconde tentative en mai 2015, il avait été incarcéré, avant d’être libéré en mars 2016, contre l’avis du parquet, et assigné à résidence sous surveillance électronique.

Abdel Malik Petitjean, 19 ans, était fiché « S » depuis le 29 juin, selon une source proche de l’enquête.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Quant au père Jacques Hamel, il ne reposera pas à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Après des obsèques qui seront célébrées mardi à 14h en la cathédrale de Rouen, l’inhumation du prêtre assassiné «se déroulera ensuite dans la plus stricte intimité familiale», avait indiqué jeudi un communiqué du diocèse, sans autres précisions.

La famille du Père Hamel est établie dans le département du Nord, mais le prêtre a accompli tout son sacerdoce en Seine-Maritime.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Un proche d’un des deux jeunes jihadistes qui ont égorgé le 26 juillet un prêtre en pleine messe près de Rouen a été écroué dimanche du fait de sa connaissance présumée de ce projet terroriste.

Un mineur de 17 ans qui avait cherché à partir en Syrie avec Adel Kermiche en 2015 a été arrêté à Genève lors d’une seconde tentative et remis à la France où il a été emprisonné.

Une vidéo d’Abdel Malik Petitjean, dans laquelle celui-ci prêtait allégeance à l’EI et évoquait «une action violente», avait été trouvée dans un téléphone à son domicile.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Une « marche de la fraternité » était organisée à l’appel du Conseil régional du culte musulman dans le centre de Lyon.

Une vidéo d’Abdel Malik P., où celui-ci prêtait allégeance au groupe État islamique (EI) et évoquait « une action violente », avait été retrouvée dans un téléphone à son domicile.

Enfin, un demandeur d’asile syrien a été interpellé dans l’Allier, alors qu’une photocopie d’un passeport syrien a été retrouvée au domicile d’Adel K.
Une autre enquête est en cours, dans laquelle un Français de 20 ans, fiché « S », a été interpellé.

Lire la suite sur www.la-croix.com…

Cousin d’un des deux auteurs de l’attentat mené mardi dans une église près de Rouen, Farid K. avait eu vent du projet, a annoncé le parquet de Paris dimanche.

Le parquet de Paris est formel : Farid K. « avait …

Lire la suite sur news.google.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn