Sahara occidental: le Front Polisario annonce la mort de son chef historique

«C’est une grande perte pour le peuple sahraoui», a déclaré à l’Agence France-Presse, un responsable du Polisario, Mohamed Keddad.

Il incarnait la sagesse, la pondération, l’engagement sincère et ferme pour la libération du Sahara occidental», a-t-il ajouté.

Mohamed Abdelaziz participe à la création du Front Polisario en mai 1973, pour mener une guérilla contre les Espagnols et arracher l’indépendance du Sahara occidental.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Le front Polisario, qui se bat depuis 40 ans ans contre le Maroc pour l’indépendance du Sahara occidental, a perdu mardi son dirigeant historique Mohamed Abdelaziz, décédé des «suites d’une longue» maladie.

Mohamed Abdelaziz devrait être inhumé dans ce que les Sahraouis appellent les «territoires libérés», situés derrière le mur de défense érigé par le Maroc, selon un dirigeant du Polisario.

Mohamed Abdelaziz, dirigeant historique du mouvement indépendantiste et militant intransigeant, était depuis 1976 à la tête du Polisario, qui avait été fondé trois ans auparavant pour défendre avec le soutien de l’Algérie l’indépendance de l’ancienne colonie espagnole, annexée par le Maroc en 1975.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Lire la suite sur www.jeuneafrique.com…

Mohamed Abdelaziz, le chef du Front Polisario qui lutte pour l’indépendance du Sahara occidental, est décédé, mardi.

Le Front Polisario, qui lutte pour l’indépendance du Sahara occidental, est orphelin.

« C’est une grande perte pour le peuple sahraoui », s’est ému Mohamed Keddad, un responsable du Polisario.

Lire la suite sur www.france24.com…

Lire la suite sur www.afrik.com…

Président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD, proclamée par le Polisario), cet homme du désert incarnait « l’engagement sincère et ferme pour la libération » du territoire annexé en 1975 par le Maroc, a salué son compagnon Mohamed Keddad.

Il doit, selon des dirigeants sahraouis, être enterré dans ce que le Polisario appelle les « territoires libérés », situés derrière le mur de défense érigé par le Maroc.

A la fin des années 1960, il est à Rabat et Casablanca, où il rencontre les premiers militants nationalistes sahraouis, qui fréquentaient alors les universités marocaines.

Lire la suite sur www.boursorama.com…

Le Front Polisario a annoncé ce mardi 31 mai la mort de son chef, Mohamed Abdelaziz, « des suites d’une longue maladie ».

Mohamed Abdelaziz, secrétaire général du Polisario et membre fondateur de la République arabe sahraouie démocratique autoproclamée (RASD), est décédé ce mardi 31 mai à l’âge de 68 ans « des suites d’une longue maladie ».

Le Front Polisario avait été fondé pour défendre l’indépendance de l’ancienne colonie espagnole du Sahara occidental, avec le soutien de l’Algérie et contre le Maroc.

Lire la suite sur www.rfi.fr…

ALGER (Reuters) – Mohamed Abdelaziz, vétéran de la lutte pour l’indépendance du Sahara occidental administré par le Maroc, s’est éteint mardi des suites d’une longue maladie à l’âge de 68 ans, a annoncé le Front Polisario, dont il était secrétaire général.

Son décès a été rapporté par l’agence Sahara Press Service, l’organe de presse de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), un Etat non-reconnu internationalement dont Mohamed Abdelaziz était le président depuis 1982 et dont les institutions sont hébergées par l’Algérie.

La chaîne de télévision Ennahar, proche du gouvernement algérien, a également mentionné sa disparition.

Lire la suite sur www.challenges.fr…