Ryan Reynolds, acteur masqué

Sans doute le succès actuel lui fait-il repeindre le passé en rose, comme son pull, mais il se remémore cette période avec un sourire fataliste, même si on y voit quelques vaches maigres.

Car si RR navigue entre deux eaux et s’accroche aux branches, il traîne depuis 2005 le projet d’adapter un superhéros décalé de l’univers Marvel, Wade Wilson alias Deadpool, ancien des forces spéciales devenu mercenaire, qui sauve son désespoir par un humour noir et deux sabres aiguisés.

Rien chez RR, qu’on imaginait prendre sagement sa retraite, ne laissait entrevoir une telle capacité à l’entêtement et une telle vista pour avoir choisi un personnage si peu populaire… « Peut-être parce que je suis Canadien ai-je une façon différente de voir les choses.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Après les sympathiques provocations du justicier mal élevé de Marvel, son retour dans “Deadpool 2” donne lieu à un spectacle plein d’explosions certes, mais bien moins explosif.

Dans cette entreprise contradictoire, et plutôt hypocrite, le premier Deadpool (2016) s’en sortait par un effet de surprise, qui maximisait sa provocation.

Il s’agit, vaguement, du projet d’élimination d’un gamin par un homme venu du futur, comme dans Terminator, sauf qu’il n’y a pas réellement de méchant, ni de suspense.

Lire la suite sur www.telerama.fr…

C’est un peu LE truc qu’on rêverait de voir : Wolverine et Deadpool dans le même film.

Ce n’est visiblement pas encore gagné, mais on peut peut-être espérer un caméo dans un film sur Deadpool.

Oui, tu as bien lu : Wolverine apparaît dans Deadpool 2.

Lire la suite sur www.melty.fr…