Rugby. France-Angleterre : Papé capitaine, Michalak à l'ouverture

France-Angleterre : Papé capitaine, Michalak à l’ouverture Philippe Saint-André a dévoilé ce jeudi matin la composition de l’équipe de France qui défiera samedi au Stade de France le XV de la Rose, une semaine après la défaite à Twickenham.

Tillous-Borde et Michalak, les deux Toulonnais, formeront la charnière et Fofana et Bastareaud seront associés au centre. «Tout le monde doit prouver qu’il a sa place, souligne le sélectionneur Philippe Saint-André. Ça va être encore plus intense qu’à Twickenham. » Le lendemain, dimanche, Saint-André annoncera sa liste des 31 sélectionnés pour le Mondial parmi le groupe des 36 qui se prépare depuis le 6 juillet.

Une semaine après la défaite à Twickenham (19-14), la revanche samedi à 21 heures au Stade de France tiendra lieu de répétition générale. RUGBY. France-Angleterre.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Si Tillous-Borde (30 ans, 14 sélections) et Michalak (32 ans, 71 sélections) ont des automatismes en club, c’est la première fois qu’ils sont associés en Bleu, constituant la 17e charnière du mandat de Philippe Saint-André, entamé en février 2012. « Ils ont l’habitude de jouer ensemble, j’attends qu’ils animent bien l’équipe comme Morgan (Parra) et François (Trinh-Duc) l’ont fait la semaine dernière », a déclaré Saint-André. « Ce match aura encore plus d’intensité que la semaine dernière », a-t-il encore prévenu.

Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France, a livré la composition de l’équipe appelée à croiser de nouveau l’Angleterre, samedi au Stade de France (21 h), une semaine après sa défaite à Twickenham (19-14).

Spedding – Huget, Bastareaud, Fofana, Nakaitaci – (o) Michalak, (m) Tillous-Borde – Chouly, Picamoles, Le Roux – Papé (cap), Maestri – Slimani, Guirado, Ben Arous.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Quitte à tout changer, Saint-André ne pouvait pas ne pas lancer une nouvelle charnière, avec les Toulonnais Sébastien Tillous-Borde et Frédéric Michalak, qui sera donc la 17e de son mandat. "Ils ont l’habitude de jouer ensemble au RCT, plaide l’ancien entraîneur du club varois.  J’attends d’eux qu’ils animent l’équipe comme l’ont fait Morgan (Parra) et François (Trinh-Duc) la semaine dernière à Twickenham, dans un match d’une intensité encore plus grande, devant notre public, où l’on va affronter l’équipe-type anglaise.

Le sélectionneur des Bleus a ainsi modifié 12 éléments par rapport au XV de France battu à Twickenham (19-14) le week-end dernier. "On est dans une logique de donner du temps de jeu à tous les joueurs du groupe France, à part Thierry Dusautoir, encore indisponible, mais qui sera à 100% face à l’Ecosse (le 5 septembre, ndlr)", a ainsi justifié "PSA" en conférence de presse.

XVdeFrance Découvrez l’équipe qui débutera samedi pour le match face à l’Angleterre! #soutienslexv #FRAANG pic. twitter. Toulon Parier?

Lire la suite sur www.sports.fr…

XV de France Saint-André : «Si tu ne remportes pas l’épreuve de force… 12 changements par rapport à l’équipe qui avait démarré à Twickenham, une 17e charnière, un pack alourdi, Philippe Saint-André est resté fidèle à sa philosophie de départ pour composer l’équipe de ce second test de préparation face à l’Angleterre, tout en s’adaptant aux qualités supposées de son adversaire. «Quelle a été la philosophie de cette seconde composition d’équipe?

Et j’attends surtout, dans un match que l’on attend d’une grande intensité, que l’on gagne devant notre public face à ce qui ressemble à l’équipe type anglaise.

Nous sommes dans la logique de donner du temps de jeu à tous les joueurs du groupe France, à part pour Thierry Dusautoir, qui reste indisponible, mais sera à 100% contre l’Ecosse.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Economie – à 07h28Pas de nouvel impôt dans la transition énergétique de la France Economie – Hier à 20h30Baisse du prix des carburants : qui sont les gagnants ? le 20 août 2015 à 14h05 , mis à jour le 20 août 2015 à 14h10. migrant[email protected]html’) » href= »# » rel= »nofollow »>Migrants à Calais : un accord franco-britannique attendu aujourd’huicoupe du monde , angleterre , france , rugby Sport Le XV de France a pris de l'épaisseur pour espérer une revanche contre l'Angleterre samedi au Stade de France, s'adjoignant les muscles de Bernard Le Roux, Pascal Papé ou Mathieu Bastareaud au sein d'une équipe chamboulée.

Avant de réduire dimanche son groupe de 36 à 31 joueurs pour la Coupe du monde, Philippe Saint-André a comme promis « donné du temps de jeu à tout le monde », injectant 12 nouvelles têtes dans son XV de départ par rapport à celui défait à Twickenham (19-14) samedi dernier.

Ainsi, le deuxième ligne Sébastien Vahaamahina, entré seulement un petit quart d’heure samedi dernier, doit passer son tour et n’aura donc guère eu la chance de s’exprimer avant le couperet de dimanche.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Même si le sélectionneur assure que cette composition d’équipe s’inscrit «dans la logique de donner du temps de jeu à tous les joueurs», certains n’auront pas eu droit à une titularisation : le pilier Xavier Chiocci, le deuxième ligne Sébastien Vahaamahina, le troisième ligne Loann Goujon, le demi de mêlée Rory Kockott, le demi d’ouverture Rémi Talès et le centre Gaël Fickou.

Seuls Louis Picamoles, Yoann Maestri et Scoot Spedding gardent une place de titulaire. «Ce groupe est prêt à en découdre», assure le sélectionneur tricolore. «Tous doivent prouver et faire une grande performance», poursuit-il, afin «d’emmagasiner de la confiance contre une grande équipe d’Angleterre».

On attend d’eux qu’ils animent le jeu comme l’ont fait Morgan (Parra) et François (Trinh-Duc). » En l’absence de Thierry Dusautoir, en délicatesse avec un genou mais qui «sera à 100% pour le dernier match» contre l’Ecosse, PSA a laissé le rôle du plaqueur-gratteur à Bernard Le Roux.

Lire la suite sur sport24.lefigaro.fr…

En réintroduisant Guilhem Guirado et Yoann Huget, deux membres éminents de son épine dorsale, Philippe Saint-André entend corriger le tir : « C’est un secret de Polichinelle que Guilhem est le talonneur numéro 1 du XV de France depuis un an et demi.

J’attends d’eux qu’ils animent bien le jeu comme l’ont fait Morgan Parra et François Trinh-Duc la semaine dernière à Twickenham, qu’ils jouent sur les points forts de l’équipe de France et qu’ils ne paniquent pas » .

Chantier récurent sous le mandat de Philippe Saint-André, la charnière tricolore fait peau neuve pour la dix-septième fois en quatre ans.

Lire la suite sur www.rugbyrama.fr…