Ronaldo dépassé par Neymar au Ballon d'Or ?

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Un bonus de 100€ est offert à tout nouveau joueur : profitez-en pour parier sur le sport (football, tennis, rugby, basket), sur la compétition et le match de votre choix !

Paris FC Valenciennes Parier? Ajaccio Parier? Creteil Auxerre Parier? Sochaux Niort Parier? Tours Clermont Parier?

Evian-Thonon Red Star 93 Parier? Metz Laval Parier? Brest Tours Parier? Clermont Creteil Parier?

Lire la suite sur www.sports.fr…

Avec les présences logiques de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo dans la liste des finalistes du Ballon d’Or 2015, le Brésilien a récupéré la dernière place sur le podium au détriment de Luis Suarez, Robert Lewandowski et Thomas Müller.

Quatorze buts en treize matchs de Bundesliga, cinq buts en autant de rencontres de Ligue des Champions et un titre de meilleur buteur des qualifications pour l’Euro 2016 (13 buts), Robert Lewandowski n’a pas fait les choses à moitié.

L’homme à tout faire du Bayern Munich est un modèle d’abnégation et d’efficacité depuis plusieurs années désormais.

Lire la suite sur www.football365.fr…

Nommé parmi les trois finalistes du Ballon d’Or en compagnie de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, Neymar a été encensé par son coéquipier, Dani Alves, qui le considère comme «son petit frère». «Ney a les limites qu’il se fixe, a confié le défenseur brésilien à Reuters.

CM 2018 Mondial des Clubs Suisse JO Classement FIFA Turquie Foot 360 Copa Libertadores Russie Africafoot Trophées UNFP Écosse C.

Euro 2016 Portugal Euro 2016 Top buteurs européens Belgique CM 2014 Ballon d’Or Pays-Bas Elim.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Neymar, l’attaquant du FC Barcelone, a franchi un nouveau cap, lundi, avec sa nomination parmi les trois finalistes du Ballon d’Or 2015, aux côtés des extra-terrestres Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Neymar avait inscrit quatre buts en deux matches aux Parisiens (un doublé à l’aller puis au retour), avant de récidiver contre le Bayern Munich en demi-finales (à nouveau un doublé à l’aller puis au retour).

Il termine même la saison au rang de troisième meilleur buteur du championnat d’Espagne, avec 22 buts (ex-æquo avec Antoine Griezmann), juste derrière Ronaldo et Messi.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Avec le Barça, Neymar a quasiment tout raflé (Ligue des champions, championnat, Coupe) et s’est surtout émancipé de la tutelle de Messi, terminant meilleur buteur de la C1 la saison dernière à égalité avec « La Pulga » (10 réalisations) et occupant actuellement la position de « pichichi » en Liga (14 buts).

Messi pourrait même se fendre d’un doublé s’il venait à remporter le « Prix Puskas » du plus beau but de l’année pour son action stratosphérique en finale de la Coupe du Roi contre l’Athletic Bilbao: un raid solitaire débuté le long de la ligne de touche et conclu d’une frappe du gauche limpide.

Neymar s’est invité pour la première fois parmi les trois finalistes du Ballon d’Or aux côtés des deux vedettes incontournables de la planète football, le grand favori Lionel Messi, et Cristiano Ronaldo, double tenant du titre.

Lire la suite sur www.lavoixdunord.fr…

Avant la mainmise de la Liga, seule la Serie A avait réussi un tel tour de force, trois ans de suite entre 1988 et 1990. 2005 Ronaldinho (Barcelone, 1er) 2006 Cannavaro (Real Madrid, 1er) 2007 Messi (Barcelone, 3e) 2008 Messi (Barcelone, 2e) 2009 Messi (Barcelone, 1er), Xavi (Barcelone, 3e) 2010 Messi (Barcelone, 1er), Iniesta (Barcelone, 2e), Xavi (Barcelone, 3e) 2011 Messi (Barcelone, 1er), Ronaldo (Real Madrid, 2e), Xavi (Barcelone, 3e) 2012 Messi (Barcelone, 1er), Ronaldo (Real Madrid, 2e), Iniesta (Barcelone, 3e) 2013 Ronaldo (Real Madrid, 1er), Messi (Barcelone, 2e) 2014 Ronaldo (Real Madrid, 1er), Messi (Barcelone, 2e) 2015 Ronaldo (Real Madrid, ? ), Messi (Barcelone, ? ), Neymar (Barcelone, ?

Si l’on retranche Luis Suarez et que l’on ajoute Cristiano Ronaldo, on atteint la barre des 130 réalisations. 130 buts pour un podium du Ballon d’Or, c’est exceptionnel.

Le 11 janvier prochain, quel que soit le vainqueur du Ballon d’Or, Messi et Ronaldo comptabiliseront 17 podiums en cumulé.

Lire la suite sur www.eurosport.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn