Rejet du financement d’urgence du mur: « VETO! », répond Trump

Le Sénat américain, contrôlé par les républicains, a rejeté lors d’un vote final jeudi le financement d’urgence du mur que construit Donald Trump à la frontière mexicaine.

Le président américain Donald Trump a répondu d’un laconique « VETO! »

sur Twitter à ce rejet.

Lire la suite sur www.rtbf.be…

Donald Trump a subi, jeudi 14 mars, une véritable humiliation au Congrès américain avec le rejet du financement d’urgence du mur qu’il construit à la frontière mexicaine afin de lutter contre l’immigration clandestine, grâce à la défection de 12 sénateurs de son propre camp.

Défendant l’un des projets les plus emblématiques de sa présidence, Donald Trump a juré de bloquer avec un veto la résolution adoptée.

Puis, dans un second tweet : « J’ai hâte d’opposer mon veto à cette résolution d’inspiration démocrate ».

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

ETATS-UNIS Face à la fronde de 12 sénateurs républicains, le président américain va utiliser ce pouvoir pour la première fois de son mandat

Ça n’a pas traîné.

Quelques minutes après le rejet par le Sénat – pourtant contrôlé par les républicains – du financement d’urgence du mur à la frontière mexicaine, Donald Trump a réagi sur Twitter d’un seul mot, en lettres majuscules : « VETO ».

S’il met sa menace à exécution, il s’agira du premier veto du mandat de Donald Trump.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Donald Trump a subi jeudi une véritable humiliation au Congrès américain avec le rejet, grâce à la défection de 12 sénateurs de son propre camp républicain, du financement d’urgence du mur qu’il construit à la frontière avec le Mexique afin de lutter contre l’immigration clandestine.

Au total, 59 sénateurs ont soutenu une résolution démocrate proclamant que « l’urgence nationale déclarée par le président le 15 février 2019 (…) est par la présente annulée ».

– Des fidèles de Trump –

Le débat n’est pas théorique: c’est parce qu’ils estiment qu’il a piétiné, avec cette mesure, les pouvoirs du Congrès qu’autant de sénateurs républicains ont soutenu la résolution démocrate.

Lire la suite sur actu.orange.fr…

Lire la suite sur www.leparisien.fr…