Réforme du collège : les syndicats appellent à une nouvelle grève le …

De son côté, l’UMP a continué jeudi de battre le fer sur ce sujet, devenu l’un des principaux angles d’attaque contre le gouvernement. « La réforme du collège a été menée avec brutalité et dogmatisme », a lancé le sénateur UMP Jacques Grosperrin à la ministre de l’Education, lui reprochant de supprimer « ce qui marche » en évoquant les classes bilangues. « La logique des classes bilangues, avec deux langues vivantes dès la sixième mais limitées à 15 % des collégiens, sera préservée et étendue à tous les collégiens avec un bilinguisme offert à tous en classe de cinquième », s’est défendue Najat Vallaud-Belkacem. « Deux à trois heures de cours par semaine ne suffisent pas à devenir bilingue, contrairement aux actuelles classes bilangues !  », a rétorqué la sénatrice UMP Joëlle Garriaud-Maylam en s’en prenant au collège unique qui est, selon elle, « un échec ». « Nous ne vous lâcherons pas sur votre réforme du collège », tonnait mardi le député UMP Alain Chrétien en direction de Najat Vallaud-Belkacem, à l’Assemblée. « Je ne doute pas, que le président de votre formation politique, Nicolas Sarkozy, aura bu du petit-lait en vous écoutant, lui qui vous a donné pour instruction de harceler le gouvernement sur cette question de la réforme des collèges », lui avait rétorqué la ministre. +VIDEOS Pour le président de la Fifa, Sepp Blatter, les sept responsables…

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d’accès et de rectification sur ces données nominatives.

La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a déclenché la fureur des syndicats hostiles à la réforme en publiant ces textes dans la foulée de la grève du 19 mai .

Lire la suite sur www.lesechos.fr…

Ils ne baissent pas les bras.  Plusieurs syndicats hostiles à la réforme du collège ont appelé jeudi à une nouvelle grève le 11 juin, après une première grève sur ce sujet fin mai.  En revanche, le Snalc, classé à droite même s’il s’en défend, ne se joint pas à l’appel de l’intersyndicale Snes-FSU, Snep, FO, CGT et Sud.

La première journée de grève organisée le 19 mai avait été suivi par 27,61% des enseignants selon le ministère, le double selon le Snes-FSU, premier syndicat dans le secondaire.

Le Snalc est ainsi le seul syndicat à proposer de boycotter le Diplôme national du brevet pour protester contre la réforme du collège.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

People – à 15h40Pourquoi Natalie Portman a voulu aller à l’université d’Harvard ? le 28 mai 2015 à 12h34 , mis à jour le 28 mai 2015 à 12h38. vallaud[email protected]html’) » href= »# » rel= »nofollow »>Vallaud-Belkacem défend sa réforme « pour sortir de l’uniformiténajat vallaud-belkacem , éducation , collèges , réforme Notre sociétéLa réforme du collège présentée par Najat Vallaud-Belkacem ne passe toujours pas.

Plusieurs syndicats hostiles à la réforme du collège (Snes-FSU, Snep, FO, CGT et Sud ) appellent à une nouvelle grève le 11 juin.

La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, doit répondre jeudi après-midi à des « questions crible » des sénateurs sur la réforme du collège.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Paris (AFP) – Plusieurs syndicats hostiles à la réforme du collège appellent à une nouvelle grève le 11 juin, a annoncé jeudi l’intersyndicale Snes-FSU, Snep, FO, CGT et Sud dans un communiqué.

Une première grève contre la réforme du collège a eu lieu le 19 mai, à l’appel d’organisations qui ont recueilli 80% des voix aux élections syndicales dans l’éducation en décembre.

Le gouvernement a publié dès le lendemain au Journal officiel les textes qui concrétisent cette réforme prévue pour la rentrée 2016, une décision qualifiée de « passage en force » par ses opposants.

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…

Mais non, c'est NVB qui a raison, seule contre tous, et elle tiendra bon ! le plus inacceptable dans cette histoire c'est la publication du décret ! ça c'est insupportable….. et nous fait douter de la sincérité du gouvernement. les motivations de cette réforme sont autres et non avouables. Manipulation.

Plusieurs syndicats hostiles à la réforme du collège appellent à une nouvelle grève le 11 juin, indique aujourd’hui l’intersyndicale Snes-FSU, Snep, FO, CGT et Sud dans un communiqué.

Autre divergence entre syndicats opposés à la réforme, le Snalc (5,5% des voix aux élections professionnelles) est le seul à proposer de boycotter le Diplôme national du brevet (DNB) pour protester contre la réforme du collège.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Plusieurs syndicats hostiles à la réforme du collège appellent à une nouvelle grève le 11 juin, a annoncé jeudi l’intersyndicale Snes-FSU, Snep, FO, CGT et Sud dans un communiqué.

Une première grève contre la réforme du collège a eu lieu le 19 mai, à l’appel d’organisations qui ont recueilli 80% des voix aux élections syndicales dans l’éducation en décembre.

Le gouvernement a publié dès le lendemain au Journal officiel les textes qui concrétisent cette réforme prévue pour la rentrée 2016, une décision qualifiée de « passage en force » par ses opposants.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…