Qu’est ce que le groupe Facebook « la Ligue du lol » et de quoi est-il accusé?

La fameuse Ligue du lol est un groupe Facebook fermé, particulièrement actif entre 2009 et 2013, accusé par plusieurs personnes, notamment des femmes, de harcèlement organisé et en bande sur plusieurs années.

Les témoignages de victimes ont conduit plusieurs membres de ce groupe Facebook à s’excuser publiquement sur Twitter, et ont fait réagir des membres du gouvernement.

Ce deuxième tweet provoque la réaction d’une troisième personne, Aïcha Kottmann, journaliste spécialisée dans les séries, qui cite alors le nom du groupe de la Ligue du lol:

La publication de témoignages commence alors, avant que Libération n’en fasse un article vendredi soir, via sa plateforme Checknews.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Vincent Glad, créateur d’un groupe Facebook privé, appelé « La Ligue du LOL » mis en cause pour avoir pris pour cible de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux, a présenté ses excuses sur Twitter, dimanche 10 février.Ce groupe Facebook rassemble notamment des journalistes accusés d’avoir moqué et insulté de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux entre la fin des années 2000 et le début des années 2010.

pic.twitter.com/UajOC0bi0h— Vincent Glad (@vincentglad) 10 février 2019″Ce qui s’est passé n’est pas tolérable »Le journaliste décrit ce groupe comme « un grand bac à sable », « une grande cour de récré », dont l’objectif « n’était pas de harceler les femmes », mais « seulement de s’amuser ».

Puis à la lumière des témoignages publiés, Vincent Glad fait son mea culpa : « Je ne peux que constater que je me suis profondément trompé. »

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Les agissements de ce groupe sont aujourd’hui au cœur d’une polémique qui a même fait réagir la secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes :

C’est un groupe d’une trentaine d’utilisateurs de Twitter de la première heure, présents et populaires sur le réseau social dès 2009.

Si les membres du groupe se défendent d’avoir voulu « faire du mal », comme le rédacteur en chef du Tag parfait, Stephen des Aulnois, ou considèrent qu’il y a « une grosse part de fantasme », comme le journaliste Vincent Glad, à l’origine du groupe.

Le podcasteur Henry Michel, immédiatement après la publication de l’article de Libération, a posté sur Facebook un long message où il « demande pardon à toutes celles et tous ceux que j’ai pu blesser directement ou indirectement en ayant contribué à la culture de ce groupe ».

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Ce dimanche, Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes, a annoncé sur Twitter que «rien n’empêche d’étudier l’allongement des délais de prescription» dans les cas de cyberharcèlement, précisant quelle aborderait le sujet avec la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

Ce tweet est une réponse à un précédent post dans lequel elle exprimait son «soutien» et sa «solidarité» «aux blogueuses et journalistes qui ont eu à subir le harcèlement sexiste de la Ligue du LOL».

Le harcèlement est caractérisé par la répétition des messages tweets ou posts, et plus seulement corrélée à un seul auteur.»

»

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Fondateur du groupe « Ligue du LOL » sur Facebook, le journaliste de « Libération » Vincent Glad décrit à Checknews un espace de « blagues », de « travail de veille ».

Un autre ancien membre, Henry Michel, fait une lecture un peu différente de ce que représentait ce groupe, une « observation du petit monde de Twitter », qui progressivement « s’est cristallisée sur des personnes » : 

« C’est devenu des feuilletons avec des personnages récurrents, des obsessions de certains membres du groupe ».

Florence Porcel, par exemple, raconte dans un « thread » Twitter avoir été victime d’un canular d’un membre de la « Ligue du LOL ».

Lire la suite sur www.nouvelobs.com…