Quand Noël Le Graët se fait recaler de l’hôtel des Bleus

Le président de la Fédération française de football s’est en effet vu momentanément interdire l’accès de l’hôtel de l’équipe de France lorsqu’il a voulu y retourner, malgré son accréditation, a raconté lundi le sélectionneur Didier Deschamps en conférence de presse.

Même notre président qui est ressorti ce matin n’a pas pu re-rentrer.

Il manquait certains macarons au véhicule du dirigeant, qui a pu finalement rentrer quelques minutes plus tard, a-t-on précisé dans l’encadrement des Bleus.

Lire la suite sur lebuzz.eurosport.fr…

Noël Le Graët a connu une drôle de mésaventure ce lundi, au lendemain de l’arrivée des Bleus à leur camp de base d’Istra, près de Moscou.

Le président de la FFF a été refoulé de l’hôtel des Bleus, comme l’a révélé Didier Deschamps lors de sa conférence de presse, au détour d’une question sur l’isolement de l’hôtel de l’équipe de France, le Hilton Garden Inn New Riga, à Kostrovo.

«Je ne veux surtout pas avoir un bunker, c’est très ouvert, il y a beaucoup d’espaces, a assuré le sélectionneur.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Il manquait certains macarons au véhicule du dirigeant, qui a pu finalement rentrer quelques minutes plus tard, a-t-on précisé dans l’encadrement des Bleus.

La question portait initialement sur le critère de l’hermétisme pour choisir son camp de base, à quoi Deschamps a répondu : « Surtout pas, on a besoin de tranquillité, mais je ne veux surtout pas d’un style bunker !

L’hôtel des Bleus est isolé dans une forêt, au bout d’un chemin d’accès protégé par des policiers.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…