Quand la Corée du Nord réinvente l'iPad

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Wikipédia – Capture d’écran du bureau de Red Star OS 3. 0 L’iMac de Blue Sky
Si le leader nord-coréen dispose du privilège de posséder un vrai iMac, la Corée du Nord n’est pas un marché où Apple est présent.

Avant la Ryonghung iPad, d’autres produits sortis de Corée du Nord avaient fait le buzz pour leurs designs (légèrement) inspirés de produits occidentaux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Lire la suite sur www.01net.com…

Si la firme coréenne ne s’est pas gênée pour voler le nom de l’appareil de Cupertino en notant son produit IPad (notez la subtilité dans les majuscules), elle a encore beaucoup à apprendre en matière de hardware et de software ! Ça a le nom de l’iPad, mais ça n’est pas l’iPad !

Vous pouvez vous tenir au courant des dernières nouveautés publiées sur ce blog via le flux RSS et le compte Twitter. © 2007 – 2017 – Begeek. Begeek. fr
Pour obtenir la meilleur expérience de navigation possible sur notre site web, nous vous recommandons d’activer Javascript.

La Corée du Nord sort son propre iPad et ça ne fait pas rêver !

Lire la suite sur www.begeek.fr…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Habituellement, Apple réagit vivement lorsqu’une entreprise s’inspire un peu trop de ses modèles, mais cette fois, le groupe californien n’a pas déposé de plainte.

Non, il ne s’agit pas d’un iPad conçu par Apple pour conquérir le marché nord-coréen, mais d’une copie locale qui vient d’être présentée.

Lire la suite sur bfmbusiness.bfmtv.com…

Inspiré par Apple et a priori sans attacher d’importance aux risques de poursuites, un fabricant local a lancé une tablette sous le nom de Ryonghung iPad en Corée du Nord, rapporte le site spécialisé iGeneration mercredi.

Un fabricant local a lancé une tablette sous le nom de Ryonghung iPad.

Le site évoque une « connexion réseau », tout en s’interrogeant sur l’accès à Internet de l’appareil, ce dernier étant très limité dans le pays.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Ce n’est pas la première fois, et certainement pas la dernière que des fabricants s’inspirent d’Apple pour concevoir leur propre produits, autant pour le nom que pour le design.  La société nord-coréenne Ryonghung a dévoilé sa nouvelle tablette baptisée « Ryonghung iPad ».

Warning: simplexml_load_string(): t;p>À quelques mois de la commercialisation de l’iPhone 8, de l’ in /var/www/clients/client1/web24/web/wp-content/themes/mag-wp/inc/custom-functions. in /var/www/clients/client1/web24/web/wp-content/themes/mag-wp/inc/custom-functions.

Warning: simplexml_load_string(): Entity: line 1: parser error : Entity ‘rsquo’ not defined in /var/www/clients/client1/web24/web/wp-content/themes/mag-wp/inc/custom-functions.

Lire la suite sur www.iphonote.com…

L’appareil, présenté dans un étui rouge embarquant un clavier physique, dispose d’une capacité de stockage très réduite (8 Go), un processeur quad-core, 1 Go de mémoire vive, un câble HDMI et une connexion réseau, bien que l’accès à internet soit très limité dans le pays.

La Corée du Nord lance un nouvel… iPad Une entreprise de Corée du Nord a lancé une tablette dont le nom ne devrait pas plaire à Apple.

La Corée du Nord a prouvé une nouvelle fois qu’elle était capable de jouer la carte de la provocation, mais cette fois pas en matière d’armement.

Lire la suite sur www.20min.ch…

Coupée du monde de par son régime dictatorial, la Corée du Nord n’a que faire des brevets et licences, de quoi appeler une tablette Ryonghung iPad sans sourciller, même s’il s’agit d’une marque capitaliste.

Sans Internet, cette tablette est cependant livrée avec une suite d’applications préinstallées, 40 au total, dont une calculatrice, un éditeur de documents, un assistant médical ou encore un programme d’agriculture.

Pas de quoi rendre jaloux le reste du marché. >>> [Test] iPad 2017 : faut-il craquer pour la tablette « low-cost » d’Apple ?

Lire la suite sur www.tomsguide.fr…

Ce n’est pas la première fois que ce pays fermé au commerce international commercialise ce type de produit.  En 2013 notamment, le régime autoritaire avait mis en vente trois tablettes différentes.  Mais le « Ryonghung iPad » marque un tournant : c’est la première fois que la Corée du Nord plagie une marque déposée d’Apple.

Selon NK News, un média américain qui informe sur la Corée du Nord et dont le siège est à Séoul, voici les caractéristiques techniques de la tablette : un processeur Quad Core 1. 2 GHz, 1 Go de RAM, un disque dur de 8 Go, une connexion câblée HDMI et un clavier.

Après tout, la Corée du Nord est depuis 1996 un membre du protocole de Madrid, un accord international qui régule justement l’utilisation et la protection des marques déposées. – Adapté par Charlotte Viguié.

Lire la suite sur mashable.france24.com…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn