Pyongyang tir un missile en direction de la mer de Corée

Pour l’état-major sud-coréen, il s’agit « d’une démonstration de force en réaction à la ligne dure de la nouvelle administration américaine vis-à-vis du Nord ».

Pour la première fois depuis l’investiture de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, la Corée du Nord a tiré dans la matinée du dimanche 12 février un missile balistique en direction de la mer de Corée.

Lire aussi :
 
Les Etats-Unis rassurent le Japon et la Corée du Sud face à Pyongyang
De sources américaines et sud-coréennes, la distance parcourue par le projectile semble montrer qu’il ne s’agit pas d’un missile balistique intercontinental.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

La Corée du Nord a tiré ce dimanche un missile balistique, un lancement considéré par Séoul comme une « provocation » visant à tester le nouveau président américain Donald Trump.

Le missile a été tiré vers 07h55 heure locale dimanche (22h55 GMT samedi) de la base aérienne de Banghyon, située dans l’ouest de la Corée du Nord, et s’est envolé vers l’est, en direction de la mer du Japon, a indiqué le ministère sud-coréen dans un communiqué.

« On estime aussi qu’il s’agissait d’une provocation armée destinée à tester la réaction de la nouvelle administration américaine dirigée par le président Trump », ajoute le communiqué du ministère sud-coréen.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

La Corée du Nord a tiré dimanche un missile balistique, un lancement considéré par Séoul comme une « provocation » visant à tester le nouveau président américain Donald Trump.

L’engin a parcouru environ 500 kilomètres avant de tomber en mer du Japon (appelée mer Orientale par les Nord-Coréens), a indiqué un porte-parole du ministère.

Pour le ministère sud-coréen de la Défense, le tir de dimanche « vise à attirer l’attention mondiale vers la Corée du Nord en se vantant de ses capacités nucléaires et dans le domaine des missiles ».

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe et le président américain Donald Trump losr de leur conférence de presse commune, le 11 février 2017 en Floride / AFPLe président américain Donald Trump a assuré samedi le Japon du soutien total des Etats-Unis après le tir d’un missile balistique par la Corée du Nord au mépris des résolutions de l’ONU.

« Je veux que tout le monde comprenne et soit conscient du fait que les Etats-Unis sont derrière le Japon, son grand allié, à 100% », a déclaré M. Trump dans une très brève allocution en Floride, sans aucune autre précision.

« Le dernier tir de missile de la Corée du Nord est absolument intolérable », avait déclaré quelques secondes plus tôt, depuis le même podium, le Premier ministre japonais Shinzo Abe.Une télévision à Séoul diffuse des images d’archives du lancement d’un missile en Corée du Nord, le 20 octobre 2016 / AFP/Archives »La Corée du Nord doit respecter pleinement les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU », avait ajouté le dirigeant japonais, invité par M. Trump pour le week-end dans sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago.

Lire la suite sur www.la-croix.com…

Le président américain Donald Trump a assuré samedi le Japon du soutien total des Etats-Unis après le tir d’un missile balistique par la Corée du Nord au mépris des résolutions de l’ONU.

«Le dernier tir de missile de la Corée du Nord est absolument intolérable», avait déclaré quelques secondes plus tôt, depuis le même podium, le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

«La Corée du Nord doit respecter pleinement les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU», avait ajouté le dirigeant japonais, invité par M. Trump pour le week-end dans sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters.

Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon.

Lire la suite sur www.boursorama.com…

Le missile a été tiré peu avant 8 h 00 du matin (heure locale) depuis l’ouest de la Corée du Nord, avant de parcourir près de 500 kilomètres, a dit l’état-major sud-coréen.

« Selon nous, cela s’inscrit dans le cadre d’une démonstration de force en réaction à la ligne dure de la nouvelle administration américaine vis-à-vis du Nord », dit-il dans un communiqué.

Le Pentagone a de son côté précisé qu’il s’agissait d’un missile « de portée moyenne ou intermédiaire » tiré depuis un lieu situé près de la ville de Kusong dans le nord-ouest du pays et qu’il n’avait à aucun moment constitué une menace à l’encontre de l’Amérique du Nord.

Lire la suite sur ici.radio-canada.ca…

La Corée du Nord a tiré dimanche un projectile non-identifié dimanche en direction de la mer de Corée conduisant les services de présidence à convoquer un conseil national de sécurité.

L’engin a été tiré depuis l’ouest de la Corée du Nord, a précisé l’état-major dans un bref communiqué sans livrer davantage de précisions.

Dans son discours du Nouvel an, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a annoncé qu’un essai de missile intercontinental était imminent et les médias officiels ont prévenu qu’un tir était possible à tout moment, des déclarations jugées crédibles par certains experts.

Lire la suite sur www.zonebourse.com…