Putsch manqué en Turquie: prison à vie pour trois journalistes renommés

Un tribunal turc a condamné vendredi à la prison à vie trois journalistes de renom accusés de liens avec la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016, a rapporté l’agence de presse étatique Anadolu.

Les frères Ahmet et Mehmet Altan et la journaliste Nazli Ilicak, qui nient toute implication dans le putsch avorté, ont été condamnés avec trois autres co-accusés à la prison à perpétuité dans le cadre de ce procès critiqué par les défenseurs de la liberté de la presse, a indiqué Anadolu.

Une photographie fournie le 26 juillet 2016 par l’agence Ihlas montre la journaliste Nazli Ilicak, à Mugla en Turquie, le 26 juillet 2016 © IHLAS NEWS AGENCY IHLAS NEWS AGENCY/AFP/Archives
Les six accusés ont été reconnus coupables notamment de « tentative de renversement de l’ordre constitutionnel », en référence à la tentative de putsch qui a secoué la Turquie dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016, a précisé Anadolu.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Mehmet Altan, journaliste et auteur de plusieurs ouvrages sur la politique, ainsi que son frère Ahmet, qui a notamment fondé le journal d’opposition Taraf, ont été reconnus coupables d’avoir transmis des messages codés lors d’une émission de télévision qui est retransmise la veille du putsch, le 15 juillet 2016.

Avec la journaliste Nazli Ilicak, ils étaient accusés de faire partie du réseau fidèle au prédicateur en exil Fethullah Gülen que le gouvernement turc accuse d’être l’instigateur du coup d’Etat.

Les trois journalistes nient toute implication dans le putsch avorté.

Lire la suite sur www.rts.ch…