Pour la France, c’est presque l’heure des adieux

Opposée à l’Espagne ce week-end au stade Pierre-Mauroy, en demi-finale de la Coupe Davis, l’équipe de France se retrouve face à un défi de poids et terriblement complexe : remettre les pieds en finale de la compétition une deuxième année de suite et tenter son premier doublé dans l’ère moderne.

La France avait surpris l’Australie sur ses terres, avant de connaître un dénouement cruel à Bercy face à la Russie un an plus tard.

Une telle performance serait à ranger parmi les grands exploits de son histoire car sa double finale de 2001-2002 restait à ce jour son seul « back to back » depuis la période glorieuse des Mousquetaires (six succès de rang entre 1927 et 1932).

Lire la suite sur www.eurosport.fr…

L’équipe de France tentera ce week-end de se qualifier pour la dernière «vraie» finale de Coupe Davis.

Si Benoît Paire livre ce vendredi, face à Kukushkin, sur le Arantxa-Sanchez, un match aussi plein que jeudi contre Shapovalov sur le Manolo-Santana (le plus long duel de l’histoire de la Coupe Davis new age : 6-3, 4-6, 6-4 en 2 h 17′ !)

, alors Amélie Mauresmo pourrait bien voir ses troupes sortir en tête de la poule F. O.K., on anticipe un peu, mais d’un an seulement…

Avant d’essayer de s’extasier pour la Coupe du monde par équipes que l’ITF a décidé de lancer en 2019 à Madrid en remplacement de feu la Coupe Davis, il est encore temps, ce week-end, de s’enthousiasmer pour les longs formats souvent imprévisibles qu’héberge régulièrement cette compétition depuis 1900.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Tennis

Tennis – Coupe Davis : L’étonnante justification de Noah sur la sélection de Benoît Paire !

Publié le 13 septembre 2018 à 22h35 par J.-G.D.
Yannick Noah, capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, explique avoir sélectionné Benoît Paire car ce dernier lui a promis de ne pas casser ses raquettes.

Pour sa première sélection en équipe de France, Benoît Paire devra sortir le grand jeu vendredi lors des demi-finales de la Coupe Davis avec son simple face à Pablo Carreño-Busta.

Lire la suite sur le10sport.com…

Lire la suite sur sport24.lefigaro.fr…