Plus d'un million d'appareils Android victimes d'un logiciel malveillant

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Selon Check Point, Gooligan touche 13 000 nouveaux appareils par jour, plus spécifiquement ceux qui fonctionnent avec des versions anciennes du système d’exploitation, comme Android 4 (Jelly Bean, KitKat) et 5 (Lollipop), sortis entre 2011 et 2014.

Un logiciel malveillant, baptisé Gooligan, s’est installé sur 57 % des terminaux Android en Asie, et 9 % en Europe, selon Check Point, une société de sécurité informatique.

Pour tenter de rassurer ces derniers, il assure que l’enquête n’a démontré aucun vol de données des utilisateurs : « La motivation derrière [ce malware] est de promouvoir des applications, pas de voler des informations.  » Gooligan est en fait, explique-t-il, une variante de Ghost Push, un ensemble de malwares qui téléchargent des applications à l’insu de l’utilisateur, et ce depuis 2014.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Le géant américain, qui confirme travailler avec Check Point sur ces attaques, a déclaré que les pirates n’ont, semble-t-il, pas accédé aux données d’autres services que Google Play malgré la vaste quantité d’informations d’identification dérobée.

Un smartphone est infecté lorsqu’un utilisateur télécharge et installe une application elle-même infectée par le malware, la plupart du temps sur d’autres boutiques d’applications que Google Play, ou en cliquant sur des liens frauduleux provenant de phishing.

Check Point Software Technologies a précisé que ses chercheurs ont découvert Gooligan pour la première fois dans une application mobile l’an dernier , et qu’une nouvelle variante était apparue en août 2016, s’attaquant à 13. 000 appareils par jour.

Lire la suite sur www.lesechos.fr…

Plus inquiétant encore, ce virus permet aussi aux hackers de collecter votre adresse e-mail pour accéder aux données qui sont stockées sur les services Google (Gmail, Google Photos, Google Docs, etc. ). "Ce vol de données liées à plus d'un million de comptes Google est alarmant et laisse envisager de nouvelles formes de cyberattaques», explique Michael Shaulov, responsable des produits mobiles chez Check Point, cité par Le Figaro.

Ce virus, qui se répand comme une traînée de poudre via la boutique d’applications en ligne de Google, ferait plus de 13. 000 nouvelles victimes chaque jour, selon la société de sécurité informatique Check Point, qui a été la première à repérer la menace.

En attendant qu'une solution soit trouvée, une page a été mise en place par Check Point afin de vérifier que votre appareil n'est pas concerné : pour le savoir, il suffit d'entrer l'adresse mail Google associée à votretéléphone.

Lire la suite sur www.lci.fr…

Check Point relève qu’il s’agit de la première infection à avoir touché plus d’un million d’appareils. «Ce vol de données liées à plus d’un million de comptes Google est alarmant et laisse envisager de nouvelles formes de cyberattaques», explique Michael Shaulov, responsable des produits mobiles au sein de la société. «Nous assistons à un tournant dans la stratégie des hackers, qui ciblent désormais directement les appareils mobiles pour obtenir les informations sensibles qui y sont stockées.

Le logiciel malveillant, baptisé Gooligan, collecte les adresses email et les jetons d’authentification Google, afin d’accéder à des données stockées sur l’ensemble des services Google – Gmail, Google Photos, Google Docs, Google Play, Google Drive mais aussi G Suite.

Ce nombre augmente rapidement. 13. 000 nouveaux appareils fonctionnant sur Android 4 (Jelly Bean et KitKat) et 5 (Lollipop) sont infectés par jour. 30. 000 applications sont installées quotidiennement sans l’accord des personnes visées, soit 2 millions d’applications depuis le début de la campagne.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Un logiciel malveillant, ou malware, nommé Gooligan, a infecté plus d’un million de téléphones fonctionnant sur Android et permis à des pirates de dérober les données d’autant de comptes Gmail, a révélé aujourd’hui la compagnie israélienne spécialisée en solutions de sécurité, Check Point. «Grâce à ces informations, les agresseurs peuvent accéder aux données confidentielles des utilisateurs dans Gmail, Google Photos, Google Docs, Google Play, Google Drive et G Suite», précise la compagnie dans un communiqué.

L’infection se produit lorsqu’un utilisateur télécharge puis installe une application infectée par Gooligan sur un appareil Android vulnérable, ou s’il clique sur des liens malveillants dans des messages de phishing. «Une fois que les agresseurs parviennent à prendre le contrôle d’un appareil, ils gênèrent des revenus frauduleux en installant des applications à partir de Google Play et en les évaluant au nom de la victime», explique Check Point.

Un logiciel malveillant, ou malware, nommé Gooligan, a infecté plus d'un million de téléphones fonctionnant sur Android et permis à des pirates de …

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Plus d’un million de comptes Google ont été infectés par une nouvelle variante d’un logiciel malveillant sur Android, indique mercredi Check Point, une entreprise qui développe des logiciels de sécurité.

L’infection commence lorsqu’un utilisateur télécharge et installe une application infectée par Gooligan sur un appareil Android vulnérable, ou clique sur des liens malveillants dans des messages de phishing, précise encore Check Point.

Les pirates n’utilisent pas le malware uniquement pour obtenir les informations personnelles des utilisateurs mais génèrent également des revenus frauduleux en installant des applications à partir de Google Play et en les évaluant au nom de la victime.

Lire la suite sur www.lalibre.be…

T’es barge de la tête ou tu fais semblant mec ?! – Comme toi mon pote, vu ce que tu chopes, je fais l’imbécile ! – Ouais ben j'ai rooté mon smartphone et google, je lui nique sa race ! 😆 > – Et alors ? :annoyed: > – Ben, je peux passer pour un crack de la mort qui tue et chopper tout ce que j'ai envie, là ! :w00t: > – Et alors ? :annoyed: > – Ben quoi ??? Y a rien d'plus ! :andy: T'es barge de la tête ou tu fais semblant mec ?! :@ > – Comme toi mon pote, vu ce que tu chopes, je fais l'imbécile !

Un malware repéré par Check Point Software se cache dans des applications mobiles Android et aurait déjà compris un million de comptes Google, profitant de failles sur d’anciennes versions de l’OS mobile.

Selon les chiffres donnés par Google sur la répartition des versions d’Android, cela suggère tout de même que 74% des appareils Android en service dans le monde peuvent être infectés, d’autant plus que si le mode de propagation privilégié passe par l’installation d’une application vérolée, il est possible de transmettre Gooligan par phishing via une simple URL.

Lire la suite sur www.generation-nt.com…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn