Pinturault a tordu le cou à la malédiction des grands rendez-vous

Déjà médaillé d’argent du combiné à Pyeongchang, Alexis Pinturault a, derrière l’intouchable Autrichien Marcel Hirscher et le redoutable Norvégien Henrik Kristoffersen, donné de l’éclat à sa campagne avec le bronze du slalom géant.

Il y a un an, après des championnats du monde ratés à Saint-Moritz (pas la moindre place dans les cinq premiers en quatre courses), le leader de l’équipe de France avait étalé son ressentiment, ­affecté par la malédiction « des grands rendez-vous ».

Mâchoires carrées, serrées, regard d’acier, celui qui promène depuis ses années juniors (double champion du monde) l’étiquette de « phénomène » avait fait part de critiques cinglantes à l’égard de l’équipe de France, réclamant une organisation sur mesure.

Lire la suite sur sport24.lefigaro.fr…

Fourcade, Pinturault, le relais de ski de fond : les images marquantes du dimanche 18 février

A Sotchi, sur la mass-start, le Norvégien Emil Svendsen avait privé Martin Fourcade d’un triplé retentissant pour seulement quatre centimètres.

Le Français s’offre son quatrième titre olympique, record absolu pour un athlète tricolore.

Le Norvégien, passé à côté de sa première manche (10e), s’est lui fâché sur la deuxième pour aller chercher l’argent.

Lire la suite sur www.ledauphine.com…

Ce dimanche 18 février au petit matin, Alexis Pinturault a terminé troisième du slalom géant des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, derrière les deux meilleurs skieurs au monde dans la discipline: le Norvégien Henrik Kristoffersen, deuxième, et l’intouchable Autrichen Marcel Hischer, déjà titré devant Pinturault sur le combiné.

Alexis Pinturault empoche ainsi la troisième médaille olympique de sa carrière et la seconde de ces JO d’hiver (après le bronze, déjà, sur le géant de Sotchi, et l’argent du combiné il y a quelques jours en Corée du Sud).

Le relais masculin français de ski de fond (4x10km) a également remporté le bronze dimanche, derrière la Norvège en or et la Russie sous bannière olympique en argent, pour apporter aux Bleus leur 9e médaille des JO de Pyeongchang.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…