Pierre Bellemare : les larmes de son fils Pierre Dhostel, les obsèques fixées

Pierre Bellemare : les larmes de son fils Pierre Dhostel, les obsèques fixées

PIERRE BELLEMARE – Pierre Dhostel a annoncé sur le plateau de C à vous lundi 28 mai que les fans du journaliste pourront lui rendre un dernier hommage lors de ses obsèques qui auront lieu le jeudi 31 mai.

10:05 – Pierre Dhostel, en larmes, rend hommage à son père
Présent sur le plateau de C à vous sur France 5 pour parler de son père, Pierre Bellemare, décédé le 26 mai, Pierre Dhostel a vu l’émotion le submerger après avoir entendu le producteur Jean-Paul Rouland évoquer son ami.

Invité sur le plateau de C à vous, le fils de Pierre Bellemare, Pierre Dhostel a annoncé que les obsèques de son père auront lieu le jeudi 31 mai prochain en l’église Saint-Roch, rue Saint-Honoré, en plein coeur de Paris.

Lire la suite sur www.linternaute.com…

Jeudi 31 mai, les obsèques de Pierre Bellemare seront célébrées à 10h30 en l’Église Saint-Roch, la paroisse parisienne des artistes, a indiqué sa famille.

Le grand public est convié à venir dire adieu à cette personnalité très populaire de la radio et de la télévision, pionnier de l’audiovisuel en France.

«Depuis l’été dernier, il était très affaibli», nous a confié son fils Pierre Dhostel.

Lire la suite sur tvmag.lefigaro.fr…

Le samedi 26 mai, la France appre­nait avec tris­tesse le décès de Pierre Belle­mare à l’âge de 88 ans.

Invité ce lundi 28 mai sur le plateau de l’émis­sion C à Vous, son fils Pierre Dhos­tel a tenu à lui rendre hommage à travers diffé­rentes séquences, témoi­gnages et anciennes images du jour­na­liste.

Mais l’émotion était trop forte pour l’anima­teur de M6 Boutique qui a fondu en larmes devant les chro­niqueurs…
Face au témoi­gnage du produc­teur Jean-Paul Rouland qui s’était exprimé le matin même au micro d’Europe 1, Pierre Dhos­tel n’a pas caché son émotion.

Lire la suite sur www.gala.fr…

Un visage, son sourire, et son inévitable moustache blanche que l’on retrouve en Une du Figaro, du Télégramme, de la Dépêche du Midi, du Progrès, de Ouest-France, la Montagne et on en passe.

Pierre Bellemare, « un conteur, un raconteur d’histoire, titre également La Provence, certains se souviennent même avoir appris à lire avec lui », écrit Olivier Tonneau dans son édito, notant qu’il a été célébré tout le week-end « sur les réseaux sociaux, autrement dit ce théâtre de l’impersonnel et du français approximatif ».

Un beau portrait à lire sur le site Slate.fr, fait de confidences recueillies « au fin fond du Périgord, écrit Elise Costa, là où Pierre Bellemare s’était retiré ses dernières années ».

Lire la suite sur www.europe1.fr…