« Phantom Thread », « Wajib » et « Black Panther » : notre sélection cinéma

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

LES CHOIX DE LA MATINALE
Porté par le duo d’acteurs Daniel Day Lewis-Vicky Krieps, Phantom Thread, le huitième film de Paul Thomas Anderson, est un pur chef-d’œuvre.

Né en 1967 (quelques semaines avant la fondation du mouvement des Black Panthers) de l’imagination de deux auteurs de comics blancs, Stan Lee et Jack Kirby, ce superhéros africain apparaît, dans le beau film de Ryan Coogler, comme un être de légende et de tragédie, plutôt que comme un produit de confection.

JOURNAL INTIME : « Finding Phong », de Tran Phuong Thao et Swann Dubus

Phong, jeune Vietnamien devenu étranger à son corps d’homme, entreprend de devenir une femme, réalité plus accordée à l’image qu’il se fait de lui-même, à son désir profond.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

CRITIQUE – Paul Thomas Anderson livre un film élégant à la mise en scène raffinée porté par l’un des plus grands acteurs du septième art et deux partenaires de choix, Lesley Manville et Vicky Krieps.

Fatigué, sur les conseils de sa sœur Cyril (Lesley Manville), un célèbre couturier, Reynolds Woodcock (Daniel Day-Lewis), part se reposer à la campagne.

Contre toute attente, il tombe sous le charme de la jeune et souriante Alma, une serveuse un peu maladroite dont la fraîcheur le ravit (l’actrice luxembourgeoise Vicky Krieps).

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Il le prouve une fois de plus dans Phantom Thread de Paul Thomas Anderson, son complice de There will be blood, qui lui permettra peut-être de décrocher un quatrième Oscar.

ll y incarne Reynolds Woodcock, un styliste aussi génial que froid et arrogant qui va trouver à qui parler le jour où il engage Alma (Vicky Krieps), serveuse apparemment soumise qui lui sert de modèle avant de prendre progressivement une part prépondérante dans sa vie.

« Nous nous surprenions régulièrement sur le plateau, ce qui est très amusant quand cela ne devient pas systématique, explique Daniel Day Lewis.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn