Patrick Stewart : "Comment la saga X-Men pourrait-elle ne pas résonner avec le monde actuel ?"

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

AccueilNews cinéma, films et séries TVActus CinéNews cinéma: Interviews Patrick Stewart : « Comment la saga X-Men pourrait-elle ne pas résonner avec le monde actuel ?

Patrick Stewart : "Comment la saga X-Men pourrait-elle ne pas résonner avec le monde actuel ?

Patrick Stewart : « Comment la saga X-Men pourrait-elle ne pas résonner avec le monde actuel ?

Lire la suite sur www.allocine.fr…

Patrick Stewart est devenu une icône de la culture populaire en tenant des rôles emblématiques dans deux franchises mythiques : Star Trek, où il a incarné le capitaine Jean-Luc Picard de 1987 à 2002, et X-Men, où il joue le mentor des mutants  Charles Xavier depuis 2003.

INTERVIEW Patrick Stewart alias le professeur Xavier dit adieu à la saga X-Men dans «Logan», ultime volet des aventures Wolverine…

D’autant que ce rôle me laissait amplement le temps de faire d’autres choses, sur scène ou à l’écran, et nous étions ravis, mon vieux pote Ian McKellen [qui joue son ennemi juré Magneto, NDLR] et moi, d’avoir cette occasion de nous asticoter à l’écran.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

CINÉMA – C’est la première fois que Wolverine a des cheveux blancs à l’écran: pour Logan, sorti le 1er mars au cinéma en France, Hugh Jackman incarne un super-héros qui a pris de l’âge.

Une performance qui ne s’est pas faite sans d’importants sacrifices physiques: soumis à un régime protéiné draconien et de très fréquentes séances de musculation, Hugh Jackman a subi une transformation frappante.

Jusqu’au film « Logan »: Comment Hugh Jackman s’est métamorphosé en 17 ans passés à incarner Wolverine Dans l’univers des X-Men, l’homme aux griffes ne vieillit pas, mais sa carrure a fait un régime de super-héros.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…

On voit bien la fonction première de cette entrée en matière : plonger immédiatement le spectateur dans un bain de violence pour lui garantir la jouissance à venir d’un spectacle d’une certaine nature tout en présentant le personnage principal du film, un individu doté d’une puissance ­surhumaine.

Mais si Logan se détache aisément des produits fabriqués en série détaillant les exploits de super-héros, c’est par sa capacité à convoquer un type de récit classique dans le cinéma américain, puisant ses racines dans un terreau mythologique auquel le film de James Mangold redonne une paradoxale jeunesse.

Logan est une nouvelle dérivation de X-Men, mettant en scène un des personnages de la saga conçue par ­Marvel, consacrée à un groupe de mutants confrontés à la solitude et à l’ostracisme auxquels les ­exposent leurs superpouvoirs.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Ce dernier épisode de la trilogie Wolverine fonctionne aussi beaucoup grâce à Dafne Keen, qui joue la jeune héroïne mutique que Logan recueille, du haut de ses 11 ans elle crève l’écran avec une folle intensité.

Logan est un film sombre et sans concession (interdit au moins de 17 ans aux Etats-Unis), mettant au cœur de son intrigue un personnage principal à bout de souffle, épuisé physiquement mais aussi moralement.

Découvrez notre critique du film Logan, dans les salles mercredi 29 février, dernière occasion de voir Hugh Jackman dans la peau du mythique Wolverine !

Lire la suite sur www.virginradio.fr…

Tout ce qu’il faut savoir sur le dernier volet de la trilogie Wolverine, avec sans doute la dernière apparition de Hugh Jackman dans le costume du super-héros. Logan vieillit.

Bande-annonce (VF) : youtube. com/watch? EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES. EN IMAGES. Un projet Immobilier ? Discutez avec Lara ! VIDEO. 1/1Dernier chapitre pour Hugh Jackman en tant que Wolverine dans « Logan ».

Hugh Jackman revêt le costume de Wolverine pour la dixième fois (dont deux dans des films centrés sur son personnage) depuis le début de la franchise avec « X-Men » en 2000.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Une belle et longue épopée pour le comédien qui se sent très reconnaissant de cette opportunité, comme il raconte lors d’une interview : "C’est le premier film que j’ai tourné aux États-Unis donc il compte beaucoup pour moi.

S’il marque le dernier film de Hugh Jackman dans la peau de Wolverine, c’est également le dernier de Patrick Stewart en Professeur X, rôle qu’il a incarné 7 fois en 17 ans.

Hugh Jackman revêt le costume de Wolverine pour la dixième fois (dont deux fois dans des films centrés sur son personnage) depuis le début de la franchise avec "X-Men" en 2000.

Lire la suite sur www.public.fr…

Cinquante nuances plus sombresDans la forêtDavid Lynch: The Art LifeDe sas en sasDivinesElleErnest et CélestineEt les mistrals gagnantsFencesFrantzGimme DangerIl a déjà tes yeuxJackieJamais contenteJohn Wick 2Kalo Pothi, un village au NépalLa Chouette entre veille et sommeilLa Fontaine fait son cinémaLa Jeune Fille et son aigleLa La LandLa Petite taupeLa SocialeLa Vallée des loupsLe Cercle – RingsLe ConcoursLe Joueur de flûteLe vent dans les roseauxLe Voyage en ballonLego Batman, le filmLes derniers parisiensLes Fleurs bleuesLes InnocentesLes Nouvelles aventures de Ferda la fourmiLionLoganLovingLumière !

Cinquante nuances plus sombresDans la forêtDavid Lynch: The Art LifeDe sas en sasDivinesElleErnest et CélestineEt les mistrals gagnantsFencesFrantzGimme DangerIl a déjà tes yeuxJackieJamais contenteJohn Wick 2Kalo Pothi, un village au NépalLa Chouette entre veille et sommeilLa Fontaine fait son cinémaLa Jeune Fille et son aigleLa La LandLa Petite taupeLa SocialeLa Vallée des loupsLe Cercle – RingsLe ConcoursLe Joueur de flûteLe vent dans les roseauxLe Voyage en ballonLego Batman, le filmLes derniers parisiensLes Fleurs bleuesLes InnocentesLes Nouvelles aventures de Ferda la fourmiLionLoganLovingLumière ! en V.

Le James Mangold de Copland (1997) ou Walk the Line (2005) semble de retour : après avoir signé un Wolverine III en demi-teinte, où les exigences du grand spectacle prenaient le pas sur les potentialités dramatiques offertes par le cadre politico-historique, il radicalise ici son propos, confrontant le mutant griffu aux limites ultimes de ses ambivalences et de sa noirceur.

Lire la suite sur www.petit-bulletin.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn