Patrick Henry reste placé en détention

« , dit Dan Carter 14H40
Un album « live » de l’un des derniers concerts de Motörhead en mai 14H37
Fauve raconte ses trois années de tournée dans un « live » documentaire 14H35
Les promesses de Palmyre 14H34
Notre palmarès 2016 des lycées est arrivé ! 14H33
Matthieu Chedid à Tokyo: « il y a quelque chose à construire ici » 14H25
Péter chez autrui, est-ce un délit? 14H25
Yannick Agnel : résignation du champion et colère des fans sur Twitter 14H23
Jérôme Bellay quitte « Le Journal du dimanche » 14H20
Euro-2016: Mathieu absent jusqu’en mai, calendrier serré pour lui 14H17
En Somalie, les rivières tournent à la poussière 14H17
Somalie: l’ONU lance un appel aux fonds pour éviter la famine 14H14
Dopage: la coureuse Abeylegesse, double médaillée olympique,… 14H14
Ce qui se cache derrière les 100 milliards de baisse des dépenses… 14H13
11 informations étonnantes sur nos amis les chats 14H09
La quête d’un Syrien pour enterrer le « père de Palmyre » décapité… 14H06
Un policier placé en garde à vue après des violences contre un lycéen 14H04
Nouvelles limites UE Diesel: Anne Hidalgo pour saisir la Cour de…

Les juges, après l’échec d’une précédente libération conditionnelle, ont estimé que Patrick Henry n’avait pas montré une volonté sincère de réinsertion, selon les motivations de la décision rapportée par l’avocate. « Je vais me pourvoir en cassation dès aujourd’hui » a prévenu Me Delaby-Faure, très en colère contre une « décision pas courageuse », qui continue à ne considérer en Patrick Henry qu’un « symbole », « sans remettre en question les conditions de sa sortie » de 2001.

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. 15H07
Afrique du Sud: le président Zuma reconnu coupable d’avoir violé la… 15H07
Acquittement surprise pour l’ultranationaliste serbe Seselj au TPIY 14H59
Jeunes contre la loi travail: lycées bloqués, défilés et quelques… 14H56
Attentat déjoué en France : ce que Reda Kriket a dit en garde à vue 14H49
Kenya: la législation antidopage risque de ne pas être adoptée à temps 14H45
Centre de migrants dans le XVIe: Claude Goasguen « prêt à discuter » 14H41
Racing 92: « J’étais un vrai touriste, j’adorais!

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

La demande de libération conditionnelle de Patrick Henry a été rejetée jeudi par la Cour d’appel de Paris.  «C’est non ! », a fait savoir son avocate Carine Delaby-Faure.

La demande de libération conditionnelle de Patrick Henry a été rejetée jeudi par la Cour d’appel de Paris.  «C’est non ! », a fait savoir son avocate Carine Delaby-Faure.

Aujourd’hui âgé de 63 ans, Patrick Henry avait été condamné en 1977 à la réclusion à perpétuité pour le meurtre du petit Philippe Bertrand .

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Détenu durant près de quarante ans, Patrick Henry a appris, jeudi 31 mars, le jour de ses 63 ans, que les juges de la cour d’appel de Paris rejetaient sa demande de libération conditionnelle, acceptée en janvier par le tribunal d’application des peines de Melun (Seine-et-Marne), mais bloquée par l’appel du parquet.

Me Delaby-Faure avait mis en avant le succès, aux dires des médecins, de la psychothérapie suivie pendant six ans par Patrick Henry après son retour en prison. « Les choses ne peuvent pas mieux évoluer : s’il ne sort pas maintenant, il ne sortira plus jamais », avait-elle déclaré.

Elle avait de nouveau plaidé le 25 février devant une cour d’appel de Paris « assez réservée » et « pressante » dans ses questions, lors d’une audience à huis clos, en présence de Patrick Henry.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Les juges, après l’échec d’une précédente libération conditionnelle, ont estimé que Patrick Henry n’avait pas montré une volonté sincère de réinsertion, selon les motivations de la décision rapportée par l’avocate.  « Je vais me pourvoir en cassation dès aujourd’hui » a prévenu Me Delaby-Faure, très en colère contre une « décision pas courageuse », qui continue à ne considérer en Patrick Henry qu’un « symbole », « sans remettre en question les conditions de sa sortie » de 2001.

Libéré en mai 2001, après 25 ans de détention, ce détenu modèle devenu informaticien avait cassé son image après son interpellation en Espagne en 2002 avec 10kg de cannabis, le ramenant en prison jusqu’à aujourd’hui.  Son avocate met notamment en avant le succès, aux dire des médecins, de la psychothérapie suivie pendant six ans par Patrick Henry après son retour en prison.

La cour a infirmé la décision du tribunal d’application des peines » de Melun, qui avait accordé en janvier cette libération conditionnelle à celui qui fut un symbole de la lutte contre la peine de mort, a déclaré Me Carine Delaby-Faure.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

La cour d’appel de Paris a rejeté jeudi la demande de liberté conditionnelle de Patrick Henry, 63 ans et détenu depuis près de 40 ans pour le meurtre d’un enfant, a annoncé son avocate.  « C’est non !

Condamné en 1977 à une peine de réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de Philippe Bertrand, un garçon de 7 ans enlevé à la sortie de son école, Patrick Henry avait obtenu une remise en liberté conditionnelle, le jeudi 7 janvier 2016.

La cour a infirmé la décision du tribunal d’application des peines » de Melun, qui avait accordé en janvier cette libération conditionnelle à celui qui fut un symbole de la lutte contre la peine de mort, a déclaré son avocate Me Carine Delaby-Faure.

Lire la suite sur www.rtl.fr…

Tous droits réservés – La cour d’appel de Paris a rejeté jeudi la demande de libération conditionnelle de Patrick Henry, condamné en 1977 à la réclusion à perpétuité pour le meurtre d’un jeune garçon qui avait soulevé une vague d’indignation en France et alimenté le débat sur la peine de mort.

La cour d’appel de Paris a rejeté jeudi la demande de libération conditionnelle de Patrick Henry, condamné en 1977 à la réclusion à perpétuité pour le meurtre d’un jeune garçon qui avait soulevé une vague d’indignation en France et alimenté le débat sur la peine de mort.

J’espérais que les drames qui ont affecté l’Europe allaient peut-être faire relativiser à la cour la dangerosité de Patrick Henry", a-t-elle réagi à la sortie de l’audience. "Patrick Henry demeure un symbole et la cour a très clairement exprimé que cet homme-là, elle ne souhaite pas le libérer.

Lire la suite sur www.capital.fr…

Condamné à perpétuité, Patrick Henry s’est vu accorder sa demande de libération conditionnelle par le tribunal de Melun (Seine-et-Marne) en janvier dernier, une décision dont le parquet a fait appel, bloquant sa remise en liberté. «C’est non !  La cour a infirmé la décision du tribunal d’application des peines» de Melun, qui avait accordé en janvier cette libération conditionnelle à celui qui fut un symbole de la lutte contre la peine de mort, a réagi Me Carine Delaby-Faure, qui se disait optimiste avant ce jeudi. "On est dans une posture plus politique que juridique" pour l'avocate de #PatrickHenry pic. twitter.

L'un des plus anciens détenus de France restera derrière les barreaux.  La cour d’appel de Paris a rejeté ce jeudi la demande de libération conditionnelle de Patrick Henry.

SOCIETE La cour d’appel de Paris a rejeté ce jeudi la demande de libération conditionnelle de Patrick Henri…

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

La demande de libération conditionnelle de Patrick Henry rejetéeVERDICT – La cour d’appel de Paris a décidé, ce jeudi 31 mars, de refuser à Patrick Henry sa demande de libération conditionnelle, détenu depuis 1977 pour le meurtre d’un enfant.

Patrick Henry, condamné en 1977 à la réclusion à perpétuité pour le meurtre d’un enfant a vu sa demande de libération conditionnelle refusée par la cour d’appel de Paris ce jeudi 31 mars.

Ce détenu, qui à l’époque de sa condamnation avait évité de justesse la peine de mort, a pourtant failli être remis en liberté en janvier dernier, suite à une décision du tribunal d’application des peines de Melun (Seine-et-Marne) qui lui avait accordé une libération conditionnelle au terme d’un parcours de probation de 16 mois.

Lire la suite sur www.metronews.fr…