Ouragan Ophelia : quelles conséquences pour l’Europe et la France ?

1

Après Irma, José ou encore Maria, place à Ophelia.

Alors que l’ouragan se dirige lentement vers les Açores, où les rafales devraient atteindre 130 à 140 km/h samedi, deux scénarios semblent donc envisagés pour la suite.

À l’époque, les côtes du nord-ouest de la France avaient été balayées par des vents soufflant à plus de 200 km/h.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

La Bretagne retient son souffle.

EDEN School Publicité
EDEN School L'école digitale et numérique des 14/18 ans en rupture scolaire

La tempête Ophelia, qui a atteint mercredi le stade d’ouragan, pourrait frapper la côte atlantique dans les prochains jours.

Dans la nuit du 15 au 16 octobre 1987, une tempête avait frappé la Bretagne, causant la mort de 15 personnes en raison de pointes de vent oscillant entre 180 et 220 km/h.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Cela risque de souffler fort ce week-end au large de la Bretagne.

Baptisé Ophelia, l’ouragan, classé en catégorie 1 sur une échelle de 5, se trouve actuellement au sud des Açores et se dirige vers l’Europe.

Selon les prévisionnistes, deux scénarios se dégagent pour la suite : soit l’ouragan pourrait frapper le Portugal tout en s’affaiblissant, soit la dépression remonterait vers le Golfe de Gascogne, le large de la Bretagne puis les îles britanniques.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Selon les projections réalisées par les météorologues, oui, l’ouragan Ophelia impactera bien la France, mais que les peronnes vivant sur la façade atlantique soient rassurées : les conséquences seront « faibles », voire assez insignifiantes, ce dimanche et en début de semaine prochaine.

La puissance cyclonique de l’ouragan Ophelia sera bien plus faible que celle des ouragans Maria, Irma et José, qui ont dévasté les Antilles en septembre.

Ophelia est classé en catégorie 1/5 sur l’échelle de Saffir Simpson et devrait rester à ce niveau jusqu’à mardi 17 octobre, pour redevenir une tempête tropicale.

Lire la suite sur www.linternaute.com…

Selon Météo France, «  Ophélia passera à proximité des Açores samedi 14 octobre, avant de remonter au large des côtes portugaises dimanche.

Les vents – assez violents – ne concerneraient que la pointe bretonne, produisant néanmoins des vagues pouvant aller jusqu’à huit mètres, selon La Chaîne Météo.

Il devrait ainsi faire jusqu’à 28 degrés dans le sud-ouest du pays samedi, dimanche et lundi, et entre 23 et 24 degrés sur la moitié nord.

Lire la suite sur www.lest-eclair.fr…

« Jusqu’à mardi, nous étions inquiets de voir Ophelia se diriger vers la Bretagne avec des vents pouvant atteindre les 90 nœuds (plus de 160 km/h, NDLR) », note Michel Aïdonidis, chef du centre de Météo France de Guipavas (29), près de Brest.

Mais ce jeudi, c’est la deuxième hypothèse, celle d’une trajectoire vers l’Irlande qui prend largement le dessus, selon le prévisionniste, un peu agacé par les scénarios catastrophe relayés sur le net.

Mais le cyclone reste à surveiller de près », synthétise Michel Aïdonidis.

Lire la suite sur www.letelegramme.fr…

Si la formation d’un ouragan en cette saison et à cet endroit n’a rien d’exceptionnel, c’est bien la trajectoire adoptée par Ophelia qui est remarquable.

Ce sont les restes de Nate, explique Gaétan Heymes, chef prévisionniste à Metéo-France, qui pousseront Ophelia vers l’Europe.

C’est la seconde hypothèse qui est privilégiée par les météorologues.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Après les dégâts considérables causés par l’ouragan Irma aux Antilles et en Floride, la perspective de voir un ouragan s’approcher des côtes européennes a de quoi effrayer.

« Ce qui n’était au départ qu’une tempête tropicale située au large des Açores vient de passer au stade d’ouragan, explique François Jobard, prévisionniste à Météo France.

Selon certains modèles, le Portugal puis la région de la Galice en Espagne seraient touchés dans un premier temps avant de remonter par le golfe de Gascogne, frôler la Bretagne et finir sa course en Irlande.

Lire la suite sur www.ladepeche.fr…