Où en est Lucas Pouille au même âge par rapport à d’autres anciens n°1 français ?

Leader des Bleus pour ce week-end de Coupe Davis, voici l’occasion de le comparer à d’anciens n°1 français (Jo-Wilfried Tsonga, Sébastien Grosjean, Lucas Pouille et Yannick Noah) au même âge mais à différentes époques.

En Coupe Davis, déjà un élément-clé
L’an passé, Lucas Pouille a ramené le point décisif de la finale face aux Belges dans le match des n°2 face à Steve Darcis.

Cette année, en tant que n°1, il a bien géré sa rencontre face à l’Italie pour ramener ses deux points en simple.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Coupe Davis : Benoit Paire dans le grand bain 17h10 , le 13 septembre 2018, modifié à 17h30 , le 13 septembre 2018

Posté au centre de l’estrade, son visage semble réagir à tout ce qui se dit, tout ce qui passe.

Il offre un sourire admiratif à Pouille quand celui-ci est érigé en « taulier », a les yeux qui tournent en entendant Yannick Noah louer sa « belle préparation » et ne sait plus où se mettre quand le capitaine ironise sur sa capacité à pulvériser le matériel.

C’est la première conférence de presse collective de Benoit Paire en Coupe Davis et tout sauf un pensum.

Lire la suite sur www.lejdd.fr…

Un rêve devenu réalité puisqu’il sera aligné par Yannick Noah pour lancer les hostilités face à l’Espagne et Pablo Carreno Busta.

Si l’Espagnol (21e) a été contraint d’abandonner à l’US Open, il reste un adversaire coriace.

La seule rencontre dans des conditions assez similaires avait été remportée par Paire à Stockholm en 2013.

Lire la suite sur www.welovetennis.fr…

Et Paire avait été préféré à Pouille au Jeux Olympiques pour la dernière place en simple en vertu de son meilleur classement ATP… De l’histoire ancienne.

Entre Benoît Paire et la Fédération française de tennis (FFT), l’histoire n’a jamais été un long fleuve tranquille.

Viré du Centre national d’entraînement (CNE), à 18 ans, le fougueux Paire a grandi loin du giron fédéral et atteindra en janvier 2016, son meilleur classement (18e) avant de chuter au classement et de brouiller un peu plus son image avec l’épisode de Rio, où l’Avignonnais a été exclu de l’équipe de France, alors qu’il est en train de disputer et de perdre son deuxième tour face à Fabio Fognini.

Lire la suite sur sport24.lefigaro.fr…