OM-Atlético: Eyraud est « immensément fiers de ces garçons », toutes les réactions en direct

Je suis parti à 14 ans de chez moi pour gagner des titres.

Ce soir j’avais l’opportunité de gagner un trophée.

Je ne pense pas que c’est le bon moment de parler de mon avenir.

Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com…

Mais je connais bien ces équipes espagnoles : elles donnent l’impression d’être dominées, on a l’impression d’être au-dessus d’elle et sur une erreur, on leur a offert un petit cadeau qui les a mis en confiance.

Ils nous en ont planté un deuxième puis un troisième.

Comme je leur ai dit : « Il faut lever la tête, ne pas pleurer. »

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

En tout début de seconde période, il s’offrait un doublé suite à une excellente séquence collective alors qu’il était au début de l’action (2-0, 49e).

Souvent en retard dans les duels, il a laissé l’initiative offensive à Ocampos sur son côté.

Pas très à son avantage ce soir, il aurait pu réduire la marque sur une belle frappe en dehors de la surface (84e).

Lire la suite sur www.footmercato.net…

#OMATM pic.twitter.com/EpdtnWcMLH
— Nicolas Forquet (@NForquet) 16 mai 2018

Peu avant 19 heures, il y a foule pour prendre le métro depuis Perrache

Photo Photo

18h30: les joueurs madrilènes quittent leur résidence pour rejoindre le Parc OL

/ Photo Philippe JUSTE

18h15 : Gérard Collomb et Laura Flessel sont arrivés place Bellecour où ils rencontrent les forces de l’ordre.

Un Lyonnais veut en découdre avec les Marseillais : première interpellation 
18 heures : première interpellation, dans le secteur de la patinoire du cours Charlemagne (Lyon 2e), d’un supporter lyonnais au sein d’un groupe repéré par la police et soupçonné de vouloir en découdre avec des Marseillais.

Des individus proposent des places à 400 € #OMATM
— Nicolas Forquet (@NForquet) 16 mai 2018

Une vague de supporters marseillais à Chassieu

La vague des supporters marseillais était de passage à Chassieu, rue de la République, sur la terrasse du restaurant « Le botte et le béret » quelques heures avant le match !

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

Ils ont balancé un long ballon dès l’engagement, comme pour montrer qu’ils n’avaient pas peur du combat qu’allait leur imposer l’armada de Diego Simeone.

Ils ont fait mieux que ça lors de vingt premières minutes abouties et au cœur desquelles il n’aura manqué qu’un but, que Germain a pourtant eu au bout du pied.

Et un Valère Germain à qui Dimitri Payet a offert un caviar que le fils de Bruno a envoyé dans les nuages.

Lire la suite sur www.eurosport.fr…