Oldie but goodie: «Je me sens encore prêt»… Alléluia, Benjamin «Iniesta» Nivet va continuer à jouer

INTERVIEW L’heure de la retraite n’a pas encore sonné pour la légende troyenne, fraîchement promue en Ligue 1…
À 40 ans, la légende Benjamin Nivet a encore vécu des émotions « irremplaçables » dimanche soir.

Je n’ai pas envie de quitter le groupe, j’ai envie de revivre une saison en L1… même si on sait que ça va être très difficile.

C’était préférable, je n’avais pas les jambes pour refaire un match d’une telle intensité [allusion au barrage aller, disputé dans son intégralité par Nivet].

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Benjamin Moukandjo, qui aurait pu bénéficier d’un penalty sur un contact dans la surface troyenne (1e), a ensuite raté le cadre à deux reprises (4e, 21e), dont un poteau.

Troyes s’est réveillé à la demi-heure de jeu et s’est à son tour procuré trois occasions nettes par Adama Niane (31e), Tristan Dingomé (32e) et Jimmy Giraudon (35e), mais les deux équipes ont rejoint les vestiaires sans avoir cadré la moindre frappe.

Si Niane a mis fin à cette anomalie d’une frappe soudaine repoussée par Benjamin Lecomte (53e), Lorient a repris le match à son compte, dominant largement la possession et se créant de nouvelles occasions par Jimmy Cabot (70e) et Moukandjo, encore lui (78e).

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

Que les amateurs de beau football se rassurent, Benjamin Nivet n’est pas encore parti.

Après avoir obtenu une nouvelle montée en Ligue 1 (la quatrième de sa carrière), en éliminant Lorient en barrages, l’artiste de 40 ans a fait savoir qu’il allait continuer à régaler sur le pré.

Il doit encore valider ça avec ses dirigeants.

Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com…

Le club de l’Aube a tenu le choc à Lorient (0-0) en barrage retour, après s’être imposé à l’aller (2-1).

Le papier d’avant-match
C’est la survie dans l’élite du football français qui se joue pour Lorient, ce dimanche, face à Troyes.

Les Merlus ont eu deux visages dans cette rencontre avec deux formats tactiques, en passant du 4-4-2 au 4-3-3 après la pause, Lorient a affiché un meilleur visage qu’il faudra reproduire au retour.

Lire la suite sur www.sport.fr…

Le 20 mai, alors qu’on jouait le temps additionnel dans la rencontre entre Lorient et Bordeaux (1–1), le public du stade du Moustoir pensait bien tenir ce maintien après lequel les Merlus avaient couru toute la saison.

Ce dimanche, Troyes est venu arracher le match nul (0–0) à l’occasion du match retour des barrages.

Déjà vainqueur au stade de l’Aube lors du match aller (2–1), l’Estac va donc retrouver l’élite un an après l’avoir quittée.La joie troyenne Crédit photo : JEAN-SEBASTIEN EVRARD AFP La rédaction vous conseille Bordeaux au bout du bout Lorient a pourtant largement dominé la partie, se procurant plusieurs occasions nettes, mais faisant preuve de trop de maladresses devant le but.C’en était trop pour les supporters bretons.

Lire la suite sur www.sudouest.fr…

Relégué en Ligue 2 après son match nul face à Troyes (0-0), Lorient n’a pas su trouver la faille face au bloc troyen.

Une relégation difficile à encaisser pour Bernard Casoni, l’entraîneur du FCL, qui n’a pas réussi à maintenir les Merlus.

Bernard Casoni (entraîneur de Lorient) : « On a fait une bonne entame de match, on a eu un poteau, on n’a pratiquement pas eu de tirs (contre nous).

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Mais l’intéressé, qui préfère la jouer collectif, n’a pas l’air très emballé par cette proposition.

« Non, c’est l’équipe, c’est le groupe, il n’y a pas de statue à Troyes, a souri l’ancien Caennais au micro de beIN Sports.

Je suis un joueur de foot, je vis pleins d’émotions, c’est extraordinaire à mon âge d’être dans un groupe comme ça.

Lire la suite sur news.maxifoot.fr…

Vainqueurs à l’aller sur un but tardif de Benjamin Nivet (2-1), les Troyens ont tenu le résultat nul ce dimanche, à Lorient, en barrages retour (0-0).

Un résultat qui suffit à leur bonheur et leur permet de retrouver l …

Lire la suite sur news.google.fr…