Nouveaux bombardements français au Tchad contre la colonne armée venue de Libye

Des avions de combat français ont bombardé, mardi et mercredi, dans le nord-est du Tchad, une colonne de pick-ups lourdement armée venue de Libye contre laquelle Français et Tchadiens sont déjà intervenus le week-end dernier, a annoncé mercredi 6 février l’état-major français.

« L’action des Mirage 2000, engagés depuis la base de N’Djamena, appuyés par un drone Reaper, a permis au total de mettre hors de combat une vingtaine de pick-up » sur la cinquantaine que comptait la colonne initialement.Le convoi visé se compose de membres de l’Union des forces de la résistance (UFR), groupe armé à l’origine d’une tentative de putsch de 2008, stoppé in extremis aux portes du palais présidentiel de N’Djamena grâce à l’appui de la France, alliée du pouvoir tchadien.

L’opposition tchadienne dénonce une intervention « inappropriée » »Le raid de cette colonne armée dans la profondeur du territoire tchadien était de nature à déstabiliser ce pays », fait valoir mercredi soir l’état-major français, en qualifiant les forces armées tchadiennes de « partenaire essentiel de la France dans la lutte contre le terrorisme, tant au Mali, au sein de la Minusma, qu’au sein de la force conjointe du G5 Sahel qu’au travers de son engagement contre Boko Haram ».

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…