Notre-Dame-des-Landes : les partisans du oui à l'aéroport revendiquent la victoire

C’était le cas de Philippe Grosvalet, président PS du conseil départemental de Loire-Atlantique: «C’est un résultat sans aucune ambiguïté, qui oblige le gouvernement à engager les travaux» de construction de l’aéroport, a-t-il déclaré.

Passionnés, déjà déçus pour beaucoup à mesure que semblait se profiler la victoire du «oui», les opposants saluaient le rappel des communes ayant voté majoritairement «Non», ou bien huaient les propos des partisans du projet retransmis par la télévision.

Les 967 500 électeurs du département étaient invités à répondre par «oui» ou par «non» à la question: «Êtes-vous favorable au projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes?»

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Dans ce haut-lieu de la résistance, la Vache Rit, une grange où durant de longs mois a battu le cœur de la ZAD, plusieurs centaines de militants, associatifs, agriculteurs, simples habitants du voisinage, ont écouté les résultats tomber les uns après les autres, dimanche 26 juin au soir.

Après 23 heures, le résultat définitif était connu, avec la victoire du « oui » au transfert à 55,17 %.

S’attendant à la victoire du oui, les zadistes et les associations, parmi lesquelles l’Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d’aéroport (Acipa), colonne vertébrale de la lutte, avaient déjà rédigé dans la journée leur message lu devant les nombreux soutiens présents.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Dans la petite commune de Notre-Dame-des-Landes, où le taux de participation a atteint 75,04 %, les électeurs ont massivement voté pour le « non », avec 73,57 %, contre 26,43 % pour le oui.

À la « Vache rit », une grange devenue le QG de tous les opposants à l’aéroport sur la « Zad », la zone d’aménagement différé rebaptisée « Zone à défendre » par ces derniers, plus d’une centaine d’opposants ont convergé, en grande majorité en provenance de la commune de Notre-Dame-des-Landes, mais aussi des sites d’occupation anticapitalistes de la Zad.

Passionnés, déjà déçus pour beaucoup à mesure que semblait se profiler la victoire du « oui », les opposants saluaient le rappel des communes ayant voté majoritairement « Non », ou bien huaient les propos des partisans du projet retransmis par la télévision.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Le référendum sur le projet d’aéroport Nantes Atlantique à Notre-Dame-des-Landes a vu la victoire du « oui avec 55,17% des voix.

Comment expliquez-vous ce résultat, étant donné la forte opposition au projet sur place et les manifestations monstres qui ont eu lieu contre Notre-Dame-des-Landes ?

On leur a même expliqué que des avions pourraient s’écraser sur Nantes un jour si on ne déménageait pas l’aéroport…
L’action des Zadistes [les opposants au projet sur place, NDLR] ces dernières années a joué également : elle a donné une mauvaise image à l’opposition à ce projet.

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…

23h10 Les électeurs de Loire-Atlantique ont majoritairement voté pour le «oui» au transfert de l’aéroport
Voici les résultats dans le détail: OUI 55,17% (268.981 voix) – NON 44,83% (218.537 voix).

La participation s’élève à 51,08%
La préfecture vient de communiquer les résultats définitifs: Le «oui» l’emporte avec 55,17% des voix.

Sur Twitter, certains internautes sont sur la même ligne:
A quelques kilomètres de Notre-Dame-des-Landes, le «non» l’emporte à 51% seulement
20h55: Au QG des anti-aéroport, c’est la soupe à la grimace
Selon les derniers résultats: 56% pour le «oui» dans 183 communes désormais.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Du côté d’EELV, Sophie Bringuy, coprésidente du groupe écologiste au Conseil régional, a mis le gouvernement en garde contre la tentation de passer en force : « dans le climat actuel, appeler et procéder à l’évacuation violente de la Zad, après une consultation illégitime, serait irresponsable », a-t-elle estimé dans un communiqué.

Hollande promet que « le résultat [de la consultation] sera respecté » 
Une pique à l’adresse du gouvernement qui, par la voix de Manuel Valls , a affirmé dimanche soir que « les personnes qui occupent illégalement le site du nouvel aéroport devront partir dès le début des travaux », programmé pour l’automne prochain.

Sur place, le camp du « oui », collectivités locales en tête, avait appelé le gouvernement, avant même l’annonce des résultats définitifs, à « évacuer la Zad » et à engager les travaux de la future infrastructure, destinée à remplacer l’aéroport de Nantes-Atlantique.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Malgré les 55,17% de votes favorables au projet, hors de question pour la Vache rit et ses visiteurs de s’avouer vaincus.

« Déçu, mais pas surpris », Sylvain Fresneau, figure connue de la contestation, rappelle qu’il s’agissait « juste d’une consultation, qui ne porte pas sur le bon périmètre ».

Sylvain Fresneau, agriculteur menacé d’expulsion, réagit à la consultation sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 26 juin 2016.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

La tour de contrôle citoyenne a parlé : les signaux pour faire décoller à Notre-Dame-des-Landes l’aéroport Nantes Atlantique sont au vert.

Avec une participation de 51,08 % et un scrutin très très serré à Nantes, les pro-aéroport l’emportent avec 55,17 % de voix après cinquante ans de polémiques et de controverses sur un projet jugé coûteux et irrespectueux de l’environnement par ses détracteurs.

La démocratie a parlé », se réjouit Philippe Grosvalet, le président (PS) du conseil départemental de Loire-Atlantique, tandis que la maire (PS) de Nantes, Johanna Rolland, demandait aussitôt « l’évacuation de la ZAD » tout comme Bruno Retailleau, le président (LR) de la région.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Le « oui » l’emporte avec 55,17 % des voix, selon des résultats définitifs fournis par la préfecture.

Le « oui » au transfert de l …

Lire la suite sur news.google.fr…