Nice : le récit de la plus belle saison d’Hatem Ben Arfa

Hatem Ben Arfa (vingt-sept ans à l’époque), dont la carrière est à l’arrêt à Hull, en Premier League, appelle son grand copain Mathieu Bodmer, taulier du vestiaire niçois et fidèle de Claude Puel.

«Hatem a dit à Mathieu qu’il voulait venir à Nice et Mathieu nous en a parlé», raconte simplement Julien Fournier, le directeur général du club.

Fournier et Ben Arfa se connaissent depuis l’OM, mais Ben Arfa et Puel pas du tout.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Arrivé à Rennes le 2 septembre après avoir été laissé libre par le PSG, il est susceptible de faire partie du groupe de Sabri Lamouchi pour le déplacement des Bretons à Nice, le club qui l’avait relancé en 2015 alors qu’il n’avait plus joué depuis quasiment un an.

Sur le papier, placer Ben Arfa en soutien d’un attaquant s’apparente à la solution la plus naturelle, aussi bien dans un 4-4-2 que dans un 4-2-3-1.

Dans un 4-3-3, avec Ben Arfa en électron-libre sur un côté, Lamouchi pourrait être tenté de densifier son milieu en faisant confiance au très prometteur James Léa-Siliki pour épauler André et Grenier.

Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com…

Lire la suite sur www.nicematin.com…