Nadine Trintignant juge « indécent » le retour sur scène de Cantat

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

A l’entrée du concert ce lundi soir, une cinquantaine de personnes se sont réunies, pancartes à la main, pour huer les spectateurs entrant dans la salle, aux cris de « Cantat assassin ! »

: manifestation et huées avant le concert du chanteur à Montpellier
Bertrand Cantat doit donner ses dernières représentations à Paris les 29 et 30 mai.

Deux d’entre-eux ont alors décidé de le déprogrammer : « Les Escales » à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) dont le maire PS, David Samzun, avait exprimé sa « désapprobation » dans une lettre aux organisateurs, et l’Ardèche Luna Festival en raison de « manifestations et désistements de certains festivaliers et mécènes ».

Lire la suite sur www.sudouest.fr…

Bertrand Cantat renonce aux festivals d’été pour « mettre fin à toutes les polémiques ».

Avant même son annonce, le festival Aluna, à Ruoms, en Ardèche, avait décidé de le déprogrammer, tout comme Les Escales, à Saint-Nazaire.

Par ailleurs, une pétition réunissant plus de 70 000 signatures avait été lancée, réclamant sa déprogrammation dans la Manche au festival les Papillons de nuit.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

Le directeur d’un des festivals concernés, Garorock à Marmande, Ludovic Larbodie, s’est dit « triste par rapport à ce qu’il a fait pour les rock français », lundi dans Le Républicain du Lot-et-Garonne.

Les protestations provenant de toutes parts, politiques, collectifs féministes, anonymes sur les réseaux sociaux, se faisaient de plus en plus vives depuis le retour sur scène de Cantat, qui a débuté le 1er mars à La Rochelle une tournée pour défendre son premier album solo, « Amor Fati » paru le 1er décembre.

Les concerts déjà assurés depuis le début du mois n’ont pas été contestés par les municipalités-hôtes, contrairement à sa présence annoncée ces dernières semaines dans plusieurs festivals estivaux.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…