MSF et SOS Méditerranée mettent un terme aux opérations de sauvetage de l’« Aquarius »

« Renoncer à l’Aquarius a été une décision extrêmement difficile à prendre », a déclaré dans un communiqué Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée, en déplorant « les attaques incessantes dont le navire et ses équipes ont fait l’objet ».

Mais l’ONG basée à Marseille « explore déjà activement les options pour un nouveau navire et un nouveau pavillon », et « étudie sérieusement toutes les propositions d’armateurs qui lui permettraient de poursuivre sa mission de sauvetage ».

L’Aquarius était devenu un symbole de la crise diplomatique autour de l’accueil des migrants en juin, après avoir dû errer pendant une semaine en Méditerranée avec à son bord 630 migrants que l’Italie avait refusé d’accueillir.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

L' »Aquarius » va laisser un grand vide en Mediterranée.

MSF et SOS Méditerranée, les deux ONG qui gèrent le bateau, ont annoncé, jeudi 6 décembre, « mettre un terme » aux activités du navire humanitaire.

L' »Aquarius » était amarré à Marseille depuis début octobre dans l’attente d’un pavillon lui permettant de naviguer après le retrait de ceux de Gibraltar, puis du Panama.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Le navire de SOS Méditerranée, qui venait en aide à des migrants naufragés, à quai depuis deux mois faute de pavillon, ne repartira pas.

Médecins sans frontières et SOS Méditerranée ont annoncé jeudi dans des communiqués « mettre un terme » aux opérations de sauvetage de leur navire humanitaire Aquarius, devenu le symbole de la crise politique autour de l’accueil des migrants et privé de pavillon depuis deux mois.

« Renoncer à l’Aquarius a été une décision extrêmement difficile à prendre », a déclaré Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée, qui « explore déjà activement les options pour un nouveau navire et un nouveau pavillon ».

Lire la suite sur fr.news.yahoo.com…

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…

Médecins sans frontières et SOS Méditerranée ont annoncé jeudi dans des communiqués « mettre un terme » aux opérations de sauvetage de leur navire humanitaire Aquarius, devenu le symbole de la crise politique autour de l’accueil des migrants et privé de pavillon depuis deux mois.

« Renoncer à l’Aquarius a été une décision extrêmement difficile à prendre », a déclaré Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée, en déplorant « les attaques incessantes dont le navire et ses équipes ont fait l’objet ».

Mais l’ONG basée à Marseille « explore déjà activement les options pour un nouveau navire et un nouveau pavillon », et « étudie sérieusement toutes les propositions d’armateurs qui lui permettraient de poursuivre sa mission de sauvetage ».

Lire la suite sur www.europe1.fr…