Mort de Zaha Hadid, la lionne faite architecte

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Du nouveau musée d’art contemporain de Rome (le MAXXI), ouvert en 2010 à l’Opéra de Canton inauguré, le 25 février 2011, de Cardiff – encore un opéra– à l’usine de voiture BMW de Leipzig, de Cincinnati (encore un Centre d’art) à Manchester (une salle de concert), l’architecte Zaha Hadid, dont les volumes suscitaient inquiétude ou horreur jusqu’à la fin du XXe siècle, elle a imposé sa vision de l’architecture à peu près partout, même en Angleterre sa seconde patrie qui avait commencé à l’accepter longtemps après Bâle, Strasbourg, Pékin, Séoul, Taïwan, Naples, Milan, Barcelone, Rabat, et, en France, Montpellier (Centre administratif « Pierres Vives ») et Marseille (Tour CMA-CGM).

Paris l’ignorait – à l’exception du pavillon Chanel, venu de Londres et remonté au pied de l’Institut du monde arabe – ce qui n’a pas empêché l’inévitable éclosion de quelques sous-produits plus ou moins inspirés des galbes de Zaha Hadid, machines molles parfois réunis par la critique sous l’appellation d’école Zorglub, ce personnage de BD joliment décrit par Wikipédia comme une « délirante modernisation du classique savant fou. » Zaha Hadid était un peu délirante, surement moderne, certainement pas folle.

Grand inventeur de néologisme, il a récemment épaté la biennale de Venise avec le concept de parametricime, nouveau style architectural, propre à définir celui de Zaha Hadid. « Après le modernisme, le post-modernisme et de déconstructivisme », il « vise à créer des champs permettant d’exprimer la complexité, un urbanisme polycentrique et une architecture, dont les couches soient à la fois denses et continuellement différenciées ».

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. 20H49
Egypte: plus d’analyses nécessaires pour trouver le tombeau de… 19H58
L’architecte Zaha Hadid est morte 19H30
13 Hours : la fin de Michael Bay ? 19H28
Mort de Zaha Hadid, l’architecte irako-britannique au succès… 19H23
13 Hours : y a-t-il un système Michael Bay ? 19H09
Le chef pâtissier Christophe Michalak quitte le Plaza Athénée après… 18H48
Syrie: la quête du fils pour enterrer le « père de Palmyre » décapité… 18H21
Deux nouveaux prix pour promouvoir la photo documentaire 15H09
Annie Ernaux revient sur le terrible été de ses 18 ans 14H40
Un album « live » de l’un des derniers concerts de Motörhead en mai 14H37
Fauve raconte ses trois années de tournée dans un « live » documentaire 14H33
Matthieu Chedid à Tokyo: « il y a quelque chose à construire ici » 14H02
Craig Johnson : « Ma vie a réellement commencé avec l’écriture » 13H42
Imre Kertész, Prix Nobel de littérature, est décédé 12H39
Nous avons retrouvé le manteau de saint François d’Assise 12H26
La Grande Vadrouille a 50 ans et c’est un monument de culture pop 12H16
Imre Kertész : « On ne peut pas écrire sans une gaieté vitale » 10H29
Les proches de Stromae sous le choc de la une de « Charlie Hebdo » 10H26
Alain Corbin : il était une fois le silence… 09H17
Polar : Sire Cédric, le seigneur de la nuit 21H55
Rome expose des manuscrits de la culture européenne 20H14
Renaud allume Jean-Jacques Goldman et les Enfoirés 19H46
« Militant du goût », « pourfendeur de la malbouffe »: hommages à… 18H44
L’humoriste Alex Lutz maître de cérémonie des Molières 18H22
Attentats, politique: quand l’actu rattrape les chanteurs 18H01
Richard Bohringer : « Tous les 3 mois, on vérifie si vous avez… 17H13
Le fantasme kabyle de Yelli Yelli 16H20
Laurent Bayle, reconduit à la Philharmonie de Paris, lance sa 3e…

Zaha Hadid, figure phare de l’architecture contemporaine, est brusquement décédée jeudi à l’âge de 65 ans dans un hôpital de Miami, aux États-Unis, d’une crise cardiaque consécutive à une bronchite. « C’est avec une grande tristesse que Zaha Hadid Architects confirme que Zaha Hadid est décédée subitement à Miami tôt ce matin.

Zaha Hadid, figure phare de l’architecture contemporaine, est brusquement décédée jeudi à l’âge de 65 ans dans un hôpital de Miami, aux États-Unis, d’une crise cardiaque consécutive à une bronchite.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

RéactionsLes réactions au décès de Zaha Hadid sont à l’unisson : le ministre britannique de la Culture Ed Vaizey, qui s’est dit « stupéfait » par la nouvelle, salue dans un tweet son « énorme contribution à l’architecture moderne ».  Le Premier ministre irakien Haïder al-Abadi a lui estimé « que sa créativité avait bénéficié au monde entier (… ) qui perd quelqu’un d’une grande énergie », dans un communiqué.  Pour Richard Rogers, l’un des architectes du Centre Pompidou à Paris,  « c’est une très grande perte » pour le monde de l’architecture.  « Parmi les architectes ayant émergé au cours des dernières décennies, personne n’a eu autant d’impact qu’elle », a-t-il déclaré au quotidien The  Guardian.

Comme le dit son cabinet ce soir, « Zaha Hadid était largement considérée comme la plus grande architecte femme du monde d’aujourd’hui ».  Celle qui a dû lutter, en tant que femme, et issue du monde musulman contre tous les préjugés (et notamment de la profession), devenue une référence pour toute une génération, enseignait et donnait des conférences à travers le monde.  Première femme à obtenir le Pritzker Price (le Nobel des architectes) en 2004, son oeuvre a fait l’objet d’une rétrospective au Guggenheim de New York dès 2006.

Et parmi les oeuvres les plus récentes : à Rome le « Musée national des arts du XXIe siècle » (MAXXI), le pont Cheikh Zayed à Abou Dabi aux Émirats arabes unis et à Séoul, le « Dongdaemun Design Plaza », un gigantesque complexe multifonctions érigé au cœur du quartier le plus branché et le plus touristique de la capitale sud-coréenne.  Créatrice de la piscine des JO de Londres en 2012, Zaha Hadid devait superviser la construction du stade olympique pour les JO de Tokyo en 2020 mais son projet, jugé trop onéreux, a été abandonné.

Lire la suite sur culturebox.francetvinfo.fr…

Il a été construit sur le terrain d’un ancien stade de baseball et offre une apparence néofuturiste, des formes courbes et allongées caractéristiques de l’œuvre de son architecte. 2012 – Le centre culturel Heydar-Aliyev est un complexe qui comprend un centre de congrès, un musée, une bibliothèque et un parc avec une superficie de neuf hectares.  La construction du bâtiment a été évoquée dans un épisode de série dans lequel l’animateur parlait du Centre Heydar-Aliyev de la manière suivante : « Ce n’est pas seulement un centre culturel.

Ce projet fut le premier pour Zaha Hadid qui devînt aussi la première femme architecte à créer un musée d’art aux Etats-Unis avec le centre Rosenthal. 2010 – Zaha Hadid a conçu cette tour de 145 mètres, qui abrite le siège social de la compagnie de transport maritime CMA CGM, à Marseille.

Il s’agit de la plus haute tour de Marseille et a été considéré comme le nouveau phare de la cité phocéenne par les médias. 2008 – Ce pont a été pensé par Zaha Hadid dans le contexte de  l’Expo 2008.

Lire la suite sur o.nouvelobs.com…

Zaha Hadid a étudié les mathématiques à l’Université américaine de Beyrouth avant de se former à la bouillonnante Architectural association de Londres, dont elle sortit diplômée en 1977, avant d’y devenir plus tard enseignante.

En 2004, Zaha Hadid avait été la première femme à recevoir le prix Pritzker 2004, l’équivalent du Nobel pour les architectes.

« Zaha Hadid était largement considérée comme la plus grande architecte femme du monde d’aujourd’hui », souligne aussi Zaha Hadid Architects, son cabinet fondé en 1979.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

L’architecte britannique d’origine irakienne Zaha Hadid, lauréate du prix Pritzker, le Nobel des architectes, est décédée jeudi 31 mars d’une crise cardiaque dans un hôpital à Miami aux États-Unis, a annoncé ce jeudi son cabinet basé à Londres. «C’est avec une grande tristesse que Zaha Hadid Architects confirme que Zaha Hadid est décédée subitement à Miami tôt ce matin.

Elle souffrait d’une bronchite contractée plus tôt cette semaine et a eu une crise cardiaque pendant son traitement à l’hôpital», a indiqué son cabinet dans un communiqué. «Zaha Hadid était largement considérée comme la plus grande architecte femme du monde d’aujourd’hui», souligne aussi Zaha Hadid Architects.

Zaha Hadid, qui fonda son cabinet en 1979, a notamment conçu le tremplin de saut à ski d’Innsbruck en Autriche, les opéras de Canton en Chine et de Cardiff au Pays de Galles et la tour du 3e groupe de transport maritime mondial CMA-CGM à Marseille (France).

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Double lauréate du RIBA Stirling Prize, le plus prestigieux prix d’architecture du Royaume-Uni (en 2010 pour le MAXXI Museum de Rome et pour la Evelyn Grace Academy), Praemium Imperiale, Zaha Hadid a été anoblie en 2012, devenant « Dame Zaha Hadid, Commandeur de l’Ordre de l’Empire Britannique ».

C’est en 1979 qu’elle crée, toujours à Londres, sa propre agence – Zaha Hadid Architects – dont la réputation internationale n’a cessé de croître dès la publication de ses premiers travaux théoriques novateurs, notamment pour le Peak Hotel de Hong Kong en 1983, le Kurfürstendamm de Berlin en 1986 et l’Opéra de Cardiff au Pays-de-Galles (1994).

En France, cette Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres a réalisé le terminus Hœnheim, gare de tramway à Strasbourg (objet d’une mention au prix de l’Équerre d’argent en 2001) ; en 2011, la tour de bureaux CMA-CGM à Marseille (Bouches-du-Rhône); et en 2012, le bâtiment Pierresvives à Montpellier (Hérault) qui réunit archives départementales, médiathèque et office des sports.

Lire la suite sur www.lemoniteur.fr…

L’architecte britannique d’origine irakienne Zaha Hadid, lauréate du prix Pritzker 2004 (l’équivalent du prix Nobel pour les architectes), est décédée ce jeudi 31 mars, d’une crise cardiaque dans un hôpital à Miami aux États-Unis, a annoncé son cabinet basé à Londres.

L’architecte britannique d’origine irakienne Zaha Hadid, lauréate du prix Pritzker 2004 (l’équivalent du prix Nobel pour les architectes), est décédée ce jeudi 31 mars, d’une crise cardiaque dans un hôpital à Miami aux États-Unis, a annoncé son cabinet basé à Londres.

PHOTOS – Disparition de l’architecte Zaha Hadid : retour sur ses plus belles réalisations DISPARITION – Première femme à avoir remporté le Prix Pritzker et la médaille d’or royale pour l’architecture, Zaha Hadid s’est éteinte, ce jeudi 31 mars à Miami à l’âge de 66 ans.

Lire la suite sur www.metronews.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn