"Moi je suis pas coupable, je joue pas à un jeu": Benzema parle

« La façon dont il m’a amené les choses, c’était bien pour m’inciter à voir quelqu’un, indirectement, ça veut dire payer cette personne pour détruire cette vidéo, a déclaré le milieu de l’Olympique lyonnais. Karim (… ) sait très bien qu’à partir du moment où je rencontre cette personne, c’est pas pour des cacahuètes. (… ) Inciter, ça veut dire: ‘Il va falloir que tu payes’. Indirectement ».

Il est soupçonné d’avoir joué un rôle d’intermédiaire entre un ami d’enfance à lui, Karim Zenati, et son coéquipier de l’équipe de France, Mathieu Valbuena.

Et voilà, qu’on retourne tous en équipe de France pour gagner cet Euro », a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à TF1 mardi et dont un extrait a été diffusé ce mercredi au JT de 20 heures.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Alors que Karim Benzema a décidé de s’expliquer publiquement ce mercredi soir dans un entretien accordé à TF1 et enregistré mardi à Madrid, les journalistes du Monde Fabrice Lhomme et Gérard Davet jettent un nouveau pavé dans la mare, ce même jour, sur les ondes de RTL, révélant quelques extraits de leur enquête à paraître jeudi dans le quotidien national sur cette affaire de chantage à la sextape visant Mathieu Valbuena. "Il était pour nous évident que nous devions publier les informations que nous avions sur cette affaire, y compris l’audition de Karim Benzema parce que c’est très important pour comprendre l’affaire.

Angers GFC Ajaccio Parier? Nantes Bastia Parier? Monaco Caen Parier? Lille Reims Parier? Troyes Toulouse Parier?

Angers 0-0 PSG Lorient 0-0 Nice Nantes 0-0 Lyon Monaco Parier? Caen Guingamp Parier? Reims Troyes Parier?

Lire la suite sur www.sports.fr…

Me Alain Jakubowicz, l’avocat de Benzema, a d’ailleurs annoncé avoir déposé plainte pour « violation du secret de l’instruction ». « Je ne joue pas avec les caméras, je ne joue pas un jeu, moi, je suis là pour être sincère », affirme l’attaquant mis en examen dans l’affaire du chantage à la « sextape » exercé sur Valbuena. « J’espère que ça va bien se terminer, qu’on va tous être bien, que ce soit Mathieu, moi, mon ami [l’intermédiaire Karim Zenati, ami d’enfance de Benzema écroué dans cette affaire].

Enregistrée mardi, cette interview de l’attaquant du Real Madrid fait office de réponse à la publication par Le Monde du procès-verbal de son audition devant la juge d’instruction Nathalie Boutard avant sa mise en examen pour complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs.

Karim Benzema espère « retourner en équipe de France » avec Mathieu Valbuena « pour gagner » l’Euro 2016, selon des extraits diffusés – une vingtaine de secondes – par la chaîne d’information en continu LCI de ses premières déclarations attendues dans leur intégralité au « 20 heures » de TF1 mercredi 2 décembre.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Alors que le footballeur a accepté de parler pour la première fois depuis sa mise en examen pour «complicité de tentative de chantage» et «participation à une association de malfaiteurs» dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, le journaliste sportif a avoué en direct de Touche pas à mon sport! avoir déjà eu des démêlés avec l’agent de l’attaquant du Real Madrid. «J’ai été plusieurs fois menacé par son agent», a lâché Pierre Ménès provoquant la stupéfaction de l’ensemble des chroniqueurs présents sur le plateau du talk-show de D8. «Parce que je ne participais pas à la liesse générale sur le comportement brillant de Karim Benzema», a précise le journaliste.

Il a toujours essayé de mettre la pression», a-t-il confié avant de rappeler cette affaire dans laquelle l’agent du footballeur avait été accusé d’avoir frappé un journaliste de L’Équipe: «Lorsqu’il a mis des calottes aux journalistes de L’Équipe en boîte de nuit au Brésil, il a nié en disant qu’il avait toutes les preuves alors que moi j’ai coupé, recoupé dans tous les sens, il a bien mis des calottes». «Je ne connais pas Benzema donc je ne peux pas savoir si c’est quelqu’un de recommandable ou pas», a-t-il conclut et de balancer non sans une certaine ironie: «Son agent permettez-moi dans douter».

LE SCAN TÉLÉ / VIDÉO – Mardi soir, sur le plateau de Touche pas à mon sport ! sur D8, le journaliste sportif a confié avoir déjà eu affaire avec l’agent du footballeur français.

Lire la suite sur tvmag.lefigaro.fr…

Mis en examen, l’attaquant du Real Madrid a accordé une interview à TF1, enregistrée mardi et qui sera diffusée pendant le 20h. « Je ne joue pas avec les caméras, je ne joue pas un jeu, moi, y explique Karim Benzema, dans un teaser révélé par la première chaîne.  J’espère que ça va bien se terminer, qu’on va tous être bien, que ce soit Mathieu, moi, mon ami.

Pour la première fois depuis la révélation de l’affaire du chantage présumé à la sextape contre Mathieu Valbuena, Karim Benzema va s’exprimer.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour. 19h59: Les titres et un teaser. «Je ne suis pas coupable» explique Benzema. l'interview devrait arriver en fin de JY, si j'ai bien suivi.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Mais l’avocat de Karim Benzema n’a pas porté plainte contre lui-même quand il a révélé une phrase de l’audition de Mathieu Valbuena.

Si après avoir commis des erreurs il continue à dire « je veux juste rejouer en équipe de France », c’est qu’il n’a pas compris.

La vérité, c’est qu’il n’y a qu’à entendre la déclaration de Benzema pour bien comprendre le problème.

Lire la suite sur www.football365.fr…

Il n’y a guère que François Hollande qui n’a pas encore donné son avis sur l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, qui implique aussi l’attaquant vedette de l’équipe de France de foot, Karim Benzema.

D’après le meneur de jeu de l’Olympique lyonnais, les maîtres-chanteurs ont été incapables de lui fournir une preuve qu’ils détenaient une vidéo compromettante, ne serait-ce qu’une capture d’écran ou un extrait pour justifier les 150 000 euros exigés pour effacer la séquence, remarque La Provence.  « Je pense qu’il nous prend pas au sérieux », lâche Karim Benzema (qui n’a lui-même pas vu la vidéo) lors d’une des conversations téléphoniques écoutées par la police.

« Même à mon pire ennemi, je ne ferais pas ça », dénonce Mathieu Valbuena dans son interview au Monde.  Karim Benzema, entouré de deux avocats et de communicants, peine à se défaire du mauvais rôle.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

LA JUGE : Comment pouvez-vous affirmer qu’il n’y en a qu’une, alors que la seule fois que vous entendez parler de cette vidéo, c’est un inconnu qui vous en parle ? K. B.  : C’est parce que vous ne m’avez pas posé la question, mais avant l’équipe de France, j’ai vu Karim.

C’est après avoir vu Karim, qui m’a dit qu’il y avait une vidéo sur lui [Valbuena] que j’en ai parlé à Mathieu. K. B.  : Je ne sais plus exactement, mais c’était avant le match de l’équipe de France France-Arménie.

C’est Karim qui m’a parlé de cette vidéo, il m’a parlé d’une vidéo « chaude » sur Mathieu, donc je pense qu’on voit tout.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…