Migrants: "Nous devons manifester plus de solidarité envers les Calaisiens", affirme Manuel Valls

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Un entretien exclusif, qui a été réalisé depuis Calais, quelques heures à la suite de l’annonce de nouvelles mesures pour encadrer l’arrivée massive de réfugiés dans cette ville, avec notamment la construction d’un nouveau camp, pouvant accueillir jusqu’à 1. 500 personnes.

« L’ampleur du phénomène » est différente, a répondu le chef du gouvernement, au même titre que « l’ampleur du défi pour Calais et la France, qui est également celui de l’Europe, face au défi migratoire, de ces hommes et ces femmes qui fuient la misère et aussi la guerre, en Syrie et en Irak », a-t-il poursuivi.

« La constitution de ce campement, avec des tentes de très grande qualité, d’ici à la fin de l’année » pourrait permettre « de sortir de cette situation intolérable les migrants eux-même », a espéré le Premier ministre, qui ne s’attend toutefois pas à trouver une « solution magique ».

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Dans ce décor de rêve, elle ont souffert mais aussi connu l’ivresse du dépassement de soi. calais-[email protected]html’) » href= »# » class= » » rel= »nofollow »> PolitiqueCalais : une Femen interpellée pour avoir … [email protected]ml’) » href= »# » class= » » rel= »nofollow »> SociétéCalais : « Cette crise sera longue » reconnaît … valls-a-calais[email protected]html’) » href= »# » class= » » rel= »nofollow »> PolitiqueValls à Calais, plus ferme que jamais envers … crise-mi[email protected]html’) » href= »# » class= » » rel= »nofollow »> PolitiqueCrise migratoire : « Venir à Calais, c’est se … crise-[email protected]html’) » href= »# » class= » » rel= »nofollow »> PolitiqueCrise migratoire : pour Valls, « on ne peut se …

Treize ans après la fermeture du centre de Sangatte, une structure d’accueil va être créée pour faire face à l’afflux de réfugiés. [email protected]ml’) » href= »# » class= » » rel= »nofollow »> Migrants : l’eldorado britannique en est-il vraiment un ?

Leur éditeur a décidé ce lundi de ne pas faire paraître leur livre censé être à charge contre Mohamed VI. Détails. ventes-de[email protected]html’) » href= »# » class= » » rel= »nofollow »> Ventes de logements neufs en hausse : comment expliquer l’embellie ?

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Manuel Valls a ensuite visité à l’hôpital de Calais une structure de prise en charge des plus démunis, « des migrants à 99,9 % », selon le docteur Dumont qui y travaille.  La perspective d’un « camp humanitaire » de 1 500 places à Calais en 2016, annoncée lundi par Manuel Valls, est une « avancée », mais le gouvernement peut mieux faire, estiment des associations.

Treize ans après la fermeture de Sangatte, la Commission européenne va accorder « jusqu’à cinq millions d’euros supplémentaires » à la France pour faire face à la situation des migrants à Calais, a indiqué le vice-président de la Commission, Frans Timmermans, lors d’une conférence commune avec le Premier ministre français. « Nous ne refoulerons jamais ceux qui ont besoin de protection », a-t-il affirmé.

Manuel Valls a annoncé ce lundi la construction pour « début 2016 », avec le soutien financier de l’Union européenne, d’un campement humanitaire pour 1 500 personnes dans la « jungle » de Calais, où se massent des milliers de migrants dans des conditions misérables.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Manuel Valls parle de 1500 places, alors que l’on dénombre entre 3000 et 3500 migrants à Calais.

Proposer de nouvelles mesures pour tenter de répondre à l’urgence de la situation, avec des migrants vivant dans des conditions délétères, risquant leur vie pour traverser la Manche.

Sangatte n’était pas un centre de réfugiés à proprement parler, avec tout ce que cela implique en termes d’encadrement.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Le Premier ministre, Manuel Valls, visite un centre d’accueil des migrants à Calais le 31 août 2015.

La visite est très attendue : c’est la première fois qu’un Premier ministre se déplace à Calais pour les migrants alors Manuel Valls annonce des mesures exceptionnelles.

À Calais, Manuel Valls se mobilise pour les migrantsManuel Valls s’est rendu à Calais où il a annoncé la création d’un centre d’hébergement pour 1 500 migrants.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

VIDÉOS – Estimés à 25 millions d’euros, les travaux de construction de ce camp de migrants annoncé par le premier ministre en déplacement à Calais bénéficieront d’une aide de cinq millions de la part de Bruxelles. «Nous sommes venus dire que nous sommes là, l’Europe est là. » Les mots prononcés par Manuel Valls ce lundi au cœur du centre d’accueil de jour Jules Ferry de Calais ont valeur de symbole autant que d’annonce.

Aux côtés du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et de deux commissaires européens, le premier ministre est venu assurer les Calaisiens et plus largement les Français que la question migratoire – et en particulier son impact sur la ville, qui accueille quelque 3500 migrants – était une priorité pour le gouvernement et pour l’Europe. «Le déplacement de ce matin est symbolique, mais aussi concret, il souligne de manière forte et crue la réalité du défi qui est posé à chacun des pays de l’Union européenne», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à la mi-journée.

Appuyé par Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne, qui a appelé de ses vœux une «action commune et résolue», Manuel Valls a incité l’ensemble des pays européens à une réponse globale: «L’Europe a rendez-vous avec elle-même, pour montrer qu’elle n’est pas qu’un projet économique, mais là pour défendre des valeurs.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Cette aide de Bruxelles « s’ajoute aux 266 millions d’euros accordés pour la période 2014-2020 pour le financement d’actions à long terme dans le domaine de l’asile, de la migration et de l’intégration et aux 3,8 millions d’euros d’aide d’urgence déjà alloués en 2014 pour co-financer la mise en place du Centre de jour « Jules Ferry » à Calais », peut-on lire sur le site de la Commission européenne.

Manuel Valls a visité le centre de jour Jules Ferry de Calais en compagnie de deux commissaires européens lundi… (Boursier. com) — Une enveloppe supplémentaire de cinq millions d’euros…

Paris et Berlin demandent la mise en oeuvre rapide des décisions prises en juin dernier par les dirigeants européens : centres d’accueil dans les pays d’arrivée pour traiter les demandes d’asile sur place et raccompagnement dans leur pays des candidats dont la demande aura été refusée.

Lire la suite sur www.boursier.com…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn