Michel Platini : «Maintenant, j’ai le ballon dans les pieds»

Au lendemain de la décision du parquet suisse de ne pas le poursuivre dans l’affaire des 2 millions de francs suisses, Michel Platini nous confie son premier sentiment de délivrance mais aussi sa ferme volonté de voir sa suspension levée.

Suite à leurs discussions, il m’avait dit que ça avançait.

C’est difficile à dire car mes proches, mes amis, tous ceux qui me connaissent vraiment savaient que je n’avais rien fait.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

« Je pense que la Fifa devrait avoir la décence de tirer les conclusions qui s’imposent au vu de la décision du ministère public de la Confédération » helvétique, a estimé le 26 mai sur franceinfo l’avocat de Michel Platini, Me Vincent Solari.Pour lui, la suspension de l’ancien numéro 10 des Bleus et ex-président de l’UEFA de toute activité liée au football n’est plus justifiée : la justice suisse l’a en effet blanchi dans l’affaire du paiement sans contrat écrit de 1,8 million d’euros.

« On est arrivés à la conclusion claire que M. Platini est hors de cause et qu’il ne sera pas poursuivi », s’est félicité Me Vincent Solari, qui n’exclut toutefois pas que son client soit « entendu comme témoin » dans cette affaire qui vise l’ancien président de la Fifa Sepp Blatter.franceinfo : Un porte-parole du ministère public suisse précise ce samedi que « si l’on trouve des éléments » dans le dossier Blatter, « le cas Platini n’est pas définitivement terminé ».

Mais aujourd’hui, au vu du dossier qui est complet, qui a fait l’objet d’une instruction pendant plus de deux ans et demi, on est arrivés à la conclusion claire que M. Platini est hors de cause et qu’il ne sera pas poursuivi.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Michel Platini compte bien en avoir fini avec la justice suisse après la décision du parquet fédéral de ne pas le poursuivre pour un paiement sans contrat écrit de 1,8 million d’euros versé par Sepp Blatter.

« J’espère que la Fifa prendra la mesure de cette décision et reconsidérera sa position », lâche l’avocat de Michel Platini pour qui « ça ne serait que justice ».

Un porte-parole du Ministère public de la Confédération a confié de son côté que « dans le cadre de son statut de personne amenée à témoigner, (…) le cas Platini n’est pas définitivement terminé ».

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Au lendemain de l’annonce de la mise hors de cause de Michel Platini par la justice suisse pour un paiement de 1,8 million d’euros, la Fifa reste ferme et rappelle que le Français a été suspendu « pour violation du code d’éthique ».

« Michel Platini a été suspendu pour violation du code d’éthique.

La décision a été maintenue par le Tribunal arbitral du sport qui a confirmé les accusations mais a réduit la durée de la suspension », de 6 à 4 ans, a réagi ce samedi matin la Fifa dans un communiqué.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

27 mai 2015: sept hauts dirigeants du football mondial sont arrêtés dans un grand hôtel de Zurich, à la demande de la justice américaine, en marge de l’élection du président de la Fifa.

21 décembre: Blatter et Platini sont suspendus 8 ans de toute activité liée au football par la justice interne de la Fifa.

24 février: La chambre d’appel de la Fifa réduit les peines de Platini et Blatter de 8 à 6 ans de suspension.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…